Le site officiel du football européen

Benzema, un Lyonnais heureux

Publié: Mardi, 19 décembre 2006, 12.53HEC
A seulement 19 ans, l'attaquant de l'Olympique Lyonnais Karim Benzema est le symbole même de la réussite et de la domination à long terme de son club sur le football français.
par Matthew Spiro
de Paris

Articles UEFA.com

La formation des VAR de l’UEFA en point de mire
  • La formation des VAR de l’UEFA en point de mire
  • La Conférence #Equal Game est axée sur la promotion de la diversité
  • Le pouvoir de la diversité dans le football
  • La stratégie de communication stimule la promotion du football féminin
  • «La neige m’a jamais empêché de jouer au football»
  • Conférence Equal Game sur la lutte contre la discrimination
  • Dix-sept associations souhaitent organiser les phases finales pour équipes nationales juniors de l’UEFA en 2021 et 2022
  • Kosovo : de l’ombre à la lumière
  • Your Move : une mascotte différente pour l'UEFA EURO 2020
  • UEFA Direct 183 : Congrès de Rome et villes hôtes en 2020
1 de 10
Publié: Mardi, 19 décembre 2006, 12.53HEC

Benzema, un Lyonnais heureux

A seulement 19 ans, l'attaquant de l'Olympique Lyonnais Karim Benzema est le symbole même de la réussite et de la domination à long terme de son club sur le football français.

L'Olympique Lyonnais prouve à nouveau cette saison qu'il est devenu un club à part dans le championnat de France et le quintuple champion de France ne lâche rien. Le club rhodanien possède l'un des effectifs les plus impressionnants de l'histoire du football français mais au grand dam de ses rivaux, il se met également à former des jeunes au talent exceptionnel.

Un talent précoce
Il n'y a pas de meilleur exemple que l'attaquant Karim Benzema qui, à seulement 19 ans, ne laisse déjà pas indifférent au plus haut niveau. D'origine algérienne mais élevé dans la banlieue lyonnaise à Bron Terraillon, il a signé pour le club de sa ville à neuf ans. Considéré comme un talent précoce, il a d'abord brillé en équipes de jeunes, inscrivant 38 buts en une seule saison avec les moins de 16 ans de Lyon avant de faire gagner la France en 2004 lors du Championnat d'Europe des moins de 17 ans.

Lacombe le savait
Bernard Lacombe, le directeur sportif du club et ancien grand attaquant lyonnais lui-même, a suivi de près l'ascension de Benzema. Il y a deux ans, il avait fait part à son président Jean-Michel Aulas des qualités du joueur en disant : "Il n'y a pas besoin de chercher un grand attaquant ailleurs, nous en avons un sous notre nez." Gérard Houllier a partagé l'avis de Lacombe, l'entraîneur lyonnais ayant ainsi résisté à la tentation de dépenser un maximum à l'intersaison alors qu'il n'avait à sa disposition que eux véritables attaquants, Fred et John Carew.

Des prestations prometteuses
Benzema s'est montré à la hauteur de ses nouvelles responsabilités en poursuivant sur la lancée des belles promesses de la saison dernière. Buteur pour son premier match en UEFA Champions League contre le Rosenborg BK en décembre 2005, il compte désormais trois unités dans la compétition en trois matches après avoir trouvé l'ouverture contre le FC Steaua Bucuresti et le FC Dynamo Kyiv.

Un avenir excitant
Sa belle course et sa finition impeccable contre l'équipe ukrainienne ont permis à Lyon d'assurer sa qualification pour les huitièmes de finale tout en affichant, sur le plan personnel, des promesses intéressantes pour l'avenir. "Il comprend le jeu, fait les bonnes courses et, plus important encore, il sait très bien où se trouve le but", se réjouissait Lacombe après le match.

Le test du Vélodrome
Alors que Benzema semble tout à fait à l'aise sur la scène européenne, c'est face à l'Olympique de Marseille dans un duel au sommet de la Ligue 1 en octobre dernier que le Lyonnais a inscrit le but le plus important à ce jour. Fred venait alors de se blesser et Houllier n'avait eu qu'un mot pour Benzema "c'est le match de ta vie" en le faisant entrer en jeu. Nullement décontenancé par l'ambiance du Stade Vélodrome, il a mené de main de maître l'attaque lyonnaise avec une grande maturité, inscrivant au passage le deuxième but de son équipe, victorieuse 4-1 au final, sur une reprise de volée.

Chouchou de Henry
L'idole d'enfance de Benzema n'est autre que Ronaldo à qui il est déjà comparé. Mais alors que le Français ne possède pas les talents de dribbleur du Brésilien du Real Madrid CF, il semble toutefois être un attaquant plus complet, capable de temporiser, de remporter des duels aériens et de marquer de n'importe quelle position. Thierry Henry a d'ailleurs déclaré qu'il le verrait bien remporter le Ballon d'Or un jour alors que seule une blessure à la cuisse l'a privée d'une première sélection en bleu en novembre contre la Grèce. Cette année est celle de la révélation pour Benzema mais 2007 semble encore plus prometteuse.

Mis à jour le: 19/12/06 11.49HEC

En relation

Équipes

http://fr.uefa.com/memberassociations/news/newsid=489158.html#benzema+lyonnais+heureux