Le site officiel du football européen

Le Real de Zidane égale le Barça d'Enrique !

Publié: dimanche, 8 janvier 2017, 10.50HEC
Avec une victoire facile sur Grenade au stade Bernabéu, le Real Madrid de Zinédine Zidane a égalé le Barça de Luis Enrique : 39 matches sans défaite toutes compétitions confondues. Record d'Espagne.
Le Real de Zidane égale le Barça d'Enrique !
Zidane (Real Madrid) ©Getty Images

Articles UEFA.com

Déclaration de l’UEFA suite à la réunion avec les associations nationales
  • Déclaration de l’UEFA suite à la réunion avec les associations nationales
  • Des solutions innovantes pour améliorer l’expérience des supporters lors de l’UEFA EURO 2024
  • Un nouveau départ pour le futsal
  • #UEL, l'Équipe de la semaine
  • #UEL, l'Équipe de la semaine
  • Europa League : l'Équipe de la semaine
  • Mané : "Porto est meilleur"
  • Zidane comparé aux grands coaches
  • 8es aller : l'équipe de la semaine
  • Europa League : l'Équipe de la semaine
1 de 10
Publié: dimanche, 8 janvier 2017, 10.50HEC

Le Real de Zidane égale le Barça d'Enrique !

Avec une victoire facile sur Grenade au stade Bernabéu, le Real Madrid de Zinédine Zidane a égalé le Barça de Luis Enrique : 39 matches sans défaite toutes compétitions confondues. Record d'Espagne.

Le Real n'a connu aucune frayeur pour approcher les 40 matches sans défaite. Après 31 minutes, dans cette rencontre programmée tôt dans l'après-midi les champions d'Europe menaient déjà 3-0. Ils ont ensuite déroulé face à l'avant-dernier de la Liga.

©Getty Images

Zidane 39 - Luis Enrique 39

Ce n'est que la deuxième fois dans l'Histoire du football espagnol qu'un club atteint un tel total ! Le Real de Zidane égale le record en la matière du FC Barcelone de Luis Enrique, invaincu pendant 39 rencontres en 2015/16.

L'hommage de Ronaldo, l'ancien

La dernière défaite du Real est le 2-0, contre Wolfsburg en quarts de finale aller de l'UEFA Champions League, la saison dernière. Le Français s'apprête maintenant à mener ses hommes vers le record espagnol qu'il détiendra seul s'il évite la défaite à Séville en 8es de finale retour de la Coupe du Roi, mercredi à 21h15.

Au classement de la Liga, Zidane et le Real sont leaders avec un match en moins. "Ce Real peut viser tous les titres cette année, a déclaré l'ancien joueur du Real et du Brésil Ronaldo (voir ci-dessous). "Zidane gère bien l'équipe et tous les joueurs restent motivés. J'espère le triplé (Liga, Champions League, Copa)."

FAIS TON Équipe de fantasy football

RONALDO PRÉSENTE SON BALLON D'OR. – Avant la rencontre, tous les Ballons d'Or encore de ce monde ayant évolué au Real (Kopa, Owen, Cannavaro, Zidane, Figo, Ronaldo, Kaka) ont participé à une cérémonie en l'honneur de Cristiano Ronaldo, qui a présenté son quatrième Ballon d'Or à son public.

Réactions

Zinédine Zidane, entraîneur du Real
Nous sommes heureux de cette série, bien sûr. C'est ce genre de résultats que nous voulons. Nous voulons marquer à chaque match et ce n'est pas facile.

LIRE : Zidane, une année incroyable

 Cette série, c'est est le résultat d'un travail bien accompli, mais elle n'a pas tant d'importance. Les joueurs sont bien physiquement, ils font un travail remarquable dans chaque match. Ils restent dans les parties qu'ils disputent. (...) C'est peut-être le meilleur Real depuis que j'en suis entraîneur...

©Getty Images

Luka Modric, milieu de terrain de Madrid
Nous avons fait un bon match et on travaille bien en ce moment. On a marqué cinq buts, c'est bien, mais nous aurions pu marquer plus.

Dani Carvajal, défenseur de Madrid
Nul besoin de trop s'enflammer. Il nous reste encore beaucoup de matches à bien négocier si nous voulons encore être dans la course au titre au mois de mai.

Les chiffres

Le match en images

©AFP/Getty Images

©AFP/Getty Images

©AFP/Getty Images

©Getty Images

©Getty Images

©Getty Images

©Getty Images


©AFP/Getty Images

©AFP/Getty Images

©AFP/Getty Images

©AFP/Getty Images



Les matches marquants de la série

La première : Real 4-0 Eibar, 9/4/16

Zidane a critiqué le manque d'intensité de son équipe lors du revers contre Wolfsburg. Son équipe a répondu de la meilleure de manière, en inscrivant les quatre buts du succès en première mi-temps.

Real, comment il est devenu champion d'Europe en 2016

Le comeback : Real 3-0 Wolfsburg, 12/4/16

Grâce à un triplé de Cristiano Ronaldo, le club a écrit une nouvelle page de l'histoire des grands retours sur la scène européenne. Une vraie "'remontada", comme on dit en Espagne. Le Portugais a marqué deux fois en première mi-temps, avant d'offrir la qualification aux siens en fin de match.

©Getty Images

Sergio Ramos, improbable buteur providentiel du Real

La frayeur : Legia 3-3 Real, 2/11/16

Les buts inscrits par Gareth Bale et Karim Benzema en première période semblaient avoir mis le Real sur la route d'un succès tranquille, dans ce Groupe F. Mais c'était sans compter sur les champions de Pologne, qui sont remontés au point de mener 3-2 à cinq minutes de la fin. L'égalisation tardive de Mateo Kovačić a permis au Real d'éviter une catastrophe.

Legia 3-3 Real, les temps forts

La "onzième" : Real 1-1 Atlético, 28/5/15

Madrid a brisé le cœur de l'Atlético, son club rival, pour la troisième fois de suite en UEFA Champions League. L'ouverture du score de Sergio Ramos a été annulée par le but de Yannick Carrasco et le match s'est décidé aux tirs au but. Madrid a converti tous ses tirs, Ronaldo a mis le but vainqueur, et la onzième C1 de l'histoire du club.

LE Clasico : Barcelone 1-1 Real, 3/12/16

Grâce au but inscrit par Luis Suárez en deuxième mi-temps, les Catalans étaient sur le point de faire chuter le Real. Mais, encore une fois, Ramos est venue à la rescousse de son équipe, en convertissant de la tête un centre de Luka Modrić, sur coup franc.

©Getty Images

Ronaldo, un triplé en finale et un titre de meilleur joueur de la Coupe du Monde des Clubs

Champions du monde : Real 4-2 (a.p.) Kashima Antlers, 18/12/16

Les hommes de Zidane souffrent au Japon contre des locaux poussés par tout le stade de Yokohama, ils sont même menés 2-1 avant le festival Ronaldo. Le Portugais, tout juste sacré Ballon d'Or pour la 4e fois, renverse la situation avec un triplé, ses deux derniers buts étant inscrits pendant la prolongation, et offre une 2e Coupe du Monde des Clubs au Real.

VOIR MAINTENANT...

Cinq superbes coups francs de CR7

Varane en action

Temps forts de la finale 1998, le Real retrouve le trophée

Les jeunes du Real la jouent technique

Mis à jour le: 11/01/17 18.29HEC

https://fr.uefa.com/uefachampionsleague/news/newsid=2434761.html#le+real+zidane+egale+barca+denrique