Beşiktaş et le Sivasspor pour la couronne turque

Pour la deuxième fois seulement depuis 1995, le championnat turc ne sera remporté ni par Galatasaray, ni par Fenerbahçe : le Beşiktaş JK et le Sivasspor s'affrontent à distance dimanche pour le titre de la Süper Lig.

Les supporteurs de Beşiktaş espèrent fêter un doublé dimanche
Les supporteurs de Beşiktaş espèrent fêter un doublé dimanche ©AFP

Pour la deuxième fois seulement depuis 1995, le championnat turc ne sera remporté ni par le Galatasaray AŞ, ni par le Fenerbahçe SK : le Beşiktaş JK et le Sivasspor s'affrontent à distance dimanche pour le titre de la Süper Lig.

Deux points d'avance
Déjà vainqueur de la Coupe de Turquie, Beşiktaş attend depuis 2002/03 de remporter le onzième titre de son histoire : pour se faire, il lui faut s'imposer contre le Denizlispor pour consolider ses deux points d'avance. En revanche, le Sivasspor pourrait devenir le premier club hors d'Istanbul à être sacré en 25 ans, en cas de victoire chez le Galatasaray alliée à une défaite du Beşiktaş, ou de succès par trois buts d'écart combiné à un nul du leader actuel.

Absents
Le Beşiktaş pourrait être privé d'Ekrem Dağ (épaule) et İbrahim Toraman (talon), alors que trois joueurs ont manqué l'entraînement cette semaine en raison de douleurs : le gardien Rüştü Reçber, Rodrigo Tello et le milieu de terrain Yusuf Şimşek, véritable moteur de son équipe. L'entraîneur Mustafa Denizli avertit que le maintien arraché par Denizlispor pourrait ne pas jouer en la faveur de Beşiktaş. "C'est parfois difficile de jouer contre des équipes qui ont assuré le maintien, mais nous avons un trophée à gagner à la fin de ces 90 minutes", explique-t-il.

L'espoir de Sivasspor
De son côté, Sivasspor se rend chez les futurs ex-champions de Galatasaray sans Sedat Bayrak (suspendu) ni Abdurrahman Dereli (blessé). Même si Beşiktaş remportait le titre, Sivasspor pourrait, en cas de victoire, s'assurer de la deuxième place qualificative pour l'UEFA Champions League, aux dépens de Trabzonspor, troisième à un point et qui accueille Fenerbahçe. "Nous voulons remporter le titre ou une place en Champions League, nous verrons ce que Dieu nous accorde", déclare Bülent Uygun, l'entraîneur du Sivasspor. En bas de tableau, le Konyaspor doit s'imposer contre l'Ankaraspor AŞ pour espérer rester dans l'élite aux dépens de l'Antalyaspor ou du Gençlerbirliği SK.

 

Haut