Lyon joue sa qualif, Leipzig la tête du groupe

Déjà qualifié, Leipzig vise la première place du Groupe G contre une équipe lyonnaise qui joue sa qualification pour les huitièmes.

Lyon joue sa qualif, Leipzig la tête du groupe
Lyon joue sa qualif, Leipzig la tête du groupe ©AFP/Getty Images

Lyon reçoit Leipzig dans le Groupe G en peut accompagner son hôte du soir en huitièmes de finale, alors que les Allemands veulent terminer en tête du groupe.

• Lyon l'a emporté 2-0 en Allemagne au match aller sur des buts de Memphis Depay et Martin Terrier pour ce qui était la première rencontre entre les deux équipes, la seule défaite de Leipzig dans le groupe à ce jour. Les hommes de Julian Nagelsmann ont assuré leur qualification lors de la 5e journée et termineront premiers s'ils décrochent le nul en France.

• Lyon compte sept points, soit autant que le Zenit et trois de plus que Benfica. L'OL sera qualifié s'il bat Leipzig, auquel cas il s'emparera également de la première place du groupe, ou s'il fait match nul pendant que le Zenit perd à Benfica. Une défaite l'éliminerait de la compétition, voire de toute compétition européenne si Benfica domine le Zenit.

Série européenne
Lyon

• Tenu en échec 1-1 par le Zenit en ouverture, Lyon a remporté son deuxième match à domicile 3-1 contre Benfica. Vainqueur à Leipzig, l'OL a ensuite perdu 2-1 à Benfica puis 2-0 au Zenit.

• Malgré ces défaites à Benfica et au Zenit, Lyon n'a perdu que quatre de ses 17 derniers matches européens (6 v. et 7 n.).

• Entré en jeu sur la pelouse du Zenit, Rayan Cherki est devenu, à 16 ans et 102 jours, le deuxième plus jeune joueur à participer à un match d'UEFA Champions League, après Celestine Babayaro, âgé de 16 ans et 87 jours lors de ses débuts avec Anderlecht contre l'Olympiacos, en novembre 1994.

• Troisième de Ligue 1 l'an passé, Lyon dispute sa seizième phase de groupes d'UEFA Champions League, sa quatrième en cinq saisons.

• Les Gones avaient commencé par une victoire 2-1 sur la pelouse de Manchester City la saison passée, avant d'enchaîner cinq matches nuls, se qualifiant pour les 8es grâce à un nul 1-1 sur le terrain du Shakhtar Donetsk lors de la 6e journée. La défaite 5-1 au retour à Barcelone n'était que sa deuxième en 13 rencontres européennes (4 victoires, 7 nuls par ailleurs).

• L'OL n'a perdu que deux de ses neuf derniers déplacements européens (4 v., 3 n.), le revers à Barcelone mettant fin à une série de cinq matches à l'extérieur sans défaite en UEFA Champions League (2 v., 3 n.). Les Gones ont ramené cinq points de leurs trois déplacements lors des groupes 2018/19.

• Lyon a fait match nul 2-2 à domicile lors de ses trois matches de groupe contre le Shakhtar, Hoffenheim et Manchester City.

• La défaite 3-2 infligée par le CSKA Moskva en huitièmes de l'UEFA Europa League 2017/18 constitue l'unique revers olympien à domicile en 16 rendez-vous européens (8 v. et 7 n.) depuis la victoire 1-0 de la Juventus arrachée en phase de groupes de l'UEFA Champions League en octobre 2016.

• Le club français n'a remporté qu'un seul de ses quatre derniers matches à domicile contre un adversaire allemand, mais il en gagné sept sur 13 au total (2 n. et 4 d.).

• Lyon est allé jusqu'en demi-finale d'UEFA Champions League en 2010. Le meilleur résultat de son Histoire dans la compétition.

Leipzig
• Leipzig a remporté ses deux matches à l'extérieur en phase de groupes, cette saison, 2-1 à Benfica en ouverture, puis 2-0 chez le Zenit lors de la 4e journée. À domicile, après leur revers contre les Lyonnais, les Allemands se sont imposés 2-1 contre le Zenit avant de concéder le nul 2-2 à Benfica, Emil Forsberg inscrivant un doublé dans le temps additionnel pour assurer le point de la qualification.

• Leipzig a remporté cinq de ses 11 matches en UEFA Champions League (2 n. et 4 d.).

• Troisième de Bundesliga la saison dernière et finaliste de la Coupe d'Allemagne, Leipzig dispute ici sa troisième campagne européenne, le match face à Lyon étant son 30e sur le continent. En 2017/18, Leipzig devenait le premier club à découvrir l'Europe en phase de groupes d'UEFA Champions League, terminant troisième d'un groupe comprenant Beşiktaş, Porto et Monaco avec sept points. Les Allemands étaient ensuite éliminés en quarts de finale d'UEFA Europa League par Marseille.

• Il y a deux ans, Leipzig s'inclinait à Beşiktaş (0-2) et Porto (1-3) mais s'imposait 4-1 à Monaco pour décrocher son premier succès européen à l'extérieur.

• Le seul autre déplacement de Leipzig en France remonte à la défaite 5-2 contre Marseille en quart retour d'UEFA Europa League (élimination 5-3 en score cumulé).

• Avant la présente saison, Leipzig n'avait gagné que trois fois en 12 déplacements européens (4 n. et 5 d.).

• En 2018/19, le club allemand passait trois tours de qualification pour disputer la phase de groupes d'UEFA Europa League, compétition qu'il quittait après avoir terminé troisième derrière Salzbourg et le Celtic avec sept points en six matches.

On se connaît ?
• Ils ont joué ensemble :
Lucas Tousart et Dayot Upamecano (Valenciennes, 2013–15)

• Il a joué en Allemagne :
Marcelo (Hanovre 2013–16)

• Ils ont joué en France :
Ibrahima Konaté (Sochaux 2017)
Nordi Mukiele (Laval 2014–17, Montpellier 2017–18)
Christopher Nkunku (Paris Saint-Germain 2015–19)

• Coéquipiers en sélection :
Houssem Aouar, Jeff Reine-Adélaïde, Amine Gouiri et Ibrahima Konaté (France Espoirs)
Youssouf Koné et Amadou Haidara (Mali)
Joachim Andersen et Yussuf Poulsen (Danemark)

• Upamecano et Reine-Adélaïde ont remporté le Championnat d'Europe des moins de 17 ans de l'UEFA 2015 avec la France

Autour du match

Lyon

• Lyon a perdu trois de ses six derniers matches toutes compétitions confondues, remportant les trois autres. Les Gones ont été battus 1-0 à domicile par le LOSC Lille le 3 décembre, soit la fin d une série de trois victoires successives à domicile. Lyon à domicile cette saison avant cette série : 1 v, 3 n., 2 d.

• Vendredi, Lyon gagnait 4-0 chez la lanterne rouge de Ligue 1, Nîmes, marquant 4 buts à l'extérieur en compétition pour la première fois depuis 31 matches.

• L'OL compte 25 points après 17 matches cette saison en Ligue 1, son deuxième plus bas total à ce stade de la saison depuis 22 ans (23 points en 2013/14).

• Lyon comptait 29 après 17 matches en 2018/19.

• Maxence Caqueret a marqué ses débuts en Ligue 1 en donnant une passe décisive à Maxwel Cornet lors de la victoire de Lyon 2-1 à Strasbourg, le 30 novembre.

• Memphis Depay (7 buts) et Moussa Dembélé (4) on marqué 11 des 18 derniers buts de l'OL toutes compétitions confondues et neuf des 14 derniers en Ligue 1, 4 pour Dembélé et 5 pour Depay, qui a inscrit un doublé à Nîmes, vendredi.

• Dembélé et Depay ont assuré la victoire 2-0 contre Metz le 26 octobre, mettant un terme à une série de 8 matches dans victoire de Lyon en Ligue 1 (4, nul, 4 défaites). La plus longue série sans victoire de l'OL depuis août-octobre 1977.

• Lyon a battu Angers 6-0 le 16 août, sa plus large victoire en championnat depuis le 8-1 infligé au Mans, le 13 mai 2006.

• Dembélé (10) et Depay (9) ont marqué 19 des 28 buts en championnat de Lyon cette saison. Cornet et Jeff Reine-Adélaïde – avec deux buts chacun – furent les seuls autres buteurs depuis le 16 août, avant le but de Joachim Andersen (son premier en Ligue 1) et celui d'Houssem Aouar vendredi.

• Alors que Fernando Marçal soigne toujours une blessure aux adducteurs, le latérale de 19 ans Melvin Bard a fait ses débuts pro à Nîmes.

• Rafael a été remplacé à la pause à Nîmes, souffrant d'une cheville.

• Youssouf Koné a été remplacé en milieu de première période face au LOSC. Touché à la cheville, il a été opéré vendredi.

• Léo Dubois est sorti en cours de match contre Strasbourg. Il a été opéré d'un genou et ne devrait pas revenir avant 2020.

• Depay (cuisse) n'avait pas joué depuis la victoire contre des Pays-Bas 5-0 contre l'Estonie le 19 novembre, trois jours après que les Pays-Bas se sont qualifiés pour l'UEFA EURO 2020. Il est sorti à la pause et n'a pas rejoué jusqu'à ses 65 minutes disputées contre le LOSC.

• Aouar a remplacé Depay contre le LOSC, disputant son premier match depuis le 9 novembre (ischios).

• Le gardien Ciprian Tătăruşanu n'a pas été convoqué depuis trois matches en raison d'une blessure à un talon.

• Depay, buteur dans tous les matches du Groupe G qu'il a joués, a été nommé capitaine de l'OL le 21 novembre.

Leipzig
• Le prochain match de Marcel Sabitzer sera son 50e en compétitions de clubs de l'UEFA.

• Leipzig a remporté sept de ses huit derniers matches de compétition, marquant 32 buts et n'en encaissant que neuf. Les Allemands ont été victorieux 3-2 à Paderborn le 30 novembre et ont gagné 3-1 à domicile contre Hoffenheim samedi.

• Patrik Schick a marqué son premier but pour Leipzig à Paderborn.

• Timo Werner compte 19 buts en 21 matches cette saison pour Leipzig, en prenant en compte celui marqué contre Paderborn et les deux face à Hoffenheim, soit 11 buts sur les 8 derniers matches.

• Hannes Wolf (absent depuis le 17 juin, fracture de la cheville) a fait son retour en tant que remplaçant en fin de match contre Hoffenheim.

• Péter Gulácsi (tête) et Emil Forsberg (souci musculaire) était absent samedi.

• Yussuf Poulsen est entré en seconde période contre Hoffenheim et n'avait pas joué depuis le 18 novembre, touché aux adducteurs.

• Kevin Kampl de devrait pas rejouer en 2019 après avoir été opéré de la cheville droite le 25 novembre.

• Willi Orban a été remplacé dans la première période lors de la victoire 6-1 de Leipzig en Coupe d'Allemagne à Wolfsburg le 30 octobre après avoir subi une blessure au genou qui a nécessité une opération ; il ne devrait pas rejouer avant 2020.

• Ibrahima Konaté (absent depuis le 2 octobre, hanche) est absent pour le reste de l'année

• Tyler Adams, qui a été mis à l'écart par une blessure métatarsienne depuis début août, est de retour à l'entraînement.