Le site officiel du football européen

Paris, entre record, joie et... regrets

Publié: Jeudi, 8 mai 2014, 11.14HEC
Les joueurs et l'entraîneur du Paris Saint-Germain Laurent Blanc ont célébré le titre mercredi soir et parlé records et regrets aussi.
par Christian Châtelet

rate galleryrate photo
1/0
counter
  • loading...
Publié: Jeudi, 8 mai 2014, 11.14HEC

Paris, entre record, joie et... regrets

Les joueurs et l'entraîneur du Paris Saint-Germain Laurent Blanc ont célébré le titre mercredi soir et parlé records et regrets aussi.

Les joueurs et l'entraîneur du Paris Saint-Germain Laurent Blanc ont célébré le titre de champion de France, mercredi soir. Le coach espère maintenant un record sur les deux dernières journées tandis que les joueurs ont encore en travers leur élimination en UEFA Champions League.

Paris champion, il faut reconnaître que c'était tout sauf une surprise au Parc des Princes, hier soir, pour la venue du Stade Rennais FC. En premier lieu parce que les joueurs de Blanc étaient titrés avant de monter sur la pelouse. Le nul, quelques minutes plus tôt, de l'AS Monaco FC contre l'EA Guingamp (1-1), les laissait avec sept points d'avance à deux journées de la fin même avec cette défaite 2-1 contre les Bretons, la première de Paris à domicile cette saison en L1.

Ensuite parce que c'était déjà la troisième balle de match pour le club qui caracole en tête depuis janvier. Ce titre devait tomber un jour ou l'autre. C'était donc hier, un jour de défaite, sans suspense. Il y eut bien sûr des sourires et des embrassades, une belle communion avec le public, et un super match de foot improvisé entre les enfants des joueurs qui a rappelé à tous que le football était d'abord un jeu.

Mais au moment de tirer les leçons de tout ça les désormais quadruples champions de France (1986, 1994, 2013, 2014) étaient déjà dans l'analyse, à l'image de leur capitaine Thiago Silva. "Nous avons fait dix bons mois mais sur le dernier ou sur les deux derniers, ce n’était pas bon", a-t-il dit. "On conserve ce championnat, c’est ce qui nous importe. On espère continuer l’année prochaine, on espère aussi gagner la Champions League. Dans tout le groupe, on est très contents. On espère maintenant continuer comme ça, avec nos supporters, avec notre staff. Et peut-être gagner la Champions League."

L'Europe et cette élimination en quarts de finale pour la deuxième année consécutive, cette fois contre le Chelsea FC, ils sont plusieurs à ne pas les avoir digérées. C'est le cas par exemple de Blaise Matuidi. "On a fait une bonne saison, c’est dommage de ne pas finir sur une bonne note ce soir", jugeait Spiderman. "Mais on est satisfaits, on est champions. On a fait le doublé cette année (avec la Coupe de la Ligue, le 19 avril). C’était l’objectif. En Champions League, il y avait quelque chose à faire, on a quelques regrets, mais on peut être satisfaits de ce qu’on a fait. Ça va continuer et on espère être là la saison prochaine."

Avant que chacun ne vaque à ses occupations, repos pour certains, préparation de la Coupe du Monde de la FIFA au Brésil pour beaucoup, Blanc, pour qui le titre était l’objectif, a exprimé d’autres souhaits sur les deux dernières journées. "Maintenant, battre le record de points nous tient à cœur", a-t-il lancé. Paris en compte 83. Si l’on ramène toutes les années à la victoire à trois points, le Stade de Reims de 1960 en a marqué 86, tout comme le FC Nantes de 1966. L’Olympique Lyonnais de 2005 en totalisait 84 en valeur absolue. "Cette équipe mérite de battre des records", assure Blanc. La voilà avec un dernier défi à relever.

Mis à jour le: 08/05/14 18.05HEC

En relation

Joueurs
Profils des entraîneurs
Équipes

http://fr.uefa.com/memberassociations/association=fra/news/newsid=2102538.html#paris+entre+record+joie+regrets