Le renouveau du PSG ?

Avec Bonaventure Kalou, le Paris Saint-Germain FC semble avoir pris la bonne direction.

Après une saison gâchée, le Paris Saint-Germain FC est le premier leader du Championnat. Dans le sillage de ses recrues de marque, dont Bonaventure Kalou, il se ménage peut-être des jours très heureux.

Un mercato efficace
De nombreux transferts ont été effectués par le PSG. Côté administration, l’arrivée du nouveau président en fin de saison passée - Pierre Blayau ayant remplacé Francis Graille - pourrait apporter davantage de sérénité et de stabilité. Côté terrain, les arrivées de Vikash Dhorasoo (AC Milan), de Bonaventure Kalou (AJ Auxerre) et du défenseur David Rozenhal, en provenance du Club Brugge KV, ainsi que le retour en forme de Jérôme Rothen ont immédiatement offert de bonnes perspectives dès le premier match de Ligue 1. Les divers départs durant l’intersaison, tels ceux de Reinaldo au Japon (Kashiwa Reysol), de José Pierre-Fanfan (au Rangers FC) ou encore de Selim Benachour au Portugal (Vitória SC) semblent avoir non seulement été compensés, mais l’équipe paraît surtout renforcée.

Les ambitions de Bonaventure
Kalou est arrivé de l’AJA avec l’intention de s’imposer dans la capitale et de mener le PSG au sommet. L’attente est grande autour du club, l’international ivoirien le sait. "On compte beaucoup sur moi" dit-il. Après avoir gagné la Coupe UEFA avec Feyenoord et la Coupe de France avec Auxerre, il envisage de gagner plus. Un pari très relevé qui semble possible au vu du recrutement de Paris. Le n°15 parisien a débuté le Championnat en fanfare avec un but et trois passes décisives en 80 minutes lors du premier match de Ligue 1 contre le FC Metz (4-1). Paris a donc peut-être trouvé son fer de lance.

Un renfort par ligne
Mais l’attaque n’est pas la seule bonne surprise de ce début de Championnat. Une fois rodée, la paire défensive formée de Mario Yepes et de l’international tchèque David Rozenhal a gagné en puissance et en solidité. Alors que le milieu de terrain a gagné en fantaisie et efficacité grâce à Vikash Dhorasoo et au revenant Jérôme Rothen. L’équilibre général de l’équipe s’est amplement amélioré, et la préparation semble avoir porté ses fruits. Mais le résultat d’un seul match ne permet aucune conclusion et Laurent Fournier le sait : "Le résultat est certes positif, mais il ne faut pas pour autant s’enflammer. Un match ne tient finalement pas à grand-chose." Le PSG semble finalement à nouveau prêt à se battre pour les premières places, mais tout reste encore à confirmer.

Haut