Shehi bat des records avec Skënderbeu

La saison dernière, le gardien du KS Skënderbeu, Orges Shehi, a battu un record en Albanie. Aujourd'hui, il aimerait à nouveau faire parler de lui.

Orges Shehi reçoit son prix de Joueur albanais de l'année 2012
Orges Shehi reçoit son prix de Joueur albanais de l'année 2012 ©FShF

La saison dernière, le gardien du KS Skënderbeu, Orges Shehi, a battu un record en Albanie. Aujourd'hui, il aimerait à nouveau faire parler de lui.

Shehi a disputé les 26 rencontres de la Super Ligue albanaise et a ainsi atteint la barre des 472 matches de l'élite pour dépasser le record établi par l'ancien gardien international Blendi Nallbani. Après avoir fait ses débuts en 1994/95, Shehi a été titulaire à chacune de ces rencontres, sauf une.

"C'est un grand accomplissement", se félicite le portier de 36 ans. "Je ne connaissais pas le nombre exact. Je savais que j'avais joué beaucoup de matches, mais je n'avais pas remarqué que c'était autant."

Shehi parle volontiers de ses débuts avec le KS Teuta où il a passé les dix premières années de sa carrière, mis à part un prêt au KS Bylis : "J'avais 18 ans. On avait une super équipe, on était les champions en titre et j'aimais faire partie de cette équipe."

Cette saison-là, Teuta remportait la Coupe d'Albanie après avoir abandonné son titre au profit du KF Tirana. Shehi rejoignait le KF Vllaznia en 2004 puis partait pour le Partizani Tirana l'année suivante. Il représentait ensuite le KS Besa en 2009/10 puis Skënderbeu.

C'est dans son club actuel que Shehi estime avoir passé les meilleures années de sa carrière. La saison dernière, Skënderbeu a été couronné champion pour la troisième fois de suite et Shehi a été élu Joueur albanais de l'année en 2012. Cette saison, Skënderbeu est devenu le premier club albanais à disputer le troisième tour de qualification de l'UEFA Champions League et était à un penalty de se qualifier pour la phase de groupes de l'UEFA Europa League, mais s'inclinait 7-6 aux tirs au but face au FC Chornomorets Odesa.

"Cela va me suivre pendant longtemps", déclarait Shehi. "C'était l'occasion d'accomplir quelque chose de particulier et on n'a pas réussi." Mais cela n'est pas son seul regret personnel. "Après la carrière que j'ai eue, le fait de ne disputer qu'un match avec l'équipe nationale est un regret pour moi", avoue Shehi, qui a représenté son pays une seule fois 90 minutes, contre le Qatar, en plus d'une minute en tant que remplaçant face à la Géorgie.

En revanche, Shehi n'est pas prêt de raccrocher les gants alors qu'il approche la barre des 500 matches de championnat. "Je me sens bien. J'ai eu la chance de ne m'être jamais gravement blessé donc j'espère continuer à jouer jusqu'à ce que je ne puisse plus. Je me souviendrai toujours de mes premiers jours, mes meilleurs moments et mes derniers jours de joueur. (Jouer 500 matches) sera quelque chose de très spécial."

Haut