Dortmund, nouvel écueil pour Paris en 8es ?

Un doublé d'Erling Braut Haaland a offert l'avantage à Dortmund à l'aller, même si le but à l'extérieur de Neymar pourrait s'avérer crucial.

Le Paris Saint-Germain doit reprendre la main lors de la réception du Borussia Dortmund, et de son jeune buteur Erling Braut Haaland, au Parc des Princes en 8es de finale retour de l'UEFA Champions League.

• Recruté en janvier, Haaland a fêté son premier match dans la compétition pour son nouveau club avec un doublé au BVB Stadion Dortmund le 18 février, infligeant une cinquième défaite en six matches à élimination directe à Paris et le Norvégien de 19 ans portant à dix son total de buts en sept rencontres d'UEFA Champions League. Mais les champions de France conservent toutes leurs chances grâce au but à l'extérieur signé Neymar en Allemagne.

• Tandis que Paris s'est incliné en 8es de finale ces trois dernières saisons, Dortmund s'est fait sortir à ce stade en 2018/19 et n'a plus atteint les quarts de finale depuis 2016/17, soit une saison après la dernière participation du PSG en quarts.

• Cette confrontation oppose l'entraîneur parisien Thomas Tuchel à son ancien club.

Antécédents
• L'unique confrontation entre les deux équipes avant le match aller remonte à la phase de groupes de l'UEFA Europa League 2010/11, lorsque les deux rencontres se soldaient par autant de nuls. Un but à la 87e minute de Clément Chantôme, entré en cours de match pour Paris, annulait l'ouverture du score de Nuri Şahin sur penalty cinq minutes après le retour des vestiaires pour le Borussia. Les deux équipes se séparaient sur un match nul et vierge lors du match au Parc des Princes deux semaines plus tard.

• Paris terminait en tête du groupe avec 12 points, tandis que le BVB était éliminé en terminant troisième avec neuf points. Le club français atteignait les 8es de finale, s'inclinant face à Benfica.

Série européenne
Paris
• Paris a remporté cinq de ses six matches de phase de groupes cette saison, laissant filer des points lors d'un nul 2-2 sur le terrain du Real Madrid lors de la 5e journée. Les Parisiens ont battu le club espagnol 3-0 au Parc des Princes en ouverture et ont dominé par deux fois le Club de Bruges (5-0 ext., 1-0 dom.) et Galatasaray (1-0 ext., 5-0 dom.).

• L'équipe de Tuchel présente le meilleur bilan défensif de la phase de groupes cette saison après n'avoir encaissé que deux buts, les deux face au Real, même si le revers à Dortmund signifie qu'elle a désormais encaissé quatre buts lors de ses trois dernières rencontres d'UEFA Champions League.

• Paris a remporté neuf de ses 14 derniers matches d'UEFA Champions League (3 n., 2 d.) et a désormais inscrit au moins un but lors de ses 31 derniers matches dans l'épreuve.

• Champion de France pour la sixième fois en sept ans en 2018/19, la huitième dans toute son histoire, Paris est le seul club français à participer à sa huitième UEFA Champions League consécutive.

• Demi-finaliste en 1995, Paris n'est pas allé au-delà des huitièmes de finale lors des trois dernières saisons après avoir été éliminé en quarts de finale lors des quatre campagnes précédentes.

• En 2018/19, Paris a remporté son groupe devant le futur vainqueur, Liverpool, le Napoli et l'Étoile Rouge, et pensait avoir un pied en quarts de finale après sa victoire 2-0 en huitièmes de finale aller à Manchester United avant d'être éliminé au retour après une défaite 3-1 à domicile.

• Bilan de Paris en 8es de finale : 4 qualifications, 3 éliminations.

• Cette défaite au retour face à United était seulement la troisième des Parisiens lors de leurs 54 derniers matches européens à domicile, depuis un revers 4-2 face à l'Hapoel Tel-Aviv en phase de groupes de la Coupe UEFA 2006/07 (34 v., 16 n.) – ils se sont inclinés 3-1 contre Barcelone en quarts de finale 2014/15 et 2-1 face au Real Madrid en 8es retour 2017/18.

• Paris a remporté ses deux précédentes confrontations aller-retour face à des clubs allemands, éliminant Wolfsburg en 16es de finale de la Coupe UEFA 2008/09 (2-0 dom., 3-1 ext.) et le Bayer Leverkusen en 8es de finale de l'UEFA Champions League 2013/14 (4-0 ext., 2-1 dom.).

• Le dernier match à domicile de Paris face à un club allemand remonte à la phase de groupes 2017/18 et un succès 3-0 sur le Bayern Munich. Le club français n'a jamais perdu à domicile face à un adversaire allemand (6 v., 1 n.), même si le revers 3-0 qui suivait à Munich mettait fin à une série de trois victoires consécutives, et une invincibilité de sept matches, contre les équipes allemandes, à domicile et à l'extérieur.

• Paris s'est incliné à l'extérieur à l'aller lors de huit précédents ; les Parisiens ont remporté cinq de ses confrontations sur l'ensemble des deux matches, même s'ils ont perdu les deux dernières, le plus récemment contre le Real Madrid en 8es de finale de l'UEFA Champions League 2017/18 (1-3 ext., 1-2 dom.).

• Paris s'est également incliné sur les deux matches lorsque la première rencontre à l'extérieur s'est soldée par un 1-2 : contre la Juventus en demi-finales de la Coupe UEFA 1992/93 (0-1 dom.) et Benfica en 8es de finale de l'UEFA Europa League 2010/11 (1-1 dom.).

• Bilan de Paris aux tirs au but en Europe : 0 qualification, 1 élimination
3-4 contre les Rangers, troisième tour de la Coupe UEFA 2001/02

Dortmund
• Dortmund a récolté dix points en phase de groupes cette saison pour terminer deuxième derrière Barcelone (14 points) dans le Groupe F, compostant son billet pour les 8es de finale grâce à un succès 2-1 à domicile contre le Slavia Prague lors de la 6e journée. Les Allemands ont pris sept de leurs points au BVB Stadion Dortmund, où ils ont également battu l'Internazionale (3-2) et obtenu un nul face au Barça (0-0) ; à l'extérieur, ils se sont inclinés sur les terrains de l'Inter (0-2) et de Barcelone (1-3) après s'être imposés 2-0 chez le Slavia.

• Dortmund n'a remporté que cinq de ses 12 dernières rencontres d'UEFA Champions League (2 n., 5 d.), dont quatre cette saison.

• Dortmund n'a signé que trois succès lors de ses 15 derniers matches européens à l'extérieur (4 n., 8 d.), même si les Allemands ont réalisé toutes ces victoires lors de leurs sept derniers matches (4 d.), et toutes en UEFA Champions League.

• Deuxième en Bundesliga la saison dernière, Dortmund dispute sa 14e campagne d'UEFA Champions League après l'avoir remportée en 1997 et atteint la finale en 2013. Le BVB s'est qualifié pour les huitièmes de finale lors de six de ses sept dernières participations.

• En 8es de finale la saison dernière, le BVB s'est incliné 4-0 sur l'ensemble des deux matches face à Tottenham (0-3 ext., 0-1 dom.). Bilan du club allemand à ce stade de la compétition : 3 qualifications, 2 éliminations.

• La défaite à Tottenham a porté à cinq le nombre de défaites consécutives du BVB à l'extérieur en matches de phase à élimination directe de l'UEFA Champions League, depuis un succès 4-2 sur le terrain du Zenit en 8es de finale aller en 2013/14. Les Allemands n'ont marqué que deux buts lors de ces défaites, pour 12 encaissés.

• La victoire sur Paris à l'aller n'était que la troisième du club allemand lors de ses 13 derniers matches de phase à élimination directe en compétition UEFA (3 n., 7 d.).

• Le club allemand n'a remporté qu'un de ses huit derniers matches de phase à élimination directe en compétition UEFA (2 n., 5 d.), un succès 3-2 à domicile face à l'Atalanta en 16es de finale de l'UEFA Europa League 2017/18.

• Bilan de Dortmund en confrontations aller-retour face aux clubs français : 3 qualifications, 2 éliminations ; après avoir remporté leurs trois premières confrontations, les Allemands ont perdu les deux dernières, le plus récemment face à Monaco en quarts de finale de l'UEFA Champions League 2016/17 (2-3 dom., 1-3 ext.).

• Monaco reste également le dernier club de Ligue 1 rencontré par Dortmund, en phase de groupes la saison dernière ; le club allemand l'emportait 3-0 à domicile grâce aux buts de Jacob Bruun Larsen, Paco Alcácer et Marco Reus et 2-0 à l'extérieur après un doublé de Raphaël Guerreiro.

• Dortmund a perdu cinq de ses dix matches à l'extérieur face aux clubs français (3 v., 2 n.) ; le succès de la saison dernière à Monaco n'était que son deuxième en huit déplacements (2 n., 4 d.).

• Le Borussia a perdu 17 des 18 confrontations UEFA lors desquelles il s'est imposé à domicile à l'aller ; le plus récemment contre l'Atalanta en 16es de finale de l'UEFA Europa League 2017/18 (3-2 dom., 1-1 ext.). Les Allemands ne s'étaient jamais imposés 2-1 à domicile à l'aller.

• La dernière fois qu'ils se sont imposés à domicile à l'aller en UEFA Champions League remonte à la demi-finale 2012/13 face au Real Madrid (4-1 dom., 0-2 ext.). La seule élimination des Allemands après un succès à domicile à l'aller est intervenue au troisième tour de la Coupe UEFA 1987/88, lorsqu'ils s'imposaient 3-0 à domicile contre le Club de Bruges mais s'inclinaient 5-0 après prolongation au retour en Belgique.

• Bilan de Dortmund aux tirs au but en compétition UEFA : 2 qualifications, 2 éliminations
6-5 contre Auxerre, demi-finale de la Coupe UEFA 1992/93
3-1 contre les Rangers, troisième tour de la Coupe UEFA 1999/2000
2-4 contre le Club de Bruges, troisième tour de qualification de l'UEFA Champions League 2003/04
3-4 contre l'Udinese, premier tour de la Coupe UEFA 2008/09

On se connaît ?
• Tuchel a entraîné Dortmund de juin 2015 à mai 2017, remportant la Coupe d'Allemagne en 2016/17.

• Abdou Diallo a rejoint Paris en provenance de Dortmund l'été dernier, disputant 28 rencontres de Bundesliga lors de son unique saison au BVB. Il portait les couleurs de Mayence en 2017/18.

• Dan-Axel Zagadou a rejoint Paris à l'âge de 12 ans en 2011, restant six ans au club avant de signer pour Dortmund ; il a passé la saison 2016/17, sa dernière au PSG, au sein de l'équipe B.

• Emre Can a été expulsé (deux cartons jaunes) lors de la défaite 2-1 de Leverkusen à Paris en 8es de finale retour de l'UEFA Champions League, en mars 2014.

• L'entraîneur de Dortmund Lucien Favre a dirigé le club français de Nice de 2016 à 2018, conduisant le club à la troisième place en 2016/17, soit son meilleur classement depuis 40 ans. Son bilan face à Paris : 1 v., 1 n., 2 d.

• Ont également joué en Allemagne :
Juan Bernat (Bayern Munich 2014–18)
Thilo Kehrer (Schalke 2012–18)
Julian Draxler (Schalke 2001–15, Wolfsburg 2015–17)

• Draxler a marqué lors de la victoire de Schalke 2-1 face à Dortmund en 2012/13.

• Un but de Kehrer offrait à Schalke un nul 1-1 contre Dortmund en 2016/17.

• Ont évolué en France :
Thorgan Hazard (Lens 2007–12)
Raphaël Guerreiro (Caen 2012/13, Lorient 2013–16)

• Ont joué ensemble :
Juan Bernat et Mario Götze (Bayern Munich 2014–16)
Juan Bernat et Mats Hummels (Bayern Munich 2016–18)
Keylor Navas et Achraf Hakimi (Real Madrid 2017/18)

• Kylian Mbappé a marqué deux buts lors de la victoire 3-2 de Monaco à Dortmund à l'aller en 2017 et a également trouvé le chemin des filets au retour, Reus signant l'unique but de Dortmund (1-3).

• Coéquipiers en sélection :
Thilo Kehrer, Julian Draxler et Mario Götze, Julian Brandt, Nico Schulz, Mats Hummels, Marco Reus (Allemagne)
Thomas Meunier et Thorgan Hazard, Axel Witsel (Belgique)

• Deux buts d'Edinson Cavani ont aidé l'Uruguay à battre le Portugal de Guerreiro 2-1 en 8es de finale de la Coupe du Monde de la FIFA 2018.

• Guerreiro figurait dans l'équipe du Portugal qui a battu la France en finale de l'UEFA EURO 2016 au Stade de France de Saint-Denis, disputant 120 minutes lors d'une victoire 1-0.

Autour du match

Paris
• Changements dans l'effectif d'UEFA Champions League
Arrivée : Marcin Bulka
Départ : Eric Maxim Choupo-Moting

• Le prochain but d'Edinson Cavani sera son 50e en compétition UEFA.

• Le match aller signifiait la fin d'une série de 23 matches sans défaite de Paris, depuis le revers 2-1 à Dijon, le 1er novembre (20 victoires et 3 nuls). Les joueurs de Thomas Tuchel étaient sur une série de neuf victoires toutes compétitions confondues lorsqu'ils étaient menés 3-0 en première période, à Amiens, le 15 février, avant de décrocher le nul 4-4.

• Paris a marqué quatre buts ou plus lors de trois de ses quatre matches depuis la défaite à Dortmund. Le leader de la Ligue 1 a gagné à domicile contre Bordeaux (4-3) et Dijon (4-0) avant qu'un triplé de Kylian Mbappé lui permette de s'imposer 5-1 à Lyon en demi-finale de la Coupe de France, le 4 mars. C'est la sixième année consécutive que Paris atteint la finale. Le club de la capitale française affrontera Saint-Étienne au Stade de France, le 25 avril.

• Paris a inscrit 62 buts sur 17 matches toutes compétitions confondues en 2020.

• Paris a marqué lors de ses 34 derniers matches, depuis une défaite 2-0 à Reims, le 25 septembre.

• Mbappé a inscrit six buts dans les trois derniers matches de Paris. Il a fait trembler les filets dans ses six derniers matches, sauf un : la défaite à Dortmund.

• Mbappé est meilleur buteur de la Ligue 1 avec 18 buts cette saison. Il est aussi le meilleur buteur de Paris en 2020, avec 12 buts, deux de plus que Pablo Sarabia.

• Cavani a inscrit son 200e but pour Paris contre Bordeaux et joué son 300e match pour son club à Lyon.

• Paris retrouvera Lyon en finale de la Coupe de la Ligue, qui devait se dérouler le 4 avril mais est reportée à une date ultérieure.

• Abdou Diallo n'a pas joué depuis le 26 janvier en raison d'un problème à une cuisse, alors que Colin Dagba s'est donné une entorse du genou lors de la victoire en Coupe de France 2-0 à Pau, le 29 janvier.

• Le capitaine Thiago Silva n'a plus joué depuis qu'il s'est blessé à la cuisse contre Bordeaux, le 23 février.

• Ander Herrera (absent depuis le 23 février) et Ángel Di María (29 février) ont été mis à l'écart pour des blessures à la cuisse. Le dernier était sur le banc contre Lyon.

Dortmund 
• Changements dans l'effectif d'UEFA Champions League
Arrivées : Emre Can (Juventus, prêt), Erling Braut Haaland (Salzbourg)
Départs : Paco Alcácer (Villarreal), Jacob Bruun Larsen (Hoffenheim), Julian Weigl (Benfica)

• Le prochain match d'Axel Witsel sera son 100e dans les compétitions de clubs de l'UEFA.

• Łukasz Piszczek a disputé son 50e match en UEFA Champions League (des groupes à la finale), lors de l'aller.

• Dortmund a remporté ses cinq derniers matches toutes compétitions confondues, si l'on compte le succès 2-1 de samedi, en Bundesliga, sur le terrain du Borussia Mönchengladbach.

• Achraf Hakimi a marqué le but de la victoire ce week-end, son premier dans le championnat depuis le 5 octobre. C'était son troisième de la saison en Bundesliga, déjà le meilleur total de sa carrière.

• Jadon Sancho a donné son ballon de but à Hakimi, pour sa 15e passe décisive de la saison en Bundesliga. Il égale le record du club détenu par Henrikh Mkhitaryan depuis 2015/16.

• Quatre jours après la victoire sur Paris, le BVB l'emportait 2-0 sur le terrain du Werder Brême avant une défaite à domicile 1-0 contre Fribourg.

• Dortmund a marqué cinq buts dans ses trois premiers matches de Bundesliga cette année, à Augsbourg (5-3), à domicile contre Cologne (5-1) et l'Union Berlin (5-0). Dortmund a marqué 27 buts sur ses huit matches de championnat cette année.

• Arrivé au club au mois de janvier, Haaland a marqué contre Brême. Il est le premier joueur du championnat d'Allemagne à inscrire neuf buts sur ses six premiers matches. Ses six premiers buts ont été marqués en seulement 77 minutes de jeu. Il a fait mieux que Paco Alcácer, qui avait atteint ce total en 81 minutes la saison dernière.

• La frappe victorieuse de Jadon Sancho contre l'Union Berlin, le 1er février, a fait de lui le premier joueur de moins de 20 ans à inscrire 25 buts en Bundesliga. L'international anglais a également été buteur contre Fribourg, inscrivant son 14e but de la saison dans le championnat, nouveau record personnel.

• Dan-Axel Zagadou a ouvert le score à Brême, marquant son premier but pour Dortmund depuis le 16 mars 2019.

• Marco Reus est absent depuis la défaite à Brême en raison d'une blessure musculaire.

• Thomas Delaney n'a pas encore joué en 2020 en raison de problèmes au genou.

Lancement du trophée officiel de l'Homme du Match en UEFA Champions League

L'UEFA va remettre un prix d'Homme du Match officiel après chaque rencontre de la phase à élimination directe de l'UEFA Champions League pour récompenser les meilleurs joueurs de la compétition phare du football de clubs européen. Les observateurs techniques de l'UEFA vont, à chaque match de l'UEFA Champions League à partir des huitièmes de finale, décider qui mérite d'être nommé Homme du Match, une récompense officielle étant décernée aux joueurs ayant joué un rôle important dans les moments décisifs et fait preuve de qualités tactiques, créativité, inspiration, technique exceptionnelle ainsi que de fair-play.