1987/88 : Le PSV précède les Oranges

1987/88 : Le PSV précède les Oranges
1987/88 : Le PSV précède les Oranges ©UEFA.com

PSV Eindhoven - SL Benfica 0-0 (6-5 t.a.b.)

La marée orange de 1988 était au plus haut avec la victoire des Pays-Bas lors du Championnat d'Europe de l'UEFA en Allemagne de l'Ouest. Quelques semaines plus tôt, le PSV Eindhoven remportait la finale de la Coupe des clubs champions européens. Vainqueurs du doublé Coupe-championnat, les hommes de Guus Hiddink rejoignaient le Celtic FC et l'AFC Ajax au palmarès des clubs ayant déjà réalisé ce fameux triplé.

Une myriade de talents
Le PSV constituait la colonne vertébrale de l'équipe nationale. Hans van Breukelen dans le but, le défenseur Ronald Koeman, les milieux de terrain Sören Lerby (un Danois) et Gerald Vanenburg, et l'attaquant Wim Kieft, en étaient les pièces maîtresses. Le PSV n'avait remporté que trois de ses neuf matches, contre le Galatasaray SK et le SK Rapid Vienna, et ne comptait aucune victoire après le 2e tour. La formation de Guus Hiddink battait le FC Girondins de Bordeaux et le Real Madrid CF, en quarts et demi-finales, au bénéfice des buts marqués à l'extérieur, après des nuls 1-1 en Gironde et en Espagne. En finale, les Néerlandais s'imposaient aux tirs au but face au SL Benfica, au terme d'un match nul 0-0.

Van Breukelen le héros
En fait, le Real Madrid faisait le spectacle cette saison-là. Les Madrilènes éliminaient le SSC Napoli et le FC Porto, avant de sortir le FC Bayern München pour la première fois (tot. 4-3). Les Merengues étaient à la recherche d'un septième titre européen tandis que Benfica voulait empocher son troisième. Les Portugais éliminaient le KS Partizani, l'AGF Århus, le RSC Anderlecht et le FC Steaua Bucuresti en demi-finale (tot. 2-0). Mais en finale à Stuttgart, Van Breukelen repoussait le tir au but de Veloso et Benfica encaissait sa quatrième défaite consécutive en finale européenne.