1992/93 : Premières pour Marseille

1992/93 : Premières pour Marseille
1992/93 : Premières pour Marseille ©Getty Images

Olympique de Marseille - Milan AC 1-0

La Coupe des clubs champions européens 1992/93 s'ouvrait et se refermait sur des modifications de règlement. Entre-temps, les équipes produisaient du beau jeu. L'UEFA Champions League naissait un an après la formule de mini-championnat testée l'année précédente. Elle était immédiatement marquée par la qualification du Leeds United AFC, pourtant vaincu au premier tour.

Impressionnants Rangers
Le VfB Stuttgart avait fait évoluer un joueur étranger de trop lors de sa victoire (grâce aux buts inscrits à l'extérieur). En barrage, Leeds l'emportait 2-1 à Barcelone mais ne poursuivait pas l'aventure européenne au-delà puisque le Rangers FC l'éliminait au deuxième tour. Les Britanniques se disputaient ensuite la domination du Groupe 1 avec l'Olympique de Marseille : deux matches nuls passionnants à Ibrox et au Vélodrome. Au final, les Rangers sortaient de la compétition lors de la dernière journée lorsque l'OM battait le Club Brugge KV et que les Rangers étaient tenus en échec par le CSKA Moskva. Un seul petit point séparait le premier du deuxième.

Joie de Boli
Le Milan AC, lui, remportait toutes ses rencontres du Groupe 2 contre l'IFK Göteborg, le FC Porto et le PSV Eindhoven. Cependant, Marseille, et son volubile président Bernard Tapie, négociait parfaitement bien la finale et devenait la première équipe française à remporter une COupe d'Europe grâce à un but de Basile Boli à la 44e minute.

Scandale de corruption
C'était la bonne nouvelle. Une mauvaise nouvelle attendait toutefois les Marseillais, puisqu'il a ensuite été révélé que les Phocéens avaient payé le club de Valenciennes pour être sûrs de remporter le titre de D1 et pouvoir se concentrer sur le match de Milan. Au final, Marseille se voyait déchu de son titre de champion de France, relégué et interdit de défendre son titre de champion d'Europe.