Kosecki veut dépasser son père au Legia

Roman Kosecki a brillé aux quatre coins du monde, mais l'Ekstraklasa lui a toujours échappé. Son fils Jakub, 21 ans, espère faire mieux.

Jakub Kosecki (à g.) a réussi une belle saison au Lechia Gdańsk l'an dernier
Jakub Kosecki (à g.) a réussi une belle saison au Lechia Gdańsk l'an dernier ©Dariusz Hermiersz

La figure tutélaire de l'ancien attaquant polonais Roman Kosecki domine encore la carrière naissante de son fils Jakub mais, cette saison, le jeune joueur du Legia Warszawa espère accomplir ce que son père n'a jamais réussi : remporter l'Ekstraklasa.

Roman Kosecki était l'un des leaders polonais dans les années 1990, régulièrement appelé en sélection. Il a roulé sa bosse en Turquie, en Espagne et en France entre deux saisons au Legia. Désormais député, il pourrait ne plus rester très longtemps le membre de la famille le plus connu, car son fils Jakub entend briller.

Prêté au KS Lechia Gdańsk la saison passée, il estime avoir progressé au moment de débuter la saison avec le Legia. Pari réussi, car Kosecki a déjà enregistré un but et une passe décisive en éliminatoires et l'UEFA Europa League, où il affrontera le Rosenborg BK au prochain tour.

"Nous avons trois objectifs cette saison", expliquait-il. "Remporter le titre, gagner la Coupe de Pologne et atteindre la phase de groupes de l'Europa League. Notre équipe est composée de jeunes joueurs, mais aussi de footballeurs expérimentés, comme Miroslav Radović et Danijel Ljuboja. On nous dit favoris pour le titre. Je ne vous dirai pas le contraire."

Privé de couronne depuis six ans, le Legia a terminé la saison dernière à trois points du champion, le WKS Śląsk Wrocław, contre qui il a perdu la Super Coupe de Pologne, la semaine dernière, en qualité de tenant de la coupe nationale. Pour assouvir l'ambition du club, Kosecki devra se mettre au diapason de son père, entré dans la légende du Legia, et qui reste un modèle pour lui.

"Je me souviens d'un match, en 1993, où mon père a rencontré le Barça, quand il jouait à l'Atlético Madrid", racontait-il. "Ils les ont battus 4-3, alors qu'ils avaient été menés 3-0. Mon père avait inscrit un doublé, offert une passe décisive, et provoqué le coup franc qui amenait le dernier but. J'ai revu ce match plusieurs fois : ce serait fantastique de pouvoir jouer au même niveau."

"Mais pour commencer, je veux remporter l'Ekstraklasa cette saison. Mon père a été un grand joueur, il a gagné beaucoup de titres, mais jamais celui-là", concluait-il, espiègle. "Quand j'aurai réussi, j'irai le voir et je lui dirai : 'Papa, voici mon titre de champion de Pologne... Où est le tien ?'"

La saison d'Ekstraklasa débute ce soir, le Legia accueille le Korona Kielce dimanche.

Haut