Bordeaux remporte sa quatrième Coupe

Un but de Cheick Diabaté à deux minutes de la fin a donné la victoire en finale à Bordeaux. Mais Évian est revenu deux fois au score au Stade de France.

Cheick Diabaté a été l'homme du match pour Bordeaux avec un doublé et un but à la dernière minute
Cheick Diabaté a été l'homme du match pour Bordeaux avec un doublé et un but à la dernière minute ©AFP/Getty Images

Un but de Cheick Diabaté à deux minutes de la fin a donné sa quatrième Coupe de France au FC Girondins de Bordeaux. Mais l'Évian Thonon Gaillard FC est revenu deux fois au score au Stade de France dans une finale à rebondissements.

Du haut de ses 194 cm, Cheick Diabaté a été le grand bonhomme d'une rencontre qui a tenu bien plus que ses promesses. L'attaquant malien, 25 ans, déjà très en vue dans le parcours de Bordeaux jusqu'aux 8es de finale de l'UEFA Europa League, a ouvert le score à la 39e minute sur une ouverture lumineuse de Mariano.

Peu après la reprise, Bertrand Laquait, le gardien de l'ETG FC, se détendait bien sur sa gauche pour repousser son penalty et, dans la foulée, les Haut-Savoyards égalisaient une première fois par l'intermédiaire de Yannick Sagbo sur un centre de Daniel Wass. Il ne s'écoulait pas deux minutes, dans un match qui devenait fou, avant le deuxième but bordelais, inscrit à la suite d'un coup franc botté par Grégory Sertic, Henri Saivet marquait du bout du pied sur un ballon dévié.

Mais Évian, qui se sauvait à seulement deux journées de la fin en Ligue 1 et élimina le Paris Saint-Germain FC aux tirs au but en quarts de finale, continuait d'y croire, prenait l'initiative dans le jeu et envoyait Brice Dja Djédjé à dame après une nouvelle action côté gauche à 20 minutes de la fin.

Le dernier mot revenait tout de même à Diabaté, à la 89e minute, sur une remise au millimètre de Nicolas Maurice-Belay. "Ça a été un match très, très difficile", a déclaré le joueur. "Chaque fois que nous avons pris l'avantage ils sont revenus. J'ai continué à pousser je me suis dit qu'à un moment donné j'aurais eu l'occasion et c'est ce qui est arrivé."

"Quand j'ai raté le penalty, je me suis dit que cela faisait partie de la vie, partie du football. Je n'ai pas baissé les bras et je me suis dit soit je marquais, soit je faisais une passe décisive." Bordeaux remporte sa première Coupe depuis 1987 et jouera l'UEFA Champions League la saison prochaine.

Haut