Le site officiel du football européen

Instantané : Paris - Barcelone

Publié: mercredi, 4 janvier 2017, 13.47HEC
Paris va affronter Barcelone pour la dixième fois. Retour sur la première double-confrontation, en quart de finale de l'UEFA Champions League 1994/95.
par Christian Châtelet, Joseph Walker et Philip Röber
Instantané : Paris - Barcelone
©Getty Images

Articles UEFA.com

#EqualGame : le football est ouvert à tous
  • #EqualGame : le football est ouvert à tous
  • Eunate Arraiza : la persévérance paie
  • D’anciens joueurs aident l’UEFA à guider le football européen
  • Le rapport d’activité de la Fondation souligne de nombreux succès
  • Le programme de l’UEFA et de la FIFA soutient les femmes aux postes de direction
  • Visa signe un contrat novateur de sept ans portant sur le football féminin avec l’UEFA
  • Le Comité exécutif de l’UEFA approuve une nouvelle compétition interclubs
  • L’UEFA installera le Centre international de diffusion de l’UEFA EURO 2020 aux Pays-Bas
  • L’UEFA augmente le financement alloué à la Fondation UEFA pour l’enfance
  • Wladimir Klitschko et Snežana Samardžić-Marković rejoignent la Fondation UEFA pour l’enfance
1 de 10
Publié: mercredi, 4 janvier 2017, 13.47HEC

Instantané : Paris - Barcelone

Paris va affronter Barcelone pour la dixième fois. Retour sur la première double-confrontation, en quart de finale de l'UEFA Champions League 1994/95.

Paris affronte Barcelone en quart de finale de l'UEFA Champions League après avoir triomphé dans la même affiche en 1995 : retour sur l'une des images de ce duel, avec en vedette David "El Magnifico" Ginola et Ronald "La Frappe" Koeman.

1. David Ginola
Ne à Gassin, dans le Var, il est l'un des joueurs les plus élégants du football français. Révélé à Brest, il rencontre le club parfait au Paris Saint-Germain. Il devient champion de France en 1993/94 mais brille surtout dans les confrontations face aux grands d'Espagne. Qui a oublié sa volée face au Real Madrid en Champions League ? Cela lui vaut le surnom d'El Magnifico. En 1996, il est l'un des premiers à quitter son pays pour briller en Angleterre où il sera élu joueur de l'année par ses pairs, sacrée perf pour un Frenchie. Une deuxième carrière tend les bras à son physique d'acteur, elle se déroule à la télévision. Il anime aujourd'hui Match of Ze Day sur Canal Plus, le grand show du football anglais.

2. Vincent Guérin
Milieu de terrain aussi doué qu'endurant, Guérin fait partie dans sa jeunesse des champions d'Europe Espoirs de l'UEFA 1988. Comme Ginola il passe par Brest avant de rejoindre Paris. Né à quelques mètres du Parc des Princes, il y emménage avec bonheur après une Coupe de France remportée en 1990 avec Montpellier. Au PSG il gagne la Coupe des coupes en 1996 entre autres trophée. Il est international (2 buts) et termine sa carrière en Écosse puis au Red Star. Diplômé pour entraîner, il a créé sa société d'événementiel et il est aussi consultant TV.

3. Ronald Koeman
Stoppeur expert sur coups de pied arrêtés, Koeman arrive en Espagne 12 mois après avoir joué un rôle clé lors de l'été doré du football néerlandais, lorsque le PSV Eindhoven est couronné champion d'Europe peu avant le triomphe de l'équipe nationale à l'EURO 88. En six ans au Barça, il décroche quatre titres de champion (égalant son nombre de titres de champion des Pays-Bas) et marque le but de la victoire en finale de la C1 1992. Il devient ensuite le premier homme à représenter l'AFC Ajax, le PSV et le Feyenoord à la fois comme joueur et entraîneur, remportant trois titres, et il brandit également la Copa del Rey avec le Valencia CF. Il entraîne désormais Everton.

4. Josep Guardiola
Considéré comme l'un des meilleurs entraîneurs de football, Pep se défendait également sur le pré, honorant 40 sélections pour l'Espagne. Il gravit les échelons au centre de formation du Barça avant de décrocher six titres en Liga, une C1, une Coupe des vainqueurs de coupe européenne et deux Copas del Rey entre 1990 et 2001, s'exportant à l'étranger avant de raccrocher les crampons en 2006. Il fait encore mieux comme entraîneur. Son glorieux mandat de quatre saisons avec les géants catalans accouche de 14 trophées, dont deux couronnes en UEFA Champions League et, après une pause de 12 mois, il amasse sept trophées en trois saisons au Bayern Munich. Il a pris la tête de Manchester City l'été dernier.

5. Txiki Begiristain
Ailier petit format passé par la Real Sociedad, il arrive au Barça en 1988. Il reste sept saisons sous les ordres notamment de Johan Cruyff et compte 22 sélections avec l'Espagne. Il passe ensuite par le Deportivo La Corogne et le Japon puis revient a Barça en tant que dirigeant jusqu'en 2010 avant de tenir la fonction de directeur sportif à Manchester City, où il travaille avec Guardiola.

6. Gerd Grabher
Grabher a 17 ans lorsque son père, arbitre, le réveille un matin pour lui dire qu'il va passer un test d'arbitrage ce jour-là ; il le réussit du premier coup sans aucune expérience préalable. L'Allemand devient un arbitre très respecté, officiant notamment lors de la victoire de l'Angleterre 4-1 sur les Pays-Bas à l'EURO 96. Après avoir raccroché le sifflet en 1999, il reste dans le football, d'abord comme responsable de la sécurité en Bundesliga, puis comme observateur des jeunes arbitres.

Mis à jour le: 04/01/17 13.07HEC

https://fr.uefa.com/uefachampionsleague/news/newsid=2230669.html#instantane+paris+barcelone