Le site officiel du football européen

Quand Milan et Naples dominaient l'Italie

Publié: samedi, 26 février 2011, 22.15HEC
Le sommet de lundi dans le championnat d'Italie, entre l'AC Milan et le SSC Napoli, ramène à une époque glorieuse de la Serie A. UEFA.com tâche de se souvenir.
par Paolo Menicucci
de Milan
Quand Milan et Naples dominaient l'Italie
Diego Maradona fête une victoire de Naples sur Milan ©Getty Images

Articles UEFA.com

Une compétition pleine d'espoirs
  • Une compétition pleine d'espoirs
  • Raúl : « Le respect est enraciné en moi »
  • « La démence ne me définit pas en tant que personne… »
  • Football de base : conseils pour l’entraînement d’enfants
  • Un géant du football
  • L’UEFA déplore la perte de Lennart Johansson, son président d'honneur
  • Le rapport sur le football et la responsabilité sociale : une vitrine des pratiques commerciales durables dans le football
  • Programme de lutte contre le dopage lors de la phase finale de l’UEFA Nations League
  • UEFA Nations League : Le 11 de la phase finale
  • #UEL, l'Équipe de la semaine
1 de 10
Publié: samedi, 26 février 2011, 22.15HEC

Quand Milan et Naples dominaient l'Italie

Le sommet de lundi dans le championnat d'Italie, entre l'AC Milan et le SSC Napoli, ramène à une époque glorieuse de la Serie A. UEFA.com tâche de se souvenir.

Le sommet de lundi, dans le championnat d'Italie, entre l'AC Milan et le SSC Napoli, ramène à une époque glorieuse de la Serie A. UEFA.com tâche de se souvenir.

Entre 1986/87 et 1993/94, Milan (4) et Naples (2) ont fait main basse sur six titres de Serie A. C'était à la période où le Milan d'Arrigo Sacchi dominait l'Europe mais trouvait en Diego Maradona, l'icône du sud du pays, un adversaire à qui parler, vainqueur d'ailleurs de la Coupe UEFA.

Les duels entre le trio néerlandais Ruud Gullit, Frank Rijkaard et Marco van Basten et les Maradona, Bruno Giordano et Careca de Naples donnaient chaque fois un scénario plein de suspense. Aujourd'hui, les Milanais Zlatan Ibrahimović, Pato et Robinho pour Milan, et Ezequiel Lavezzi, Marek Hamšík et Edinson Cavani pour Naples ont tous été comparés à leurs prédécesseurs.

Avant l'afffiche de lundi soir entre Milan, leader, et Naples, son dauphin, UEFA.com se souvient de ces grandes soirées de football.

Naples 2-1 Milan, 26 avril 1987
Tout juste battu 3-0 par le Hellas-Verona FC, et à quatre journées de la fin, Naples réagissait devant 90 000 spectateurs. Andrea Carnevale ouvrait le score de la tête avant que Maradona ne double la mise d'un joli but. Le petit Argentin contrôlait le ballon de la cuisse, dribblait le gardien milanais et marquait dans le but vide. Deux semaines plus tard, Naples remportait son premier Scudetto.

Naples 2-3 Milan, 1er mai 1988
Milan nommait Sacchi à sa tête l'été suivant et était toujours en course pour le titre lors de sa visite à Naples, à trois journées de la fin. Pietro Paolo Virdis donnait l'avantage aux Rossoneri mais Maradona égalisait sur coup franc juste avant la pause. Naples comptait un point d'avance au classement, et on se dirigeait vers un nul.

Sacchi faisait alors entrer Van Basten à la mi-temps, et son équipe dominait le reste de la rencontre. Virdis et Van Basten marquaient à nouveau, avant que Careca ne réduise la marque en fin de match. "Je n'oublierai jamais ce 1er mai", a déclaré Sacchi. "On était convaincus que le public de Naples n'accepterait pas la défaite, mais ce jour-là, on a quitté le terrain sous une ovation." Deux matches nuls offraient ensuite le titre à Milan, mais c'est bien le 1er mai que le Milan de Sacchi est né.

Naples 4-1 Milan, 27 novembre 1988
Avec la domination du FC Internazionale Milano de Giovanni Trapattoni, Naples et Milan devaient se contenter de la 2e et 3e place respectivement. Naples se vengeait de la campagne précédente en s'imposant facilement face à Milan grâce à Maradona, Careca (x2) et Giovanni Francini. Cette année-là, Naples remportait la Coupe UEFA.

Milan 3-0 Naples, 11 février 1990
Trois buts de la tête de Daniele Massaro, Paolo Maldini et Van Basten offraient une victoire aisée à Milan à San Siro après une belle prestation. Maradona comparait même l'équipe de Sacchi à "une équipe d'une autre planète." Naples remportait ainsi son deuxième Scudetto à la fin de la saison.

Naples 1-5 Milan, 8 novembre 1992
"Maradona a détruit toute ma théorie du football", a déclaré Sacchi. "On a beau dominer en jouant bien au football, mais il lui faut une touche de balle pour changer le match." Et la vie sans Maradona s'est avérée très difficile pour Naples qui a terminé 11e lors de la saison 1992/93. Le Milan de Fabio Capello était couronné champion.

Mis à jour le: 28/02/11 14.49HEC

En relation

Équipes

https://fr.uefa.com/memberassociations/news/newsid=1601289.html#quand+milan+naples+dominaient+litalie