Odense, favori pour le titre danois

L'Odense BK était considéré comme l'un des favoris de la saison danoise, et c'est maintenant devenu l'équipe à abattre : Lars Olsen pense que c'est grâce à la politique de transferts du club.

Eric Djemba-Djemba a rejoint l'Odense BK cet été
Eric Djemba-Djemba a rejoint l'Odense BK cet été ©Getty Images

L'OB se détache
Le début du championnat danois, qui débute habituellement un mois avant la fin des transferts, est souvent ponctué de nombreuses transactions d'une journée à l'autre. Avant l'entame de la saison, l'OB était considéré comme l'un des nombreux favoris dans un championnat serré, mais le club semble s'être détaché et avoir acquis un nouveau statut. Vainqueur de cinq de ses six premiers matches cette saison, l'OB occupe la première place du classement, avec deux points d'avance sur son dauphin.

Un été satisfaisant
Odense s'est renforcé en recrutant deux attaquants, Björn Runström et Peter Utaka, ainsi que deux milieux de terrain, Eric Djemba-Djemba et Henrik Hansen, qui postulent tous déjà pour une place de titulaire. Les arrivées du défenseur Espen Ruud, du milieu de terrain Timmi Johansen et de l'expérimenté gardien David Preece ont permis d'étoffer le groupe. "Je pense que nous nous sommes bien débrouillés pendant les transferts estivaux", déclare son entraîneur Olsen. "Nous avons réussi à recruter des joueurs de talent qui vont beaucoup apporter à l'équipe." Malgré le départ de son international danois Jonas Borring, qui a rejoint le FC Midtjylland.

Pièce manquante
Le FC København, dépossédé de son titre de champion la saison passée par l'Aalborg BK, est actuellement quatrième à quatre longueurs de l'OB, mais il s'agit peut-être du candidat au titre le plus sérieux, malgré les ambitions du Midtjylland et du Brøndby IF (2e). Copenhague a en effet recruté le défenseur suédois Peter Larsson, l'attaquant brésilien César Santin et le milieu de terrain danois Thomas Kristensen, tout en parvenant à conserver Libor Sionko, son milieu de terrain tchèque qui a disputé l'UEFA EURO 2008™. Pourtant, son entraîneur Ståle Solbakken n'est pas entièrement satisfait. "Nous recherchions des joueurs de surface, mais nous n'avons pas trouvé notre bonheur dans notre budget", déclarait-il.

Haut