Le site officiel du football européen

Débuts fracassants pour Stabæk

Publié: mardi, 15 avril 2014, 13.21HEC
Le Stabæk Fotball signe un retour fracassant dans l'élite norvégienne grâce ntotamment à son nouvel entraîneur Bob Bradley.
par Eivind Aarre
de Stavanger
Débuts fracassants pour Stabæk
Bob Bradley a signé des débuts convaincants avec Stabæk ©Getty Images

Articles UEFA.com

Des enfants vivent une soirée mémorable à Istanbul
  • Des enfants vivent une soirée mémorable à Istanbul
  • Désignation historique : Stéphanie Frappart arbitrera la Super Coupe
  • 15 ans d’un programme de solidarité majeur
  • Le numéro 185 d’UEFA Direct s’arrête sur les finales et les vainqueurs
  • Deux arbitres italiennes invitées à la Super Coupe de l’UEFA
  • Les arbitres prêts pour la saison 2019/20
  • Déclaration conjointe de la FIFA, de l’AFC, de l’UEFA, de la Bundesliga, de LaLiga, de la Premier League et de la Lega Serie A concernant les activités de beoutQ en Arabie saoudite
  • Distribution des recettes des compétitions interclubs de l’UEFA 2019/20
  • L’engagement de l’UEFA en faveur du développement du football féminin
  • UEFA Nations League : Le 11 de la phase finale
1 de 10
Publié: mardi, 15 avril 2014, 13.21HEC

Débuts fracassants pour Stabæk

Le Stabæk Fotball signe un retour fracassant dans l'élite norvégienne grâce ntotamment à son nouvel entraîneur Bob Bradley.

La décision de l'Américain Bob Bradley, entraîneur aux qualités reconnues, de rejoindre le Stabæk Fotball, pensionnaire du championnat norvégien, en a surpris plus d'un.

Le club, qui a fait son retour dans l'élite la saison dernière, a engagé Bradley en janvier pour un contrat de trois ans. L'objectif initial, à savoir la lutte pour le maintien, a vite été revu et corrigé suite aux bons débuts de Stabæk qui engrangeait deux victoires pour ses deux premières sorties en championnat. Malgré une défaite 2-0 à domicile face au Molde FK dimanche, les protégés de Bradley pointent tout de même à la troisième place.

L'ancien sélectionneur des États-Unis (2006-2011) ne s'attend pas à briller dès les premiers mois en Norvège mais reconnaît que ses débuts sont encourageants. "Nous avons eu de la chance contre Brann (battu 2-1 chez lui le 6 avril)", analysait le tacticien de 56 ans. "C'était une victoire importante pour nous car nous sommes une équipe jeune qui engrange de l'expérience match après match en Eliteserien."

Sur les terrains, la star de Stabæk se nomme Franck Boli. L'Ivoirien de 20 ans, auteur d'un superbe doublé face à Brann, semble avoir été influencé par le discours de Bradley cet hiver. "Je lui ai dit : 'Tu as déjà vu évoluer un joueur comme Luis Suárez ?' Il se bat, il court et il tente de prendre le dessus sur ses adversaires durant 90 minutes. C'est un poison pour les défenseurs. Je veux que Franck fasse comme lui."

Si Boli continue sur sa lancée tout au long de la saison, Stabæk pourrait bien lutter pour les premières places jusqu'au bout. Mais Bradley, qui a eu l'occasion de diriger son pays lors de la Coupe du Monde de la FIFA 2010, refuse de mettre la charrue avant les boeufs. "C'était un sentiment agréable que de remporter les deux premiers matches, mais il en reste encore 30", prévient-il.

Mis à jour le: 16/04/14 9.41HEC

En relation

Joueurs
Équipes

https://fr.uefa.com/memberassociations/news/newsid=2091130.html#debuts+fracassants+pour+stabæk