UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Des légendes du ballon rond s’inscrivent au Master de l’UEFA

Nemanja Vidić, Sami Khedira, Verónica Boquete et Nigel de Jong font partie des stars déjà inscrites au Master exécutif de l’UEFA pour les joueurs internationaux (MIP).

La quatrième édition du MIP de l'UEFA a commencé cette semaine à Nyon.
La quatrième édition du MIP de l'UEFA a commencé cette semaine à Nyon. @UEFA

Durant ces deux prochaines années, un groupe d’anciens footballeurs d’élite, comme Benedikt Höwedes, Hamit Altıntop, Diana Matheson et Luisão, retourneront en classe afin d’acquérir les compétences professionnelles nécessaires pour démarrer leur deuxième carrière.

Une équipe de 29 anciens internationaux s’est inscrite à la quatrième édition du Master exécutif de l’UEFA pour les joueurs internationaux (MIP), un programme de 20 mois conçu pour fournir aux meilleurs joueurs internationaux des outils leur permettant de convertir leurs talents sportifs en solides compétences en gestion en dehors du terrain.

Pour en savoir plus sur les cours proposés par l'UEFA, cliquez ici

Après avoir participé à la deuxième édition du MIP de l’UEFA, l’ancien défenseur du Brésil et du Paris Saint-Germain Maxwell Scherrer, aujourd’hui responsable en chef Développement du football à l’UEFA, est convaincu que ce programme a joué un rôle essentiel dans la réussite de sa reconversion professionnelle.

Maxwell Scherrer, responsable en chef Développement du football à l’UEFA

« À partir du moment où j’ai décidé de me lancer dans l’administration du sport, ce programme m’est allé comme un gant. Je cherchais une formation de ce type en France et dans d’autres pays, quand soudain j’ai entendu parler du MIP de l’UEFA par des joueurs qui avaient suivi sa première édition. Ils m’en ont dit énormément de bien, au point de me convaincre qu’il s’agissait du programme idéal pour passer de la perspective de joueur à celle d’administrateur. »

Le MIP consiste en sept sessions d’une semaine organisées dans de grandes villes à travers le monde. Chaque session est consacrée à un aspect différent de l’administration et de la gouvernance des organisations sportives. Les joueurs qui ne travaillent pas encore au sein d’une organisation sportive doivent en outre effectuer un stage de trois mois afin d’acquérir une expérience pratique.

Sami Khedira, vainqueur de la Coupe du monde de la FIFA avec l’Allemagne en 2014

« Durant ma carrière, j’ai toujours eu envie de devenir entraîneur. Vers la fin de ma carrière, environ un ou deux ans avant ma retraite sportive, j’ai toutefois changé d’avis et commencé à envisager une carrière d’agent, de directeur sportif, de président. Je suis très curieux et ouvert d’esprit. Je suis prêt à explorer différentes pistes, mais si je continue dans le football, ce sera peut-être comme directeur général, car je trouve très intéressant de pouvoir créer, apporter des changements et améliorer les choses, et quand on fait partie d’un club ou qu’on s’y engage, on a le temps de faire la différence. Je pense que le MIP peut nous faire découvrir davantage d’aspects et même nous apprendre des choses sur nous-mêmes. »

Les modules ont été conçus pour doter les anciens internationaux d’un large éventail de compétences jugées essentielles pour entamer une deuxième carrière dans les meilleures conditions. Les étudiants examinent ainsi le rôle d’un manager et les compétences requises pour occuper ce poste, le marketing et la communication stratégiques, ainsi que la gestion d’un stade et des activités opérationnelles sur site. Ils découvrent également le mode de fonctionnement des ligues et des clubs en Amérique du Nord.

Nigel de Jong, ancien international néerlandais et consultant pour la télévision

« Le MIP de l’UEFA est un formidable tremplin pour atteindre tes objectifs une fois que tu as terminé ta carrière de footballeur. Face à la multitude de voies possibles, ce cours t’aide à comprendre ce que tu veux vraiment, à trouver ta nouvelle identité. Tu n’es plus un joueur professionnel mais quelqu’un qui s’intéresse aux affaires, au marketing et à l’administration ; avec un peu de chance, cela peut un jour te conduire à exercer un rôle de dirigeant, idéalement dans l’organisation d’un club. »

Les participants au programme ne se sont pas tous retirés du football professionnel. Verónica Boquete joue toujours pour l’AC Milan, mais, sa carrière touchant à sa fin, elle a décidé qu’il était temps pour elle de commencer à réfléchir à la prochaine étape de sa vie, hors des terrains, et elle estime avoir un avantage sur certains de ses camarades de classe.

Verónica Boquete, milieu de terrain de l'AC Milan

« Je pense que mener de front le football et la formation ne posera pas de problème. Nous, les femmes, nous sommes habituées dès notre jeune âge à étudier et à jouer, voire à travailler et à jouer. Pendant ma carrière, j’ai fait plusieurs choses en parallèle, comme aller à l’université, apprendre des langues et suivre d'autres cours. Je n’ai pas peur de ne pas parvenir à tout gérer. Il est évident que ce programme ne sera pas facile, mais c’est un engagement, comme celui que l’on a sur le terrain aux côtés de ses coéquipières, sauf qu’on se trouve dans le domaine de la formation. »

La première session de la quatrième édition du MIP de l’UEFA, qui est organisée par l’UEFA Academy en étroite collaboration avec le Centre de droit et d’économie du sport (CDES) de l’Université de Limoges et le Birkbeck College de l’Université de Londres, se déroule actuellement à Nyon. Le programme se poursuivra ensuite jusqu’à l’été 2023.

Les joueuses et joueurs internationaux à la retraite ou en activité inscrits à cette quatrième édition sont les suivants (par ordre alphabétique) :

Mihail Aleksandrov (Bulgarie) ; Hamit Altıntop (Turquie) ; Demba Ba (Sénégal) ; Verónica Boquete (Espagne) ; Serghei Butelschi (Moldavie) ; Aurélien Chedjou (Cameroun) ; Vedran Ćorluka (Croatie) ; Nigel de Jong (Pays-Bas) ; Túlio de Melo (Brésil) ; Réginal Goreux (Haïti) ; Benedikt Höwedes (Allemagne) ; Christos Karipidis (Grèce) ; Sami Khedira (Allemagne) ; Yevhen Levchenko (Ukraine) ; Renate Lingor (Allemagne) ; Luisão (Brésil) ; Diana Matheson (Canada) ; Raoni Medina (Angleterre, futsal) ; Aaron Mokoena (Afrique du Sud) ; Vlad Munteanu (Roumanie) ; Francis N’Ganga (République du Congo) ; Panagiotis Kone (Grèce) ; Sebastian Prödl (Autriche) ; Răzvan Raț (Roumanie) ; Lucienne Reichardt (Pays-Bas) ; Paul Scharner (Autriche) ; Therese Sjögran (Suède) ; Vicente Suanno (Vénézuela) ; Nemanja Vidić (Serbie).