Reprise du jeu : l'UEFA se prépare pour le retour en toute sécurité de ses compétitions d'élite.
En savoir plus >

1979/80 : Shilton condamne Hambourg

1979/80 : Shilton condamne Hambourg
1979/80 : Shilton condamne Hambourg ©Getty Images

Nottingham Forest FC - Hamburger SV 1-0

On peut dire que Nottingham Forest, le tenant du titre, a eu de la chance lors du tirage au sort, lorsqu'en 1980 le club a conservé sa couronne européenne. Ses trois premiers adversaires, le Östers IF, le FC Arges-Dacia Pitesti et le Dynamo Berlin, étaient tous issus de la liste B. Nottingham Forest ne rencontrait un adversaire à sa mesure que lors des demi-finales : l'AFC Ajax. Les Néerlandais avaient inscrit 30 buts dans cette compétition, mais ne pouvaient en marquer qu'un pour répliquer à la victoire 2-0 de Forest à City Ground.

Liverpool chute
Dans le même temps, un duel de favoris opposait le Liverpool FC au FC Dinamo Tbilisi, à l'avantage de ce dernier, éliminé ensuite par le Hamburger SV. Dans un autre choc du premier tour, le FC Porto s'imposait face à l'AC Milan, mettant fin à une invincibilité de 20 ans des Italiens sur leur sol en compétition européenne. Les Portugais tombaient ensuite face au Real Madrid CF, qui s'imposait en quarts de finale devant le Celtic FC. Les Espagnols n'étaient plus qu'à deux matches de leur première finale depuis 14 ans, celle-ci se déroulant dans leur fief de Santiago Bernabéu.

Sauvetages de Shilton
Mais ils étaient éliminés par Hambourg, dirigé par Branko Zebec, où évoluaient Manni Kaltz, Horst Hrubesch, Felix Magath et Kevin "Mighty Mouse" Keegan. L'équipe allemande revenait après une défaite 2-0 au match aller pour écraser le Real 5-1 au Volksparkstadion. Hambourg faisait alors figure de favori. Pas pour Brian Clough qui, à l'image de son équipe, contrariait les bookmakers. En finale, John Robertson donnait l'avantage aux siens à la 19e minute. Et Peter Shilton arrêtait tout sur son passage. Forest était sacré champion d'Europe pour la deuxième fois.

Haut