Naples pour briser la série du Barça en 8es

Le Napoli et Barcelone ne se sont jamais affrontés auparavant, le club italien visant à s'extirper des 8es de finale pour la première fois.

Le nouvel entraîneur du Napoli Gennaro Gattuso ne manque pas d'expérience face au club catalan
Le nouvel entraîneur du Napoli Gennaro Gattuso ne manque pas d'expérience face au club catalan ©AFP/Getty Images

Deux des plus grands noms du football européen se rencontrent pour la première fois lors de la réception de Barcelone au Stadio San Paolo pour Naples.

• Les deux équipes ont beau n'avoir jamais croisé le fer, toutes deux ne manquent pas d'expérience face aux clubs du pays de leur adversaire, notamment à ce stade de l'UEFA Champions League.

• Tandis que le Barça aborde cette rencontre en tant que vainqueur invaincu du Groupe F et s'est qualifié lors de ses 12 derniers 8es de finale, le Napoli, n'a également pas connu la défaite dans le Groupe E mais a dû attendre la 6e journée pour composter son billet pour la phase à élimination directe et s'est fait éliminer lors de ses deux précédentes confrontations à ce stade de la compétition.

Série européenne
Napoli
 
• Le Napoli a terminé deuxième du Groupe E avec 12 points, à une longueur de Liverpool. Les Italiens ont récolté sept points à Naples, débutant par un succès 2-0 face à Liverpool, le tenant du titre, et se qualifiant grâce à un succès 4-0 contre Genk à la 6e journée après avoir été tenus en échec 1-1 par Salzbourg. À l'extérieur, ils ont ramené des nuls de Genk (0-0) et Liverpool (1-1), s'imposant également 3-2 à Salzbourg.

• Les deux précédents 8es de finale du Napoli se sont soldés par des revers face au futur vainqueur ; le Real Madrid battait Naples 3-1 à domicile et à l'extérieur en 2016/17, cinq ans après que Chelsea avait remonté un revers 3-1 à l'aller à Naples avec un succès 4-1 après prolongation au retour.

• Le Napoli n'a remporté que sept de ses 20 derniers matches en UEFA Champions League, de la phase de groupes à la finale (6 n., 7 d.), signant tous ces succès au Stadio San Paolo, excepté celui de la troisième journée à Salzbourg.

• Malgré les victoires face à Liverpool et Genk cette saison, Naples n'a remporté que six de ses 12 derniers matches à domicile en UEFA Champions League, de la phase de groupes à la finale, pour trois défaites.

• Cette défaite face au Real Madrid en 2017 à Naples était le premier revers napolitain à domicile face à des visiteurs espagnols (2 v., 4 n.).

Barcelone
• Les Blaugranas ont terminé avec 14 points dans le Groupe F, avec quatre longueurs d'avance sur le Borussia Dortmund, deuxième. Ils ont pris la moitié de ces points à l'extérieur, ramenant un nul 0-0 de Dortmund en ouverture avant des succès 2-1 sur les terrains du Slavia Prague et de l'Internazionale. À domicile, ils ont battu l'Inter (2-1) et Dortmund (3-1), concédant le nul 0-0 face au Slavia.

• Le Barça n'a gagné que six de ses 16 derniers déplacements européens (6 n., 4 d.).

• Champion d'Espagne pour la 26e fois de l'histoire, le quatrième titre en cinq ans, le Barça dispute sa 24e campagne d'UEFA Champions League, un record que le club partage avec le Real Madrid. Les Catalans ont atteint au moins les 8es de finale lors des 16 dernières saisons, remportant leur groupe chaque année depuis 2007/08. Ils ont été invaincus lors de leurs trois dernières campagnes de phase de groupes et 13 fois au total, un record.

• En 2018/19, Barcelone remportait un groupe qu'il composait avec Tottenham, Internazionale et le PSV Eindhoven, prenant 14 points. Après avoir éliminé Lyon en huitièmes (0-0 ext., 5-1 dom.) et Manchester United en quarts (1-0 ext., 3-0 dom.), le Barça est tombé en demi-finale face à Liverpool malgré une victoire 3-0 à domicile suite à une défaite 4-0 à Anfield.

• Barcelone a été sacré champion d'Europe à cinq reprises, la dernière fois en 2015.

On se connaît ?
• Kostas Manolas a signé le troisième but décisif de la Roma lors d'un remarquable come-back face à Barcelone en quarts de finale de l'édition 2017/18.

• L'entraîneur du Napoli Gennaro Gattuso a affronté le Barça six fois en UEFA Champions League en tant que joueur avec l'AC Milan (2 v., 2 n., 2 d.).

• Ont joué en Italie :
Arturo Vidal (Juventus 2011–15)
Neto (Fiorentina 2011–15, Juventus 2015–17)

• Bilan d'Arturo Vidal en Serie A face au Napoli avec la Juventus : 4 v., 2 n., 1 d., signant deux buts. Vidal a également affronté Naples par deux fois en Super Coupe d'Italie, l'emportant en 2012 et s'inclinant deux ans plus tard, et figurait dans l'équipe de la Juve battue par Naples en finale de la Coppa Italia 2011/12.

• Ont évolué en Espagne :
José Callejón (Espanyol 2008–11, Real Madrid 2011–13)
Fabián Ruíz (Real Betis 2016–18, Elche 2017 (prêt))
Fernando Llorente (Athletic Club 2005–13, Séville 2015–16)
Orestis Karnezis (Grenade 2013/14 (prêt))

• Ont joué ensemble :
Fernando Llorente et Arturo Vidal (Juventus 2013–15)
Amin Younes et Marc-André ter Stegen (Borussia Mönchengladbach 2011–14)
Amin Younes et Frenkie de Jong (Ajax 2016–18)

• Coéquipiers en sélection :
Fabián Ruiz et Jordi Alba, Sergio Busquets, Sergi Roberto (Espagne)
Allan et Arthur (Brésil)
Mário Rui et Nélson Semedo (Portugal)
Amin Younes et Marc-André ter Stegen (Allemagne)
Kalidou Koulibaly et Moussa Wagué (Sénégal)

Haut