Le site officiel du football européen

Sochaux peut-il le faire ?

Publié: Lundi, 12 mai 2014, 11.50HEC
Après plusieurs mois de lutte, le FC Sochaux d'Hervé Renard tient sa "finale" pour le maintien, ce week-end contre Évian.
par Christian Châtelet
Sochaux peut-il le faire ?
Emmanuel Mayuka (centre) célèbre le but de la victoire de Sochaux à Rennes ©AFP/Getty Images
Publié: Lundi, 12 mai 2014, 11.50HEC

Sochaux peut-il le faire ?

Après plusieurs mois de lutte, le FC Sochaux d'Hervé Renard tient sa "finale" pour le maintien, ce week-end contre Évian.

Après plusieurs mois de lutte, le FC Sochaux-Montbéliard d'Hervé Renard tient sa "finale" pour le maintien, ce week-end contre l'Évian Thonon Gaillard FC. Quitte ou double ?

Il y a bien quelques places européennes à distribuer lors de la dernière journée de Ligue 1 samedi, mais en haut du tableau les dés sont en grande partie jetés et c'est plutôt en bas que le suspense est à son comble avec la lutte directe entre Sochaux et Évian dans un stade Bonal déjà à guiches fermés.

"Ce que je veux c'est jouer une finale contre Évian lors de la dernière journée." Ces mots étaient ceux de l'entraîneur doubien Renard lors qu'il a succédé à Éric Hély en octobre sept mois plus tard. C'est ce scénario qui s'est dessiné samedi après d'un côté la victoire des Lionceaux 2-1 sur le terrain du Stade Rennais FC et de l'autre celle des Haut-Savoyards sur l'OGC Nice : Évian ira à Sochaux avec un point d'avance. Si les joueurs de Pascal Dupraz évitent la défaite ils seront maintenus. Si Sochaux gagne, c'est une 67e saison en Ligue 1 (record national).

Et si le FCSM parvient à ses fins, on pourra dire que cette équipe sera revenue de loin. Il y a six semaines, elle avait encore huit points de retard sur son adversaire. À la trêve, il n'y avait même guère que Renard pour y croire... et encore. "J'avoue qu'il y avait des moments où il y a eu de la résignation, mais le groupe a continué à aller de l'avant", expliquait samedi celui qui fut champion d'Afrique des nations avec la Zambie d'Emmanuel Mayuka, buteur décisif à sept minutes de la fin en Bretagne.

Résultat : sur la phase retour, Sochaux occupe la cinquième place de la Ligue 1 et reste sur une série de sept matches sans défaite. C’est donc avec un moral gonflé à bloc que les joueurs de Renard attendent les Évianais. Le mental, cela semble d’ailleurs être la spécialité du coach au sourire ultra-bright et à la chemise à l’avenant. Comme il l’a fait avec les Chipolopolo, champions en 2012 en Côte-d’Ivoire, Renard, l’ancien défenseur de devoir, a construit avec ses joueurs un blockhaus affectif dans lequel tout le monde s’est retranché comme si sa vie en dépendait.

"J’ai joué la Champions League avec (l’AJ) Auxerre et je peux dire que dans notre parcours pour le maintien, les émotions sont plus fortes", dit ainsi l’attaquant Roy Contout. Cette émotion, elle coulait sur les joues de Jordan Ayew après la victoire 1-0 contre Nantes en février dernier. Prêté par l’Olympique de Marseille quelques jours plus tôt, le jeune Ghanéen n’a pu retenir les larmes qui charriaient la fatigue, l’émotion, la tension. Ses mots entre deux sanglots étonnants : "L’entraîneur me fait confiance, je veux lui rendre ce qu’il me donne, j’ai de la chance d’évoluer sous les ordres de quelqu’un comme ça".

Cet état d’esprit qui doit permettre à Sochaux de réussir l’exploit samedi, face à un adversaire tout aussi décidé, avec à sa tête un autre personnage haut en couleur, qui préparait déjà lui aussi la finale, samedi dernier après le match contre Nice. "Vous ne connaissez peut-être pas l’histoire de notre club, moi je la connais (Évian est le club de sa vie, il y a tout connu)," lançait Dupraz en conférence de presse, regard allumé, "n'oubliez pas qu’on a un point d’avance." Les tripes et autres, c'est en bas qu'on les trouve. En bas de tableau.

Mis à jour le: 12/05/14 13.17HEC

En relation

Joueurs

http://fr.uefa.com/memberassociations/association=fra/news/newsid=2104726.html#sochaux+peut+faire