L'OL à Turin pour parachever l'exploit

Le but de Lucas Tousart à l'aller a offert à Lyon un premier succès sur la Juventus, qui doit une nouvelle fois combler un retard dans son antre en 8es.

Après avoir subi son premier revers contre Lyon, la Juventus devra se démener sur sa pelouse pour la seconde saison consécutive afin de renverser la vapeur dans un 8e de finale de l'UEFA Champions League et éviter une toute première élimination par un club français sur une confrontation européenne aller-retour.

• Le but de Lucas Tousart en première période à l'OL Stadium le 26 février a offert aux Gones leur première victoire depuis huit ans en phase à élimination directe de l'UEFA Champions League, laissant la Juve dans l'obligation de signer une nouvelle "remontada" à Turin à ce stade de la compétition.

• Le club français a été éliminé dans ses trois derniers 8es de finale (et six de ses sept confrontations à ce stade) et n'a plus atteint les quarts de finale depuis 2009/10. De son côté, la Juve n'a plus été éliminée en 8es de finale depuis 2015/16 face au Bayern Munich, seule défaite de ses six dernières rencontres à ce stade de la compétition, et a signé une magnifique remontée pour se qualifier la saison denrière.

Précédents
• Il s'agit du sixième match entre les deux équipes, tous intervenus ces six dernières années. La Juve a gagné 3 des 4 premiers matches, le match aller de cette confrontation étant l'unique succès de l'OL face aux Bianconeri.

• Le premier duel entre les équipes s'est déroulé en quarts de finale de l'UEFA Europa League 2013/14, Leonardo Bonucci marquant l'unique but du match aller à cinq minutes du terme, au stade de Gerland, l'ancienne enceinte de Lyon. Au retour, Andrea Pirlo ouvrait le score dès la 4e minute, et si Jimmy Briand redonnait espoir à l'OL (18e), un but contre son camp de Samuel Umtiti scellait le sort des Gones.

• En phase de groupes de l'UEFA Champions League 2016/17, la Juventus remportait encore un court succès en France, sur un but de Juan Cuadrado (76e) lors de la 3e journée. Lors du match disputé à Turin, les Bianconeri semblaient se diriger vers le même résultat, grâce à Gonzalo Higuaín (13e), mais Corentin Tolisso permettait à Lyon d'arracher un point à la 85e minute.

• La Juve remportait ensuite le Groupe H, tandis que Lyon (3e) était reversé en UEFA Europa League, où l'OL atteignait les demi-finales.

Série européenne
Juventus
• Les Bianconeri ont remporté 5 de leurs 6 matches du Groupe D, pour terminer avec six points d'avance sur leur dauphin. Le seul accroc s'est déroulé à la première journée, pour le premier match européen de Maurizio Sarri à la tête de la Juve, un nul 2-2 concédé sur le fil chez l'Atlético de Madrid. Il était suivi de victoires 3-0 sur le Bayer Leverkusen en Italie, puis 2-1 contre le Lokomotiv Moscou à domicile comme en Russie. La Juve s'imposait ensuite 1-0 face à l'Atlético, puis 2-0 à Leverkusen, pour porter son total à six succès dans ses 11 derniers matches d'UEFA Champions League (2 nuls, 3 revers).

• En jouant à Leverkusen, Gianluigi Buffon est devenu le deuxième joueur le plus âgé en UEFA Champions League, à 41 ans et 317 jours. Le record est détenu par un autre gardien italien, Marco Ballotta, avec la Lazio face au Real Madrid en décembre 2007, à 43 ans et 252 jours.

• La Juventus dispute également les 8es de finale de l'UEFA Champions League pour la 11e fois (7 qualifications, 3 éliminations). Elle a franchi cet obstacle les trois dernières fois, dont l'an dernier face à l'Atlético au terme d'une remontée mémorable marquée par un triplé de Cristiano Ronaldo au match retour (0-2 en Espagne, 3-0 dans le Piémont).

• En 2018/19, sous les ordres de Massimiliano Allegri, la Juve remportait son groupe et réalisait sa "remontada" contre l'Atlético en 8es, avant d'obtenir un nul 1-1 chez l'Ajax et de s'incliner 2-1 à domicile pour quitter la compétition.

• Pour le Juventus, c'est le premier tour à élimination directe face à un club français depuis la victoire face à Monaco lors de la demi-finale de l'édition 2016/17 (2-0 ext., 2-1 dom.). Les Bianconeri se sont qualifiés 12 fois en 12 affrontements face à un club de Ligue 1.

• La Juve est sur une série de huit matches sans défaite face à une équipe française (6 v., 2 n.). La dernière défaite a été concédée à Bordeaux (2-0) en phase de groupes de l'UEFA Champions League 2009/10.

• Championne d'Italie pour la huitième fois de rang (record), la Juve dispute sa 20e campagne d'UEFA Champions League.

• Vainqueur en 1985 et 1996, la Juventus a disputé neuf finales européennes, en perdant sept (un record), dont ses cinq dernières.

• Le club de Turin n'a jamais perdu à domicile contre des Français (11 victoires sur 14 matches).

• La Juve s'est qualifiée 15 fois sur 33 après une défaite à l'extérieur à l'aller, le plus récemment contre l'Atlético la saison dernière (2-0 à l'extérieur, 3-0 à domicile).

• La Juve a perdu 15 fois à l'aller 1-0 à l'extérieur en confrontation européenne et s'est qualifiée huit fois.

• La Juventus a été battue quinze fois 1-0 à l'extérieur à l'aller en confrontation européenne et elle s'est qualifiée huit fois. Lorsque ce cas de figure s'est produit le plus récemment, la Juventus était éliminée par Chelsea en 8es de finale de l'UEFA Champions League 2008/09 (2-2 à domicile).

• La Juventus aux tirs au but, c'est trois qualifications, trois éliminations :
3-0 c. Ajax, 1977/78, Coupe des champions, quarts de finale
1-4 c. Widzew Łódź, 1980/81, Coupe UEFA, 2e tour
4-2 c. Argentinos Juniors, 1985, Coupe européenne/sud-américaine
1-3 c. Real Madrid, 1986/87, Coupe des champions, 2e tour
4-2 c. Ajax, 1995/96, UEFA Champions League, finale
2-3 c. AC Milan, 2002/03, UEFA Champions League, finale

Lyon
• Lyon a terminé deuxième du Groupe G avec huit points, soit un de plus que Benfica et le Zenit. Tenu en échec 1-1 à domicile par le Zenit à la première journée, Lyon s'imposait ensuite 2-0 à Leipzig (futur vainqueur du groupe) avant de s'incliner 2-1 à Benfica. L'OL rebondissait en s'imposant 3-1 contre le club portugais, avant de céder 2-0 au Zenit. Lors de la dernière journée, quand Leipzig menait 2-0 à l'OL Stadium, les Gones étaient virtuellement éliminés. C'est alors que surgissaient Houssem Aouar (50e) et Depay (82e) pour arracher le point synonyme de qualification.

• Malgré ses défaites à Benfica et au Zenit, Lyon a seulement perdu 4 de ses 19 derniers matches européens (pour 7 victoires et 8 nuls).

• Rayan Cherki est devenu le deuxième plus jeune joueur de l'Histoire de l'UEFA Champions League quand il est entré contre le Zenit lors de la 5e journée, le Lyonnais avait 16 ans et 102 jours. Le plus jeune reste Celestine Babayaro, qui avait 16 ans et 87 jours (avec Anderlecht contre l'Olympiacos en novembre 1994).

• Troisième de la Ligue 1 en 2018/19, l'OL dispute sa seizième campagne en UEFA Champions League, soit quatre de plus que n'importe quel autre club français. C'est sa quatrième en cinq saisons.

• Lyon participe aux 8es de finale pour la 11e fois, après y avoir enregistré 4 qualifications et 6 éliminations. Lors de ses trois premières participations, l'OL a décroché son billet pour les quarts, ce qui est seulement arrivé une fois lors des sept suivantes, aux dépens du Real Madrid en 2009/10 (victoire 1-0 à domicile, nul 1-1 en Espagne).

• Les Gones ont été éliminés par Barcelone en 8es de finale la saison dernière (0-0 à domicile, 1-5 en Catalogne).

• Dans les matches à élimination directe face à des clubs italiens, Lyon compte 2 qualifications et 5 éliminations. L'OL a subi cinq éliminations consécutives avant de remporter la plus récente, face à la Roma en 8es de finale de l'UEFA Europa League 2016/17 (4-2 à domicile, 1-2 en Italie).

• Les derniers matches de Lyon face à un pensionnaire de la Serie A avant cette confrontation se sont déroulés en phase de groupes de l'UEFA Europa League 2017/18, contre l'Atalanta (1-1 à domicile, 0-1 en Italie). La victoire de 2017 contre la Roma est l'unique succès de Lyon dans ses neuf derniers matches contre des clubs italiens, domicile et extérieur confondus (2 nuls, 6 défaites).

• Lyon a perdu cinq de ses six derniers matches à l'extérieur en 8es de finale (3 victoires, 2 nuls, 5 défaites). Sa dernière victoire à ce niveau de la compétition loin de ses bases est le 1-0 ramené du PSV Eindhoven en 2005/06.

• Lors de l'aller contre la Juventus, Lyon a remporté sa première victoire en phase à élimination directe en UEFA Champions League depuis le 1-0 en 8es de finale aller contre l'APOEL en février 2012 ; les Gones s'inclinaient aux tirs au but dans ce 8e de finale.

• Une victoire en 2017 contre la Roma à l'aller et contre la Juventus constituent à ce jour les deux seules victoires de Lyon face à des clubs italiens. Pour le reste ce furent deux nuls et six défaites.

• L'OL n'a jamais gagné en Italie en cinq déplacements (1 nul, 4 défaites).

• Lyon a disputé les demi-finales de l'UEFA Champions League en 2010.

• Lyon aux tirs au but : 1 qualification, 2 éliminations :
2-4 c. PSV Eindhoven, 2004/05, UEFA Champions League, quarts de finale
3-4 c. APOEL, 2011/12, UEFA Champions League, 8es de finale
7-6 c. Beşiktaş, 2016/17, UEFA Europa League, quarts

• Lyon s'est qualifié 18 fois sur 21 en compétition UEFA après une victoire à domicile à l'aller, le plus récemment contre Villarreal en UEFA Europa League 2017/18 (16es de finale, 3-1, 1-0).

• Lyon s'est qualifié six fois sur sept après une victoire 1-0 à domicile à l'aller. La seule élimination est survenue face à l'APOEL Nicosie, en 8es de finale de l'UEFA Champions League 2011/12 (0-1 et défaite aux tirs au but).

On se connait ?
• Miralem Pjanić a disputé 90 matches de Ligue 1 avec Lyon, inscrivant 10 buts, entre 2008 et 2011. Il a aussi évolué à Metz entre 2004 et 2008.

• Buffon évoluait au Paris Saint-Germain en 2018/19. Il a fait 17 apparitions en Ligue 1, notamment lors de la victoire 5-0 face à Lyon le 7 octobre 2018 au Parc des Princes.

• Blaise Matuidi (2011–17) et Adrien Rabiot (2010–19) ont aussi joué à Paris.

• Matuidi a aussi joué à Troyes (2004–07) et Saint-Étienne (2007–11) en France, alors que Rabiot a passé la deuxième moitié de saison 2012/13 en prêt à Toulouse.

• Higuaín est né à Brest, lorsque son père, Jorge, jouait pour le club local.

• L'entraîneur de Lyon, Rudi Garcia, dirigeait la Roma entre 2013 et 2016, lorsque Pjanić y évoluait ; la Roma a terminé deuxième de Serie A derrière la Juventus lors des deux premières saisons que Garcia a passées à sa tête.

• Ont joué en Italie :
Mapou Yanga-Mbiwa (Roma 2014/15)
Joachim Andersen (Sampdoria 2017–19)
Ciprian Tătărușanu (Fiorentina 2014–17)

• Ont joué ensemble :
Mapou Yanga-Mbiwa et Miralem Pjanić (Roma 2014/15)
Rafael et Cristiano Ronaldo (Manchester United 2008/09)
Bertrand Traoré et Matthijs de Ligt (Ajax 2016/17)
Ciprian Tătărușanu et Federico Bernardeschi (Fiorentina 2014–17)
Ciprian Tătărușanu et Juan Cuadrado (Fiorentina 2014)
Bertrand Traoré et Juan Cuadrado (Chelsea 2015)

• Coéquipiers en sélection :
Anthony Lopes et Cristiano Ronaldo (Portugal)
Léo Dubois et Blaise Matuidi (France)
Kenny Tete, Memphis Depay et Matthijs de Ligt (Pays-Bas)
Rafael et Alex Sandro, Danilo, Douglas Costa (Brésil)

Autour du match

Juventus
• La prochaine rencontre de Wojciech Szczęsny en UEFA Champions League sera sa 50e (de la phase de groupes à la finale).

• La Juventus a remporté son neuvième Scudetto consécutif, son 36e en tout, à trois journées de la fin grâce à un succès 2-0 sur la Sampdoria le 26 juillet. Les Bianconeri ont terminé avec 83 points, soit un de plus que l'Inter Milan.

• La Juve a battu l'AC Milan aux buts à l'extérieur en demi-finales de la Coppa Italia le 12 juin, mais s'est inclinée face au Napoli en finale cinq jours plus tard, aux tirs au but, Paulo Dybala et Danilo manquant leurs tentatives pour les Bianconeri.

• L'équipe de Maurizio Sarri n'a remporté que deux de ses huit derniers matches de championnat de la saison (2 n., 4 d.), perdant trois des quatre derniers. Cela a porté son total à sept défaites en Serie A cette saison, soit le total le plus élevé de la Juve depuis 2010/11 lorsqu'elle perdait dix rencontres et terminait septième.

• La Juve a encaissé 43 buts en Serie A en 2019/20, soit 13 de plus que lors de la campagne précédente et son total le plus élevé depuis les 47 en 2010/11. C'est la première équipe championne malgré 38 buts encaissés ou plus depuis 1960/61, lorsque les Bianconeri étaient également champions.

• Adrien Rabiot a marqué son premier but pour la Juventus lors du revers 4-2 sur le terrain de l'AC Milan le 7 juillet, une rencontre lors de laquelle la Juve menait 2-0.

• Sarri est devenu l'entraîneur le plus âgé sacré champion de Serie A à 61 ans et 198 jours, dépassant le record de Nils Liedholm, champion avec la Roma en 1982/83 à 60 ans et 219 jours.

• Cristiano Ronaldo, qui a marqué lors de six rencontres de Serie A consécutives à la reprise, a terminé la saison avec 31 buts, dont 12 penalties. Dybala a été le deuxième meilleur buteur de la Juve avec 11 réalisations.

• Sami Khedira (absent depuis le 12 juin) et Mattia De Sciglio (22 juin) sont à l'infirmerie pour cause de blessure à la cuisse.

• Dybala n'a pas joué depuis sa blessure à la cuisse gauche lors de la victoire 2-0 face à la Sampdoria le 26 juillet ; Douglas Costa a contracté la même blessure lors d'un revers 2-1 sur le terrain de l'Udinese trois jours plus tôt.

• Giorgio Chiellini est entré en cours de match lors d'une victoire 2-0 à domicile face à Brescia le 16 février, son premier match depuis une blessure au ligament du genou en août dernier. Il a débuté sur le terrain de la SPAL six jours plus tard, disputant 55 minutes, mais il n'a joué que 45 minutes depuis, face à Sassuolo le 15 juillet (3-3), en raison d'une blessure au mollet et un manque de préparation physique.

• Chiellini a remplacé Merih Demiral dans l'effectif de la Juventus pour l'UEFA Champions League, le défenseur de la Turquie ayant contracté une blessure au genou lors de la victoire 2-1 sur le terrain de la Roma le 12 janvier peu après avoir marqué son premier but pour la Juve. Demiral a fait son retour en entrant en cours de match lors du revers de la Juve 3-1 à domicile face à la Roma le 1er août.

• La victoire 4-1 face au Torino le 4 juillet était la 648e rencontre de Gianluigi Buffon en Serie A, dépassant le record de Paolo Maldini.

• Le 29 juin, Buffon et Chiellini ont prolongé leurs contrats avec la Juve pour la saison 2020/21.

Lyon
• Le 31 juillet, Lyon s'est incliné 6-5 aux tirs au but face au Paris Saint-Germain après un match nul et vierge en finale de la Coupe de la Ligue, Bertrand Traoré ayant vu sa tentative arrêté par Keylor Navas aux tirs au but.

• La rencontre au Stade de France était la première en compétition pour Lyon depuis sa défaite 1-0 sur le terrain du LOSC Lille le 8 mars en Ligue 1.

• Lyon a repris l'entraînement en juin, disputant une série de six matches amicaux débutée par un succès 12-0 face au club suisse de Port-Valais le 1er juillet et terminée par une victoire 3-2 sur les Belges d'Anvers le 24 juillet. Les Gones ont remporté cinq de ces rencontres, s'inclinant uniquement face aux Rangers (0-2) le 16 juillet.

• Les Gones ont inscrit 21 buts pendant ces matches, dont cinq par Memphis Depay.

• Lyon n'a remporté que quatre de ses 11 derniers matches officiels toutes compétitions confondues. Suite à son succès 1-0 à l'aller face à la Juve, Lyon a battu son rival local de Saint-Étienne 2-0 à domicile le 1er mars mais s'est incliné 5-1 à domicile contre Paris en demi-finales de Coupe de France trois jours plus tard. Lors de ce match, les Lyonnais encaissaient pour la première fois cinq buts dans un match depuis leur revers sur le même score à Barcelone en 8es de finale de l'UEFA Champions League la saison dernière.

• À 16 ans et 176 jours, Ryan Cherki est devenu le troisième plus jeune joueur à débuter en Ligue 1 pour Lyon lors de la défaite 4-2 sur le terrain du Paris Saint-Germain le 9 février.

• Lyon a remporté six de ses 15 matches à l'extérieur en Ligue 1 cette saison (3 n., 6 d.).

• Moussa Dembélé est le meilleur buteur de Lyon cette saison avec 24 buts toutes compétitions confondues, dont 16 en championnat ; le joueur de 23 ans a marqué lors de ses sept premières rencontres cette année et a signé 12 buts en 18 matches de compétition en 2020.

• La recrue de janvier Karl Toko Ekambi a marqué lors de ses deux premiers matches en Ligue 1, mais n'a pas trouvé le chemin des filets lors de ses neuf dernières rencontres toutes compétitions confondues.

• En janvier, Lyon a recruté le milieu de terrain brésilien Camilo en provenance de Ponte Preta et l'attaquant zimbabwéen Tino Kadewere en provenance du Havre ; les deux joueurs ont rejoint le club le 30 juin. Kadewere a fête son premier match sous le maillot de Lyon en marquant quatre buts face à Port-Valais.

• Lucas Tousart (Hertha Berlin) et Martin Terrier (Rennes) ont quitté l'OL cet été.

• Le responsable du recrutement de l'OL Florian Maurice a également quitté le club pour Rennes, Bruno Cheyrou l'ayant remplacé le 25 mai. L'ancien n° 1 de Lyon Grégory Coupet a quitté son poste d'entraîneur des Gardiens du club pour occuper le même poste à Dijon ; il a été remplacé par Christophe Revel le 2 juin.

• Depay, qui a marqué neuf buts en Ligue 1 cette saison et cinq en UEFA Champions League, s'est blessé aux ligaments croisés du genou le 15 décembre ; la finale de la Coupe de la Ligue le 31 juillet marquait son retour en compétition.

• Jeff Reine-Adélaïde s'est également blessé aux croisés lors du revers 1-0 de Lyon à domicile face à Rennes le 15 décembre et n'a pas joué depuis.

• Le gardien de but Ciprian Tătăruşanu a manqué la finale de la Coupe de la Ligue en raison d'une blessure au dos contractée à l'entraînement à la veille de la rencontre.

• Le latéral gauche Youssouf Koné, qui a subi une blessure à la cheville en décembre, a également manqué la finale de la Coupe de la Ligue en raison d'une gêne musculaire.

Lancement du trophée officiel de l'Homme du Match en UEFA Champions League

L'UEFA va remettre un prix d'Homme du Match officiel après chaque rencontre de la phase à élimination directe de l'UEFA Champions League pour récompenser les meilleurs joueurs de la compétition phare du football de clubs européen. Les observateurs techniques de l'UEFA vont, à chaque match de l'UEFA Champions League à partir des huitièmes de finale, décider qui mérite d'être nommé Homme du Match, une récompense officielle étant décernée aux joueurs ayant joué un rôle important dans les moments décisifs et fait preuve de qualités tactiques, créativité, inspiration, technique exceptionnelle ainsi que de fair-play.