Primes de la Ligue des nations versées à des œuvres caritatives

La prime encaissée par la Géorgie récompensant sa première place dans le groupe 1 de la Ligue D de l’UEFA Nations League bénéficiera à trois organisations caritatives, suite à la décision prise par l’équipe et par l’association nationale.

©GFF

La Fédération géorgienne de football (GFF) et l’équipe nationale géorgienne ont réparti 300 000 laris géorgiens (environ 98 660 euros) à parts égales entre trois organisations caritatives de Géorgie. Il s’agit de l’hospice pour enfants « Lucioles Monde », la fondation « Moine André » et le Fonds de solidarité de Géorgie.

Ces trois organisations ont bénéficié des versements que la GFF a reçus après la phase de groupes de la Ligue des nations, lors de laquelle la Géorgie a terminé en tête de son groupe. La GFF a décidé d’utiliser une partie de l’argent pour des primes aux joueurs, le solde étant attribué à des causes caritatives.

Le président de la GFF, Levan Kobiashvili, et les vice-présidents Kakha Chumburidze et Alexander Iashvili ont rencontré des représentants de « Lucioles Monde » et de la fondation « Moine André », en les remerciant de leur travail et en leur remettant des maillots de l’équipe nationale géorgienne.

« C’était une décision conjointe de la Fédération géorgienne de football et de l’équipe nationale d’utiliser à des fins caritatives les primes de l’UEFA remportées pour avoir terminé en tête de notre groupe en Ligue des nations. Nous avons choisi trois organisations qui sont actives en Géorgie depuis de nombreuses années, en aidant les enfants souffrant du cancer. Je crois que le principal critère d’évaluation de chaque institution et société dans son ensemble est le bien qu’elles peuvent fournir sur le plan social en faveur de ceux qui sont dans le besoin », a déclaré Levan Kobiashvili.

Article publié à l'origine dans UEFA Direct n°184

Haut