Les Reds de retour à Madrid

Liverpool retrouve la scène de son triomphe en finale la saison dernière pour y défier une équipe de l'Atlético Madrid au bilan impressionnant à domicile.

Felipe (Atlético) fête la qualification lors de la 6e journée
Felipe (Atlético) fête la qualification lors de la 6e journée ©Getty Images

Liverpool retrouve la scène de son triomphe en UEFA Champions League la saison dernière en déplacement sur le terrain de l'Atlético Madrid en 8es de finale aller.

• La rencontre réunit deux équipes au bilan impressionnant ces dernières années en phase à élimination directe européenne. Liverpool a disputé les deux dernières finales de l'UEFA Champions League et est invaincu en confrontations aller-retour sous les ordres de Jürgen Klopp ; l'Atlético a été finaliste de l'UEFA Champions League en 2014 et 2016 et a remporté l'UEFA Europa League il y a deux saisons.

• Le match aller rappellera des souvenirs à Liverpool, qui a battu Tottenham Hotspur en finale la saison dernière à l'Estadio Metropolitano, l'antre de l'Atlético.

• Les deux équipes ont dû attendre jusqu'à la 6e journée pour composter leur billet pour les 8es ; Liverpool s'est imposé à Salzbourg pour remporter le Groupe E, tandis qu'un succès à domicile sur le Lokomotiv Moscou a permis à l'Atlético de terminer deuxième du Groupe D.

Antécédents
• Les deux équipes ne se sont plus rencontrées depuis les demi-finales de l'UEFA Europa League 2009/10, une confrontation remportée par l'Atlético grâce au but à l'extérieur après un nul 2-2 sur l'ensemble des deux matches. Diego Forlán signait l'unique but du match aller en Espagne, Alberto Aquilani égalisation sur les deux matches une minute avant la pause à Liverpool. Les deux équipes disputaient la prolongation, Yossi Benayoun donnant l'avantage à Liverpool à la 95e minute avant que Forlán ne signe le but décisif sept minutes plus tard.

• L'Atlético battait un autre club anglais, Fulham, lors de la finale à Hambourg, Forlán signant un doublé pour un succès 2-1.

• Les deux équipes se sont affrontées pour la première fois en phase de groupes de l'UEFA Champions League 2008/09, les deux rencontres se soldant par un nul 1-1, Simão marquant à la 83e minute au Vicente Calderón après que Robbie Keane avait donné l'avantage à Liverpool à la 14e minute. À Anfield, un penalty de Steven Gerrard au bout du temps additionnel offrait un point aux hôtes après l'avantage donné à l'Atlético par Maxi Rodríguez à la 37e minute.

• Liverpool terminait en tête du Groupe D avec 14 points et l'Atlético finissait deuxième avec 12 points. Les Rojiblancos étaient éliminés par Porto aux buts à l'extérieur en 8es de finale, tandis que les Reds s'inclinaient face à Chelsea en quarts.

Série européenne
Atlético
 
• L'Atlético a terminé la phase de groupes cette saison avec dix points, à six longueurs de la Juventus. Après avoir remonté deux buts pour arracher le nul face à la Juventus en ouverture, l'Atlético s'est imposé 2-0 chez le Lokomotiv Moscou et 1-0 à domicile contre le Bayer Leverkusen avant de s'incliner 2-1 en Allemagne et 1-0 sur le terrain de la Juve ; un succès 2-0 sur le Lokomotiv à la 6e journée lui offrait cependant la deuxième place.

• Deuxième de Liga en 2018/19, l'Atlético dispute sa dixième campagne d'UEFA Champions League, se qualifiant pour la phase à élimination directe pour la huitième fois.

• L'Atleti terminait également deuxième de son groupe en 2018/19 et était éliminé en 8es après un come-back de la Juventus (2-0 dom., 0-3 ext.).

• Malgré ses revers lors des 4e et 5e journées cette saison, l'Atlético n'a perdu que cinq de ses 28 derniers matches européens (17 v., 6 n.).

• Les Rojiblancos ont disputé deux finales d'UEFA Champions League et trois finales d'UEFA Europa League sur les dix dernières saisons.

Liverpool
• Liverpool a remporté le Groupe E avec 13 points, soit une longueur d'avance sur le Napoli qui a battu le tenant du titre 2-0 en ouverture. Les Reds ont remporté les trois matches suivants, face à Salzbourg à domicile (4-3) et à l'extérieur (4-1) et à domicile (2-1) face à Genk, avant d'être tenus en échec 1-1 par Naples à Anfield lors de la 5e journée. Un succès 2-0 à Salzbourg scellait la qualification et la première place.

• Le remarquable come-back face à Barcelone en 2018/19 ont porté à quatre le nombre de qualifications de Liverpool en quatre confrontations aller-retour face aux clubs espagnols, pour un bilan face aux clubs de Liga de 9 qualifications et 2 éliminations.

• Liverpool a remporté neuf de ses 12 dernières rencontres européennes (2 n., 1 d.) mais a perdu sept de ses 13 derniers matches de compétition UEFA en dehors d'Angleterre.

• Deuxième de Premier League en 2018/19, il s'agit de la troisième participation consécutive de Liverpool aux 8es de finale, et la huitième au total pour un bilan de 6 qualifications et 1 élimination. Son unique élimination remonte à 2005/06, face à Benfica, alors que les Reds étaient tenants du titre.

• Liverpool a déjà remporté un trophée européen cette saison, battant Chelsea 5-4 aux tirs au but après un nul 2-2 en Super Coupe de l'UEFA à Istanbul. Les Reds ont également remporté la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA en décembre, battant Flamengo 1-0 après prolongation en finale.

On se connaît ?
• Ont joué en Angleterre :
Kieran Trippier (Manchester City 1999–2011, Barnsley 2010–11 (prêt), Burnley 2011–15, Tottenham 2015–19)
Stefan Savić (Manchester City 2011–12)
Álvaro Morata (Chelsea 2017–18)
Diego Costa (Chelsea 2014–17)

• Trippier a joué 90 minutes lors du revers des Spurs 2-0 face à Liverpool en finale de l'UEFA Champions League la saison dernière à l'Estadio Metropolitano.

• Ont évolué en Espagne :
Fabinho (Real Madrid 2012/13)
Adrián (Real Betis 1998–2013, Alcalá 2008 (prêt), Utrera 2009 (prêt))

• Ont joué ensemble :
Stefan Savić et James Milner (Manchester City 2011–12)
Thomas Lemar et Fabinho (Monaco 2015–18)

• Coéquipiers en sélection :
Kieran Trippier et Jordan Henderson, Trent Alexander-Arnold, Joe Gomez, Alex Oxlade-Chamberlain, Adam Lallana (Angleterre)
Renan Lodi et Alisson Becker, Roberto Firmino, Fabinho (Brésil)
Šime Vrsaljko et Dejan Lovren (Croatie)
Yannick Carrasco et Divock Origi (Belgique) 

Haut