Soares Dias relève le défi

Arbire de la finale de la Coupe des Regions de l'UEFA, Artur Soares Dias dit son bonheur de prendre en charge cette rencontre.

Artur Soares aime la pression de l'arbitrage
©Sportsfile

Arbire de la finale de la Coupe des Regions de l'UEFA, Artur Soares Dias dit son bonheur de prendre en charge cette rencontre. Si ce n'est pas la plus attendue de la saison, c'est tout de même une finale.

"C'est un honneur", a déclaré l'officiel de 33 ans à UEFA.com. " Je suis fier, c'est vraiment une belle chance d'essayer d'apprendre à se préparer pour le futur. Et nous avons vraiment besoin d'être bien préparés à exercer dans cette compétition parce qu'elle est assez différente. Il n'y a pas énormément de bruit qui vient des tribunes mais les joueurs sont assez inhabituels. Je m'attends à l'imprévisible !"

 Pour Soares Dias, qui exerce dans le domaine des ressources humaines, l'arbitrage est une suite logique. "En tant que directeur des ressources humaines, vous avez besoin de gérer les hommes et les femmes dans une entreprise", a-t-il déclaré. "Parfois, il y a des conflits qui sont à arbitrer, exactement comme ceux que nous avons à gérer sur le terrain. Il faut faire progresser sa communication, ce qui veut dire aussi avoir une bonne communication non verbale, pour les joueurs, pour tout le monde. Les gens ont besoin de savoir de manière très claire ce que l'arbitre fait et pense."

La Coupe des Régions de l'UEFA représente le franchissement d'un nouvel échelon pour Soares Dias qui a déjà arbitré dans toute l'Europe cette saison et qui a pris en charge des rencontres du prestigieux tournoi de jeunes de Toulon. Tous ces voyages et tous ces terrains ouvrent clairement les perspectives. "Faire ce que vous aimez, c'est un privilège, alors je me sens comme un privilégié parce que je peux évoluer dans le monde du sport", a-t-il déclaré. Être ici avec tous les autres arbitres  cela vous donne une perspective différente. Nous apprenons les uns des autres. J'apprends également aussi beaucoup dans mon pays, le Portugal avec des arbitres tels que Pedro Proença et Olegário Benquerença." Tous ces savoirs, il va devoir les mettre en pratique pour la finale.

Haut