L'élite européenne dans l'attente

Les qualifiés, dont cinq leaders de championnat nationaux, ont les yeux rivés vers le tirage au sort de l'UEFA Champions League du 18 mars.

Le tirage au sort des quarts et des demi-finales de l'UEFA Champions League de cette année se déroulera le vendredi 18 mars à Nyon en Suisse. Dans les chapeaux, on dénombrera cinq leaders de leur championnat parmi les sept qualifiés connus à ce jour. La huitième place sera attribuée la semaine prochaine à l'occasion du déplacement du FC Porto sur la pelouse du FC Internazionale Milano.

L'absence espagnole
La victoire de la Juventus, arrachée en prolongation face au Real Madrid CF, élimine le dernier représentant de la Primera División, après la défaite du FC Barcelona mardi soir. Ce sera la première fois depuis la création de la Champions League il y a 12 ans, qu'aucun club espagnol ne sera présent en quarts de finale. Le second club italien qui a dorénavant assuré sa qualification est l'AC Milan, vainqueur de la Coupe des clubs champions à six reprises, dont la plus récente date de 2003.

Le duo anglais
Le Chelsea FC, leader de la Premiership, participera également au tirage au sort après sa victoire face à Barcelone sur un score cumulé de 5-4, un résultat qui s'est dessiné au terme d'un match palpitant à Stamford Bridge. L'entraîneur des Blues, José Mourinho, a soulevé le trophée la saison passée avec Porto, tout comme Paulo Ferreira et Ricardo Carvalho. L'équipe compte un autre joueur qui a remporté la Champions League en la personne de Claude Makelele, vainqueur avec le Real Madrid CF. Le Liverpool FC, qui espère décrocher un cinquième titre européen, rejoint le club londonien en quarts.

Autres anciens vainqueurs
Deux autres clubs qui participeront au tirage au sort possèdent au moins une coupe d'Europe dans leur vitrine : le FC Bayern München, leader en Bundesliga, en exhibe quatre, alors que le PSV Eindhoven, qui mène l'Eredivisie, en a déjà remporté une en 1988, mené par Guus Hiddink, aujourd'hui son entraîneur.

Celui qui peut créer la surprise
L'Olympique Lyonnais est également présent. Le leader de la Ligue 1 s'est montré sous son meilleur jour en étrillant le Werder Bremen à Gerland sur le score de 7-2, soit un score cumulé de 10-2, pour égaler son meilleur parcours européen à ce jour. La saison passée, les Lyonnais s'étaient qualifiés pour les quarts de finale, mais s'étaient inclinés de justesse face à Porto, qui allait remporter le trophée. Pour son président, Jean-Michel Aulas, la qualification ne leur aurait pas échappé si le meneur de jeu Juninho Pernambucano n'avait pas souffert d'une maladie qui l'avait privé de terrain.

Tout est possible
Comme il s'agit d'un tirage au sort ouvert, les clubs d'un même pays peuvent se rencontrer à partir de maintenant, ce qui ouvre la possibilité de derbies passionnants. Les quarts de finale aller se disputeront les 5 et 6 avril, et le retour la semaine suivante. Les demi-finales auront lieu les 26 et 27 avril prochains, puis les 3 et 4 mai. La finale, qui se disputera au stade olympique d'Atatürk à Istanbul, en Turquie, se tiendra le mercredi 5 mai.