Paris pour la série, Galatasaray pour la survie

Tandis que Paris a déjà remporté le Groupe A et tente de rester invaincu, Galatasaray vise la place qualificative pour les 16es de finale d'UEFA Europa League.

Paris pour la série, Galatasaray pour la survie
Paris pour la série, Galatasaray pour la survie ©Getty Images

rminer à la première place du Groupe A, le Paris Saint-Germain peut terminer invaincu face à une équipe de Galatasaray qui cherche la troisième place synonyme de 16es de finale d'UEFA Europa League.

• Le champion de France a engrangé 13 points en cinq matches grâce notamment à quatre victoires, dont un 1-0 sur la pelouse de Galatasaray grâce à un but signé Mauro Icardi, lors des quatre premières journées et compte cinq points d'avance sur le Real Madrid avant la dernière sortie.

• De son côté, Galatasaray reste sur dix matches d'UEFA Champions League sans victoire et occupe la dernière place avec deux points, un de moins que le Club de Bruges qui a ramené un match nul d'Istanbul lors de la dernière journée. Galatasaray ne peut donc terminer aux deux premières places et sera lanterne rouge en cas de revers à Paris ; pour terminer troisièmes, les Turcs doivent s'imposer et espérer un nul ou une défaite du Club de Bruges face au Real Madrid en Belgique.

Antécédents
• Paris a remporté ses deux précédentes rencontres à domicile face à Galatasaray au deuxième tour de la Coupe des vainqueurs de coupe européenne 1996/97 (4-0) et lors de la deuxième phase de groupes de l’UEFA Champions League 2000/01 (2-0).

• Les deux rencontres en Turquie ces saisons-là s’étaient également achevées sur une victoire de l’équipe à domicile ; Galatasaray, déjà entraîné par Fatih Terim, avait remporté le match aller 4-2 en 1996 avant de s’imposer 1-0 en décembre 2000. C’est le club turc qui se qualifiait pour les quarts de finale de l’UEFA Champions League, Paris terminant quatrième du Groupe B ; Galatasaray était battu 5-3 par le Real Madrid en quarts (3-2 dom., 0-3 ext.).

Série européenne
Paris
• Paris a connu son premier faux pas dans ce groupe lors de la cinquième journée, même si des buts en fin de match signés Kylian Mbappé (81e) et Pablo Sarabia (83e) lui permettaient de ramener un nul 2-2 de son déplacement chez le Real Madrid.

• La formation de Thomas Tuchel a dominé le Real 3-0 au Parc des Princes lors de la première journée, puis s'est imposée à Galatasaray à l'occasion de son 100e match en UEFA Champions League avant de dominer le Club de Bruges à l'extérieur (5-0) comme à domicile (1-0).

• Paris n'avait pas encaissé le moindre but en UEFA Champions League cette saison avant son déplacement à Madrid pour le compte de la cinquième journée. Le club de la capitale possède toujours la meilleure défense de la compétition en 2019/20. Aucune équipe n'a terminé une phase de groupes d'UEFA Champions en gardant sa cage inviolée à six reprises.

• Champion de France pour la sixième fois en sept ans en 2018/19, la huitième dans toute son histoire, Paris participe à sa huitième UEFA Champions League consécutive.

• Demi-finaliste en 1995, Paris n’est pas allé au-delà des huitièmes de finale lors des trois dernières saisons après avoir été éliminé en quarts de finale lors des quatre campagnes précédentes.

• En 2018/19, Paris a remporté son groupe devant le futur vainqueur, Liverpool, le Napoli et l’Étoile Rouge, et pensait avoir un pied en quarts de finale après sa victoire 2-0 en huitièmes de finale aller à Manchester United avant d’être éliminé au retour après une défaite 3-1 à domicile.

• Cette défaite au retour face à United était seulement la troisième des Parisiens lors de leurs 53 derniers matches européens à domicile, depuis un revers 4-2 face à l'Hapoel Tel-Aviv en phase de groupes de la Coupe UEFA 2006/07 (34 v., 16 n.) – ils se sont inclinées 3-1 contre Barcelone en quarts de finale 2014/15 et 2-1 face au Real Madrid en 8es retour 2017/18.

• Paris a remporté huit de ses 11 derniers matches d’UEFA Champions League (1 n., 2 d.) et a trouvé le chemin des filets sur les 29 derniers.

• Le PSG a remporté trois de ses quatre matches à domicile face à des équipes turques, même si le plus récent s'est soldé sur un résultat nul et vierge face à Kayserispor au 1er tour de Coupe UEFA 2008/09 (Paris vainqueur 2-1 sur l'ensemble des deux matches).

Galatasaray
• Tenu en échec 0-0 sur la pelouse du Club de Bruges à la première journée, Galatasaray s'est ensuite incliné 1-0 devant son public face à Paris puis au Real Madrid. Les Turcs s'inclinaient 6-0 à Madrid, la plus lourde défaite de leur Histoire en UEFA Champions League, avant de concéder un match nul 1-1 en toute face de partie face au Club de Bruges. Les Cimbom restent désormais sur 12 rencontres européennes sans victoire (4 n., 8 d.)

• Avec un but marqué, Galatasaray possède la pire attaque de la compétition cette saison.

• Galatasaray lançait sa phase de groupes de l’UEFA Champions League 2018/19 par un succès 3-0 à domicile face au Lokomotiv Moscou, mais ne prenait qu’un point lors de ses cinq autres rencontres pour terminer troisième derrière Porto et Schalke. Les Turcs s’inclinaient ensuite face à Benfica en 16es de finale de l’UEFA Europa League (1-2 dom., 0-0 ext.).

• La victoire sur le Lokomotiv est la seule de Galatasaray lors de ses 20 dernières rencontres européennes (7 n., 12 d.).

• Le nul face à Benfica la saison dernière mettait fin à une série de sept défaites consécutives à l'extérieur en Europe pour Galatasaray, qui n’a marqué que lors de deux de ses dix derniers déplacements européens. Ils n'ont plus gagné hors de Turquie depuis un succès 3-2 à Schalke en 8es de finale retour de l'UEFA Champions League 2012/13 (4 n., 15 d. en déplacement depuis).

• Le nul au Club de Bruges mettait fin à une série de cinq défaites consécutives à l'extérieur en UEFA Champions League, mais les joueurs turcs n'ont pas marqué lors de leurs six derniers déplacements en C1.

• Pour leur dernier déplacement en France, les Cimbom ramenaient un match nul et vierge de Bordeaux en 16es de finale de la Coupe UEFA 2008/09 (victoire 4-3 sur l'ensemble des deux matches). Ils ont remporté deux de leurs neuf matches chez des formations de Ligue 1 (1 n., 6 d.), le plus récemment à Nantes (1-0) en première phase de groupes d'UEFA Champions League 2001/02.

• Champion de Turquie en 2018/19 pour la 22e fois, un record, Galatasaray s’est qualifié pour sa 16e phase de groupes de l’UEFA Champions League, soit une de plus que tous les autres clubs turcs réunis.

• Galatasaray est le seul club de Turquie à avoir atteint une demi-finale de C1, en 1989.

On se connaît ?
• Steven Nzonzi a évolué dans les équipes de jeunes de Paris entre 1999 et 2002.

• Ont joué ensemble :
Sergio Rico, Pablo Sarabia et Steven Nzonzi (Séville 2015-18)
Sergio Rico et Mariano Ferreira(Séville 2015-17)
Pablo Sarabia et Mariano Ferreira (Séville 2016/17)
Sergio Rico et Jean Michaël Seri, Ryan Babel (Fulham 2018/19)
Thilo Kehrer, Eric Maxim Choupo-Moting et Younès Belhanda (Schalke 2015/16)
Thomas Meunier et Ryan Donk (Club de Bruges 2011-13)
Juan Bernat et Sofiane Feghouli (Valence 2011-14)
Layvin Kurzawa et Radamel Falcao (Monaco 2013-14)
Abdou Diallo et Radamel Falcao (Monaco 2016/17)
Ander Herrera, Ángel Di María et Radamel Falcao (Manchester United 2014/15)
Kylian Mbappé et Radamel Falcao (Monaco 2016-17)
Mauro Icardi et Yuto Nagatomo (Inter 2013-17)

• Ont joué en France
Mariano Ferreira (Bordeaux 2012–15)
Jean-Michaël Seri (Nice 2015–18)
Younès Belhanda (Montpellier 2003–13, Nice 2016/17)
Mario Lemina (Lorient 2013, Marseille 2013–16)
Jimmy Durmaz (Toulouse 2016–19)
Sofiane Feghouli (Grenoble 2007–10)
Steven Nzonzi (Amiens 2007–09)
Radamel Falcao (Monaco 2013–14, 2016–19)

• Belhanda (Montpellier 2011/12) et Falcao (Monaco 2016/17) ont tous les deux été champions de France de Ligue 1.

• Coéquipiers en sélection :
Edinson Cavani et Fernando Muslera (Uruguay)
Layvin Kurzawa, Presnel Kimpembe, Kylian Mbappé et Steven Nzonzi (France)

• Nzonzi faisait partie de l’équipe de France victorieuse de la Coupe du Monde de la FIFA 2018.

• Le coach de Paris Thomas Tuchel a entraîné Emre Mor au Borussia Dortmund en 2016/17.

• Jimmy Durmaz a marqué lors du succès de la Suède 2-1 sur la France en éliminatoires de la Coupe du Monde le 9 juin 2017 à Stockholm ; Mbappé était remplaçant pour les visiteurs.

• Babel marquait le but des Pays-Bas lors d’une défaite 2-1 en France le 9 septembre 2018 en UEFA Nations League.

• Falcao a marqué lors de la victoire 3-2 de la Colombie sur la France le 23 mars 2018 en match amical.

• Outre Steven Nzonzi, l’international algérien Sofiane Feghouli et l’international marocain Younes Belhanda sont également nés en France.

Autour du match

Paris
• Paris a remporté 18 de ses 22 matches toutes compétitions confondues en 2019/20 (3 nuls, 1 défaite). Les Français ont été victorieux 2-0 à domicile contre Nantes le 4 décembre et ont marqué trois fois au cours des 16 dernières minutes pour s'imposer 3-1 à Montpellier samedi ; ils sont en tête de Ligue 1 depuis le 30 août.

• Mauro Icardi a ouvert le score lors de la victoire 2-0 de Paris contre le LOSC Lille le 22 novembre et était également buteur à Montpellier, marquant 11 buts lors de ses 12 dernières apparitions à Paris.

• Paris a perdu huit matches de Ligue 1 en 2019, son pire total sur une année civile depuis qu'il ses 13 défaites en 2010. Paris n'avait plus perdu 3 de ses 12 premiers matches en Championnat depuis 2010/11.

• Paris a remporté 24 de ses 27 derniers matches de championnat à domicile (2 nuls, 1 défaite, et a gardé son but inviolé 8 fois sur ses 10 derniers matches.

• Kylian Mbappé et Neymar ont débuté ensemble pour la première fois cette saison contre Nantes, Mbappé ouvrant le score. Le joueur de 20 ans était également buteur à Montpellier pour devenir neuvième meilleur buteur de l'Hsitoire de son club après 102 matches, avec 72 buts.

• Thiago Silva a disputé son 300e match pour Paris à Montpellier; il est le septième joueur le plus capé du club.

• Presnel Kimpembe et Idrissa Gueye sont sortis en cours de match à Montpellier souffrant des ischio-jambiers ; Edinson Cavani (alerte au mollet) n'a pas fait le déplacement.

• Ander Herrera n'a pas joué depuis la quatrième journée en raison d'une blessure à la cuisse.

• Thilo Kehrer est absent depuis le 11 août avec une blessure au pied.

• Neymar est revenu de blessure le 22 novembre, n'ayant pas joué depuis qu'il avait été touché à une cuisse en amical avec le Brésil contre le Nigeria le 13 octobre. Il a marqué contre Nantes et a inscrit le premier but à Montpellier, soit six buts en huit matches de Ligue 1 cette saison.

• Neymar a marqué 40 buts en 45 matches de Ligue 1 pour Paris, qui n'a jamais perdu un match de championnat dans lequel le Brésilien a trouvé le chemin des filets (28 v., 3 n.).

• Mbappé était absent entre le 25 août et le 28 septembre en raison d'un problème aux ischio-jambiers gauches ; depuis son retour, il a marqué dix buts et délivré trois passes décisives en 489 minutes de jeu, dont un but et une passe décisive, samedi.

• Paris a remporté le Trophée des champions le 3 août, battant le vainqueur de la Coupe de France, Rennes, 2-1 grâce aux buts de Mbappé et Ángel Di María. C'était la neuvième victoire de Paris dans cette compétition, sa septième d'affilée, nouveau record.

Galatasaray
• Galatasaray s'apprête jouer son 100e match en compétitions UEFA.

• Galatasaray a perdu cinq de ses dix derniers matches toutes compétitions confondues (3 v., 2 n.) et n'avait remporté aucune victoire sur les quatre derniers (2 n., 2 d.) avant de battre l'Alanyaspor 1-0 à domicile samedi. Ce n'était que sa quatrième victoire sur les 16 derniers matches (D6 L6).

• Cependant, Cimbom n'a été battu que 2 fois sur ses 13 derniers matches de Süper Lig (6 v., 5 n.).

• Galatasaray a subi six défaites toutes compétitions confondues cette saison, n'ayant pas réussi à marquer dans chacune d'elles.

• Galatasaray a marqué 17 buts en 21 matches toutes compétitions confondues cette saison.

• Galatasaray a été étonnamment battu 2-0 par le Tuzlaspor, club de D3, lors du match aller des 16es de finale de la Coupe de Turquie, le 4 décembre.

• L'arrière central Emin Bayram, 16 ans, a fait ses débuts avec Galatasaray dans ce match, frappant la barre transversale.

• Le 22 novembre, Galatasaray a subi une première défaite en championnat à domicile en 42 matchs, s'inclinant 1-0 contre İstanbul Başakşehir ; sa défaite précédente était survenue contre Kasımpaşa le 6 mai 2017. Gala à domicile entre ces deux matches : 34 victoires, 7 nuls.

• Galatasaray a lancé la nouvelle saison avec une victoire 1-0 contre l'Akhisarspor en Super Coupe de Turquie le 7 août, remportant le trophée pour la 16e fois.

• Christian Luyindama (ligament croisé antérieur gauche) pourrait être absent pour le reste de la saison.

• Radamel Falcao a subi une blessure au tendon d'Achille contre Paris le 1er octobre, revenant samedi en tant que remplaçant de deuxième mi-temps.

• Şener Özbayraklı n'a pas joué depuis qu'il s'est donné une déchirure des ischio-jambiers contre le Rizespor le 1er novembre. Il était sur le banc contre l'Alanyaspor.

• Florin Andone s'est blessé au genou lors de la victoire 2-0 de Gala à Gaziantep le 9 novembre et ne devrait pas rejouer cette année.

• Ryan Babel est absent depuis la défaite contre Istanbul Başakşehir le 22 novembre en raison d'une blessure au genou.

• Mario Lemina et Sofiane Feghouli se sont tous les deux blessés à la cuisse lors du match nul 1-1 contre le Trabzonspor le 1er décembre ; le premier a joué 90 minutes contre l'Alanyaspor, le deuxième est resté à l'infirmerie.

• Emre Akbaba a été retiré du groupe de l'UEFA Champions League après s'être cassé une jambe contre le Rizespor le 11 mai ; il devrait être mis à l'écart jusqu'à l'année prochaine, bien qu'il s'entraîne à nouveau avec le groupe.