Les clubs de l’UEFA Women’s Champions League soutiennent leur communauté en ces temps difficiles

Les clubs et leurs joueuses ont participé aux efforts du milieu du football pour faire face à la pandémie de COVID-19 en donnant de leur temps et de leurs ressources aux communautés locales.

En Écosse, la milieu de terrain du Glasgow City Jo Love a aidé à produire du gel hydroalcoolique pendant les premières semaines de la pandémie.
En Écosse, la milieu de terrain du Glasgow City Jo Love a aidé à produire du gel hydroalcoolique pendant les premières semaines de la pandémie.

D’Arsenal à Wolfsburg, les huit clubs encore en lice en UEFA Women’s Champions League ont lancé d’innombrables initiatives pour soutenir les supporters et les communautés pendant la longue période d’inactivité footballistique.

Les actions incluaient la collecte de fonds pour l’achat d’équipements médicaux d’urgence, la distribution de nourriture aux personnes âgées et aux plus vulnérables ou encore la diffusion de messages essentiels sur la santé en profitant de l’immense portée du sport.

« Le football peut vraiment aider à mener une action positive », a déclaré Aleksander Čeferin, président de l’UEFA. « Ces exemples le prouvent. »

Arsenal FC

L’équipe londonienne a fait un don de GBP 150 000 à des organisations caritatives locales et à des organismes qui luttent contre la crise du COVID-19, et a mis à disposition son personnel et ses véhicules pour aider à transporter des professionnels de la santé mentale et du personnel du service de santé national.

La Fondation Arsenal et Arsenal in the Community ont distribué plus de 210 000 repas aux personnes dans le besoin, et le stade d’Arsenal a été transformé en station temporaire pour le centre local de distribution de nourriture. Des ressources pédagogiques numériques ont également été élaborées spécifiquement pour aider les jeunes dans le contexte de l’enseignement à distance, et 250 ordinateurs portables ont été donnés à des écoliers de la région pour lutter contre la fracture numérique.

Vinai Venkatesham, directeur exécutif, a déclaré : « L’Arsenal Football Club se donne pour mission de rendre ses supporters fiers et de créer un esprit de communauté au sein de la population d’Islington, à travers le Royaume-Uni et partout dans le monde. Nous ferons tout pour que ce soit le cas aussi durant cette période d’incertitude sans précédent. »

Club Atlético de Madrid

La milieu de terrain Silvia Meseguer, récemment diplômée en médecine, s’est portée volontaire pour travailler dans un hôpital madrilène. Parmi d’autres contributions à la communauté locale, l’Atlético a fait don de 20 000 masques en mai. La Fondation Atlético de Madrid a remis les masques au district de San Blas-Canillejas, qui accueille le stade du club, pour qu’ils soient distribués à la population locale. La fondation avait déjà fait un don aux services de santé de Madrid, et le club est en train de lancer un autre programme de dons pour ses membres et ses joueurs et joueuses.

FC Barcelone

Le club catalan s’est joint à la Croix-Rouge pour fournir un soutien à domicile aux personnes âgées, en prenant contact avec des membres de plus de 80 ans afin de les assister dans leurs tâches et de veiller à leur bien-être.

La Fondation du Barça et la Fondation Stavros Niarchos ont également œuvré ensemble pour soutenir la distribution de nourriture aux familles à risque, l’assistance aux personnes sans abri, les consultations psychologiques destinées aux personnes âgées et les campagnes de sensibilisation relatives à la pandémie.

Tout au long du confinement, la campagne #CulersAtHome a donné quotidiennement de nouvelles idées d’exercices, de recettes et d'activités, ainsi que des recommandations de livres et de films pour les enfants.

FC Bayern Munich

Le Bayern Munich a produit des masques portant sa marque et versé les recettes de leur vente à la campagne « WeKickCorona », lancée par des joueurs et joueuses du club, dont les dons – qui s’élèvent à plusieurs millions d’euros – aident des organisations caritatives et sociales de tous les domaines de la société pendant la pandémie.

La solidarité du club et de ses supporters s’est étendue jusqu’au football amateur et au football de base. De nombreux supporters ont ainsi renoncé au remboursement de leurs billets de match et fait don du montant correspondant à l’association FC Bayern Hilfe eV. Cet argent va aux 18 clubs de la ligue régionale de Bavière et à l’association sportive bavaroise Bayerischer Landes-Sportverband (BLSV). Chaque ligue régionale reçoit EUR 20 000, et la BLSV EUR 100 000.

Parmi les nombreuses actions de soutien menées au niveau local figure le don par le Bayern de Sachertorte à environ 80 établissements de soins. Chacun de ces derniers a reçu dix de ces gâteaux traditionnels.

Glasgow City FC

L’attaquante Hayley Sinclair, qui travaille dans les soins, poursuit son action dans la lutte contre la pandémie, alors que Jo Love travaille pour les services de laboratoire de la ville de Glasgow, dans une équipe qui a mis ses compétences au service de la production de gel hydroalcoolique pour le personnel en première ligne. Les joueuses ont utilisé les pages officielles du club sur les réseaux sociaux pour fournir des astuces visant à mieux vivre la période de confinement, en particulier pendant la semaine de sensibilisation aux problèmes de santé mentale, en mai. Quant à l’entraîneur, Scott Booth, il a fait des appels vidéo avec des supporters.

Les joueuses de la première équipe ont également organisé des appels vidéo avec les onze équipes de l’académie pour les aider à garder le moral, et les anciennes vedettes du club Rachel Corsie et Erin Cuthbert ont tenu des sessions vidéo de questions-réponses avec les joueuses de l’académie. Le club a aussi organisé une série de « Watch Parties », des séances de visionnage virtuelles de matches d’anthologie.

Le club a déclaré : « La pandémie a mis tout le monde à rude épreuve, et ce n’est pas fini. La santé mentale est un aspect qui tient à cœur à notre club, et nous avons travaillé dur et fait tout notre possible pour maintenir les joueurs et joueuses de tous âges actifs et pour faire en sorte que nos supporters restent motivés et dans un bon état d’esprit alors qu’ils ne pouvaient pas voir jouer l’équipe qu’ils adorent. Le football rassemble les gens, et nous avons bien sûr fait de notre mieux pour conserver cette unité en ces temps difficiles. »

Olympique Lyonnais

Les joueuses de l’OL Féminin ont joué un rôle important dans le soutien apporté par la Fondation de l’Olympique Lyonnais. En plus de leur participation à la collecte de fonds en faveur des hôpitaux et d’associations caritatives, elles ont donné de leur temps pour diffuser des messages de sensibilisation à l’intention des supporters et pour remonter le moral d’enfants qui traversaient des moments particulièrement difficiles.

Les visites virtuelles et les enregistrements vidéo pour des enfants hospitalisés figurent parmi les initiatives les plus marquantes. Les joueuses ont également participé à un tournoi de sport électronique avec des jeunes de la région de Lyon, pour les encourager à rester à la maison et leur rappeler l’importance de la distanciation sociale.

« Il était naturel et évident pour le club d’agir de façon importante et immédiate lorsque la crise sanitaire a démarré », a déclaré Camille Abily, co-présidente de la Fondation OL et ancienne joueuses d’élite. « Nous avons utilisé tous les leviers possibles pour venir épauler et accompagner les acteurs du terrain, en l’occurrence les hôpitaux, la recherche médicale et les associations d’aide sociale. Les liens déjà existants avec notre communauté locale sur ce volet solidarité nous ont aidés à aller vite et à fédérer largement autour de cet engagement, ce qui nous a permis d’aider encore plus ceux qui en avaient besoin. »

Paris Saint-Germain FC

En mars, le PSG a fait un don de EUR 100 000 au Secours populaire. Ce montant a été versé afin d’apporter secours et réconfort aux enfants, aux personnes âgées et aux personnes sans abri durement touchées par le COVID-19. Il a également servi à soutenir les médecins sur le terrain et à aider à former des bénévoles.

En avril, le PSG a financé l’achat de matériel de protection (masques, gants, blouses) destiné à l’ONG Action contre la faim (ACF) afin de permettre aux équipes d’ACF de continuer à dépister et à soigner les enfants souffrant de malnutrition dans le monde entier.

En mai, grâce à une collaboration entre la Fondation Paris Saint-Germain et la Fondation des femmes, des kits ont été envoyés à des femmes victimes de violences conjugales qui ont demandé secours. Les liens renforcés avec la Fondation des femmes ont permis au PSG de s’investir davantage, en finançant directement l’hébergement, la prise en charge et la sécurité de femmes vulnérables et de leurs enfants, ainsi qu’en développant un programme riche pour répondre aux besoins des enfants concernés dans trois lieux différents à Paris et en banlieue. Le programme de la Fondation Paris Saint-Germain a pris en charge 148 femmes et enfants qui avaient besoin d’aide et de soins.

VfL Wolfsburg

La campagne #wirhelfen (nous aidons) du VfL Wolfsburg a apporté un soutien indispensable aux membres âgés du club et aux titulaires d’un abonnement de saison. Des joueurs et joueuses des équipes premières, dont Robin Knoche, Felix Klaus, Svenja Huth et Sara Doorsoun, ont personnellement appelé 75 supporters. D’autres membres du personnel ont fait des courses et des achats ou ont récupéré des ordonnances et des médicaments. « À chaque appel, je constatais à quel point cela comptait pour les gens, d’avoir quelqu’un qui leur téléphone pour leur demander comment ils allaient et s’ils avaient besoin d’aide », a déclaré Huth, médaillée d’or aux Jeux olympiques.

Pour aider les enfants et les parents à lutter contre l’ennui pendant le confinement, les joueurs et joueuses ont livré en personne des sacs cadeaux aux 3500 membres du club de supporters de Wolfsburg. « C’était exceptionnel de voir les réactions des enfants, et des parents aussi, a déclaré Noelle Maritz. Ils étaient tellement heureux de recevoir un petit cadeau. Ça m’a fait plaisir de participer à cette initiative et de pouvoir apporter un peu de joie à ces enfants. »

Le personnel du VfL Wolfsburg a également collecté EUR 30 000 de dons volontaires ; et le club a fourni, au début de la crise, 100 000 masques chirurgicaux indispensables aux établissements médicaux et sociaux de la ville en première ligne. « Le port du masque est une étape importante dans la lutte contre le virus, et nous sommes heureux d’avoir pu y contribuer de cette manière », a déclaré Michael Meeske, directeur général du VfL Wolfsburg.