L'OL à Turin pour parachever l'exploit

Le but de Lucas Tousart à l'aller a offert à Lyon un premier succès sur la Juventus, qui doit une nouvelle fois combler un retard dans son antre en 8es.

Après avoir subi son premier revers contre Lyon, la Juventus devra se démener sur sa pelouse pour la seconde saison consécutive afin de renverser la vapeur dans un 8e de finale de l'UEFA Champions League.

• Le but de Lucas Tousart en première période à l'OL Stadium le 26 février a offert aux Gones leur première victoire depuis huit ans en phase à élimination directe de l'UEFA Champions League, laissant la Juve dans l'obligation de signer une nouvelle "remontada" à Turin à ce stade de la compétition.

• Le club français a été éliminé dans ses trois derniers 8es de finale (et six de ses sept confrontations à ce stade) et n'a plus atteint les quarts de finale depuis 2009/10. De son côté, la Juve n'a plus été éliminée en 8es de finale depuis 2015/16, seule défaite de ses six dernières rencontres à ce stade de la compétition, et a signé une magnifique remontée pour se qualifier il y a 12 mois.

Précédents
• Il s'agit du sixième match entre les deux équipes, tous intervenus ces six dernières années. La Juve a gagné 3 des 4 premiers matches, le match aller de cette confrontation étant l'unique succès de l'OL face aux Bianconeri.

• Le premier duel entre les équipes s'est déroulé en quarts de finale de l'UEFA Europa League 2013/14, Leonardo Bonucci marquant l'unique but du match aller à cinq minutes du terme, au stade de Gerland, l'ancienne enceinte de Lyon. Au retour, Andrea Pirlo ouvrait le score dès la 4e minute, et si Jimmy Briand redonnait espoir à l'OL (18e), un but contre son camp de Samuel Umtiti scellait le sort des Gones.

• En phase de groupes de l'UEFA Champions League 2016/17, la Juventus remportait encore un court succès en France, sur un but de Juan Cuadrado (76e) lors de la 3e journée. Lors du match disputé à Turin, les Bianconeri semblaient se diriger vers le même résultat, grâce à Gonzalo Higuaín (13e), mais Corentin Tolisso permettait à Lyon d'arracher un point à la 85e minute.

• La Juve remportait ensuite le Groupe H, tandis que Lyon (3e) était reversé en UEFA Europa League, où l'OL atteignait les demi-finales.

Série européenne
Juventus
• Les Bianconeri ont remporté 5 de leurs 6 matches du Groupe D, pour terminer avec six points d'avance sur leur dauphin. Le seul accroc s'est déroulé à la première journée, pour le premier match européen de Maurizio Sarri à la tête de la Juve, un nul 2-2 concédé sur le fil chez l'Atlético de Madrid. Il était suivi de victoires 3-0 sur le Bayer Leverkusen en Italie, puis 2-1 contre le Lokomotiv Moscou à domicile comme en Russie. La Juve s'imposait ensuite 1-0 face à l'Atlético, puis 2-0 à Leverkusen, pour porter son total à six succès dans ses 11 derniers matches d'UEFA Champions League (2 nuls, 3 revers).

• En jouant à Leverkusen, Gianluigi Buffon est devenu le deuxième joueur le plus âgé en UEFA Champions League, à 41 ans et 317 jours. Le record est détenu par un autre gardien italien, Marco Ballotta, avec la Lazio face au Real Madrid en décembre 2007, à 43 ans et 252 jours.

• La Juventus dispute également les 8es de finale de l'UEFA Champions League pour la 11e fois (7 qualifications, 3 éliminations). Elle a franchi cet obstacle les trois dernières fois, dont l'an dernier face à l'Atlético au terme d'une remontée mémorable marquée par un triplé de Cristiano Ronaldo au match retour (0-2 en Espagne, 3-0 dans le Piémont).

• En 2018/19, sous les ordres de Massimiliano Allegri, la Juve remportait son groupe et réalisait sa "remontada" contre l'Atlético en 8es, avant d'obtenir un nul 1-1 chez l'Ajax et de s'incliner 2-1 à domicile pour quitter la compétition.

• Pour le Juventus, c'est le premier tour à élimination directe face à un club français depuis la victoire face à Monaco lors de la demi-finale de l'édition 2016/17 (2-0 ext., 2-1 dom.). Les Bianconeri se sont qualifiés 12 fois en 12 affrontements face à un club de Ligue 1.

• La Juve est sur une série de huit matches sans défaite face à une équipe française (6 v., 2 n.). La dernière défaite a été concédée à Bordeaux (2-0) en phase de groupes de l'UEFA Champions League 2009/10.

• Championne d'Italie pour la huitième fois de rang (record), la Juve dispute sa 20e campagne d'UEFA Champions League.

• Vainqueur en 1985 et 1996, la Juventus a disputé neuf finales européennes, en perdant sept (un record), dont ses cinq dernières.

• Le club de Turin n'a jamais perdu à domicile contre des Français (11 victoires sur 14 matches).

• La Juve s'est qualifiée 15 fois sur 33 après une défaite à l'extérieur à l'aller, le plus récemment contre l'Atlético la saison dernière (2-0 à l'extérieur, 3-0 à domicile).

• La Juve a perdu 15 fois à l'aller 1-0 à l'extérieur en confrontation européenne et s'est qualifiée huit fois.

• La Juventus a été battue quinze fois 1-0 à l'extérieur à l'aller en confrontation européenne et elle s'est qualifiée huit fois. Lorsque ce cas de figure s'est produit le plus récemment, la Juventus était éliminée par Chelsea en 8es de finale de l'UEFA Champions League 2008/09 (2-2 à domicile).

• La Juventus aux tirs au but, c'est trois qualifications, trois éliminations :
3-0 c. Ajax, 1977/78, Coupe des champions, quarts de finale
1-4 c. Widzew Łódź, 1980/81, Coupe UEFA, 2e tour
4-2 c. Argentinos Juniors, 1985, Coupe européenne/sud-américaine
1-3 c. Real Madrid, 1986/87, Coupe des champions, 2e tour
4-2 c. Ajax, 1995/96, UEFA Champions League, finale
2-3 c. AC Milan, 2002/03, UEFA Champions League, finale

Lyon
• Lyon a terminé deuxième du Groupe G avec huit points, soit un de plus que Benfica et le Zenit. Tenu en échec 1-1 à domicile par le Zenit à la première journée, Lyon s'imposait ensuite 2-0 à Leipzig (futur vainqueur du groupe) avant de s'incliner 2-1 à Benfica. L'OL rebondissait en s'imposant 3-1 contre le club portugais, avant de céder 2-0 au Zenit. Lors de la dernière journée, quand Leipzig menait 2-0 à l'OL Stadium, les Gones étaient virtuellement éliminés. C'est alors que surgissaient Houssem Aouar (50e) et Depay (82e) pour arracher le point synonyme de qualification.

• Malgré ses défaites à Benfica et au Zenit, Lyon a seulement perdu 4 de ses 19 derniers matches européens (pour 7 victoires et 8 nuls).

• Rayan Cherki est devenu le deuxième plus jeune joueur de l'Histoire de l'UEFA Champions League quand il est entré contre le Zenit lors de la 5e journée, le Lyonnais avait 16 ans et 102 jours. Le plus jeune reste Celestine Babayaro, qui avait 16 ans et 87 jours (avec Anderlecht contre l'Olympiacos en novembre 1994).

• Troisième de la Ligue 1 la saison dernière, l'OL dispute sa seizième campagne en UEFA Champions League, soit quatre de plus que n'importe quel autre club français. C'est sa quatrième en cinq saisons.

• Lyon participe aux 8es de finale pour la 11e fois, après y avoir enregistré 4 qualifications et 6 éliminations. Lors de ses trois premières participations, l'OL a décroché son billet pour les quarts, ce qui est seulement arrivé une fois lors des sept suivantes, aux dépens du Real Madrid en 2009/10 (victoire 1-0 à domicile, nul 1-1 en Espagne).

• Les Gones ont été éliminés par Barcelone en 8es de finale la saison dernière (0-0 à domicile, 1-5 en Catalogne).

• Dans les matches à élimination directe face à des clubs italiens, Lyon compte 2 qualifications et 5 éliminations. L'OL a subi cinq éliminations consécutives avant de remporter la plus récente, face à la Roma en 8es de finale de l'UEFA Europa League 2016/17 (4-2 à domicile, 1-2 en Italie).

• Les derniers matches de Lyon face à un pensionnaire de la Serie A avant cette confrontation se sont déroulés en phase de groupes de l'UEFA Europa League 2017/18, contre l'Atalanta (1-1 à domicile, 0-1 en Italie). La victoire de 2017 contre la Roma est l'unique succès de Lyon dans ses neuf derniers matches contre des clubs italiens, domicile et extérieur confondus (2 nuls, 6 défaites).

• Lyon a perdu cinq de ses six derniers matches à l'extérieur en 8es de finale (3 victoires, 2 nuls, 5 défaites). Sa dernière victoire à ce niveau de la compétition loin de ses bases est le 1-0 ramené du PSV Eindhoven en 2005/06.

• Lors de l'aller contre la Juventus, Lyon a remporté sa première victoire en phase à élimination directe en UEFA Champions League depuis le 1-0 en 8es de finale aller contre l'APOEL en février 2012 ; les Gones s'inclinaient aux tirs au but dans ce 8e de finale.

• Une victoire en 2017 contre la Roma à l'aller et contre la Juventus constituent à ce jour les deux seules victoires de Lyon face à des clubs italiens. Pour le reste ce furent deux nuls et six défaites.

• L'OL n'a jamais gagné en Italie en cinq déplacements (1 nul, 4 défaites).

• Lyon a disputé les demi-finales de l'UEFA Champions League en 2010.

• Lyon aux tirs au but : 1 qualification, 2 éliminations :
2-4 c. PSV Eindhoven, 2004/05, UEFA Champions League, quarts de finale
3-4 c. APOEL, 2011/12, UEFA Champions League, 8es de finale
7-6 c. Beşiktaş, 2016/17, UEFA Europa League, quarts

• Lyon s'est qualifié 18 fois sur 21 en compétition UEFA après une victoire à domicile à l'aller, le plus récemment contre Villarreal en UEFA Europa League 2017/18 (16es de finale, 3-1, 1-0).

• Lyon s'est qualifié six fois sur sept après une victoire 1-0 à domicile à l'aller. La seule élimination est survenue face à l'APOEL Nicosie, en 8es de finale de l'UEFA Champions League 2011/12 (0-1 et défaite aux tirs au but).

On se connait ?
• Miralem Pjanić a disputé 90 matches de Ligue 1 avec Lyon, inscrivant 10 buts, entre 2008 et 2011. Il a aussi évolué à Metz entre 2004 et 2008.

• Buffon évoluait au Paris Saint-Germain en 2018/19. Il a fait 17 apparitions en Ligue 1, notamment lors de la victoire 5-0 face à Lyon le 7 octobre 2018 au Parc des Princes.

• Blaise Matuidi (2011–17) et Adrien Rabiot (2010–19) ont aussi joué à Paris.

• Matuidi a aussi joué à Troyes (2004–07) et Saint-Étienne (2007–11) en France, alors que Rabiot a passé la deuxième moitié de saison 2012/13 en prêt à Toulouse.

• Higuaín est né à Brest, lorsque son père, Jorge, jouait pour le club local.

• L'entraîneur de Lyon, Rudi Garcia, dirigeait la Roma entre 2013 et 2016, lorsque Pjanić y évoluait ; la Roma a terminé deuxième de Serie A derrière la Juventus lors des deux premières saisons que Garcia a passées à sa tête.

• Ont joué en Italie :
Mapou Yanga-Mbiwa (Roma 2014/15)
Joachim Andersen (Sampdoria 2017–19)
Ciprian Tătărușanu (Fiorentina 2014–17)

• Ont joué ensemble :
Mapou Yanga-Mbiwa et Miralem Pjanić (Roma 2014/15)
Rafael et Cristiano Ronaldo (Manchester United 2008/09)
Bertrand Traoré et Matthijs de Ligt (Ajax 2016/17)
Ciprian Tătărușanu et Federico Bernardeschi (Fiorentina 2014–17)
Ciprian Tătărușanu et Juan Cuadrado (Fiorentina 2014)
Bertrand Traoré et Juan Cuadrado (Chelsea 2015)

• Coéquipiers en sélection :
Anthony Lopes et Cristiano Ronaldo (Portugal)
Léo Dubois et Blaise Matuidi (France)
Kenny Tete, Memphis Depay et Matthijs de Ligt (Pays-Bas)
Rafael et Alex Sandro, Danilo, Douglas Costa (Brésil)

Haut