Reprise du jeu : l'UEFA se prépare pour le retour en toute sécurité de ses compétitions d'élite.
En savoir plus >

Les Grasshoppers sautent sur la Coupe

Milan Vilotić met fin à dix ans de disette pour le Grasshopper Club en marquant un tir au but décisif en finale de la Coupe de Suisse face au FC Basel 1983.

Les Grasshoppers se sont imposés au Stade de Suisse
Les Grasshoppers se sont imposés au Stade de Suisse ©Getty Images

La rencontre a été indécise jusqu'au bout entre deux équipes qui se sont rendus coup pour coup. Markus Steinhöfer avait pourtant donné l'avantage pour Bâle à 20 minutes de la fin mais l'égalisation d'Izet Hajrovic a envoyé les deux équipes se départager aux tirs au but. À ce jeu-là, Fabian Frei et Raúl Bobadilla ont trouvé le montant. Milan Vilotić ne tremblait pas et faisait exploser le Grasshopper, victorieux 4-3.

"Ça a été rude mais on méritait cette victoire. La fête peut commencer !" a lui-même explosé le défenseur après la rencontre. Après dix ans à courir après un nouveau trophée, le club le plus titré de Suisse va devoir se rappeler comment on sabre le champagne... Le dernier bouchon a sauté en 2003, pour son 27e titre de champion. Un petit record dont certains se contenteraient bien, à l'instar de cette 18e Coupe de Suisse.

La partie n'était pas gagnée d'avance. Roman Bürki sauvait miraculeusement une frappe limpide de Marcelo Díaz puis, après un coup de pied arrêté de Steven Zuber pour Zurich, le match se crispait. Shkelzen Gashi perdait son duel pour les Grasshoppers face au gardien avant la pause puis, au retour des vestiaires, Vilotić trouvait la barre.

Après quelques échanges de tirs de part en seconde période puis pendant les arrêts de jeu, l'arbitre annonçait la séance de tirs au but.

"Les tirs au but, c'est la loterie", peste encore l'entraîneur bâlois Murat Yakin, dont le FC Luzern en avait fait les frais face à son club actuel l'an dernier en finale. "Maintenant, il faut gagner le titre." Premier avec six points et trois matches à jouer, Bâle est le grand favori. Mais attention au match de dimanche contre les seconds qui ne sont autre que...les Grasshoppers.

Haut