UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

L'Ajax domine le Bayern Münich

AFC Ajax 5-2 FC Bayern München
"L'Ajax était une classe au-dessus", a reconnu le Bavarois Thomas Helmer après le match.

L'Ajax domine le Bayern Münich
L'Ajax domine le Bayern Münich ©UEFA.com

L'attaque juvénile de l'AFC Ajax avait impressionné jusqu'aux demi-finales de l'UEFA Champions League, mais la rigueur du FC Bayern München ne serait-elle pas trop forte pour cette jeune formation ? Les Amstellodamois ont prouvé que non en passant cinq buts à la défense bavaroise.

Le 0-0 du match aller montrait que les Néerlandais savaient aussi défendre. Jari Litmanen ouvrait les hostilités dès la 11e minute sur une tête victorieuse mais Marcel Witeczek égalisait contre toute attente à la 36e minute, en prenant le meilleur sur Danny Blind et Frank Rijkaard, seuls titulaires bataves à avoir plus de 25 ans.

Une frappe somptueuse de Finidi George redonnait de la voix aux 45 000 spectateurs de l'Olympisch Stadion (l'Amsterdam ArenA n'était à l'époque pas sortie de terre). Ronald de Boer inscrivait le but du 3-1 juste avant le repos dans une ambiance assourdissante.

Dès le retour des vestiaires, Litmanen salait la note en inscrivant son deuxième but de la soirée, le sixième de sa campagne européenne. Le Bayern relevait la tête grâce à un penalty transformé par Mehmet Scholl (76e), mais l'Ajax avait le dernier mot à deux minutes du terme, quand Patrick Kluivert servait Marc Overmars pour le but du 5-2. "L'Ajax ressemblait à une Porsche", dira le président du Bayern Franz Beckenbauer, "et nous à une deudeuche [Citroën 2CV]."