La campagne #EqualGame mise à l’honneur à Madrid

La campagne #EqualGame de l’UEFA, qui vise à promouvoir la diversité, l’inclusion et l’accessibilité dans le football, a été un point de convergence majeur pour les supporters enthousiastes lors du Champions Festival dans la capitale espagnole.

With the world’s eyes on Madrid, UEFA took the opportunity to showcase the wonderful depth and diversity of European football.

La formidable diversité du football et son pouvoir au service du bien social ont été mis à l’honneur lors de la finale de l’UEFA Champions League, qui s’est jouée à Madrid.

Sous l’égide du Respect, la campagne #EqualGame de l’UEFA, qui vise à promouvoir la diversité, l’inclusion et l’accessibilité dans le football, a été au centre de l’attention à l’occasion du Champions Festival dans la capitale espagnole.

Un accessoire pour maintenir les supporters au frais dans le soleil madrilène.
Un accessoire pour maintenir les supporters au frais dans le soleil madrilène.©UEFA

#EqualGame a pour but de montrer que le football est ouvert à tous, indépendamment de l’origine ethnique, de l’âge, du sexe, de l’orientation sexuelle, du milieu social ou de la religion, et une série d’événements organisés à Madrid a interpelé les supporters et a braqué les projecteurs sur la campagne et ses valeurs.

Dans la zone #EqualGame de la Puerta del Sol madrilène, les visiteurs ont pu faire directement l’expérience de l’inclusion sociale dans le football et de son importance.

Les partenaires de l’UEFA en matière de responsabilité sociale ont pu s’entretenir avec les supporters de leurs projets et de leurs programmes dans les domaines de l’accessibilité, de la sensibilisation au daltonisme, de la protection de l’enfance, de la santé et de la lutte contre la discrimination.

Parmi les attractions proposées, les visiteurs ont eu la possibilité de gagner des prix de l’UEFA Champions League et de tester leurs compétences footballistiques en tirant sur un mur interactif #EqualGame.

Terre des hommes explique ses projets.
Terre des hommes explique ses projets.©UEFA

Fanny Bellier, responsable de projet pour la protection de l’enfance dans le football chez Terre des hommes, a noté que la finale de l’UEFA Champions League avait offert à l’organisation une occasion idéale pour ouvrir les yeux des supporters et leur parler du travail et des activités de Terre des hommes.

« Rendre le sport en général et le football en particulier plus sûrs relève de notre responsabilité collective, a-t-elle déclaré, et chacun a un rôle à jouer. La possibilité de transmettre ce message à des milliers de personnes constitue pour nous une plateforme essentielle. »

Les plus jeunes bénéficient de conseils avisés auprès du réseau Stades sains en Europe.
Les plus jeunes bénéficient de conseils avisés auprès du réseau Stades sains en Europe.©UEFA

Matthew Philpott, directeur exécutif du réseau Stades sains en Europe (European Healthy Stadia Network), a quant à lui considéré que c’était un privilège de rencontrer des supporters du monde entier dans la zone #EqualGame. « Notre mission est d’utiliser le football comme vecteur éducatif pour informer les supporters de tout âge sur les bénéfices apportés par un mode de vie actif et sain, a-t-il expliqué.

» Nous avons été stupéfaits de la réponse positive des parents, et surtout des enfants, lorsque nous leur avons parlé de l’importance de maintenir un poids santé et d’éviter le tabac, ainsi que des dangers liés à une consommation excessive d’alcool. »

Cafú, Roberto Carlos, Luís Figo et Barış Telli
Cafú, Roberto Carlos, Luís Figo et Barış Telli©UEFA

Pendant ce temps-là, sur la célèbre Plaza Mayor, trois légendes du ballon rond – les Brésiliens Cafú et Roberto Carlos et le Portugais Luís Figo – sont venues afficher leur soutien au programme de matches « Football pour tous ».

Les participants au match de football pour amputés.
Les participants au match de football pour amputés.©UEFA

Les visiteurs ont ainsi pu assister à des matches de football pour amputés, de cécifoot, de football pour paralytiques cérébraux, de football Special Olympics, de football dans le cadre de la Coupe du monde des sans-abri et de foot-fauteuil. L’objectif était de montrer que, malgré leurs différences, tous les joueurs partagent une même passion pour le football.

Les organisations participantes – la Coupe du monde des sans-abri, Special Olympics, la Fédération internationale de football pour paralytiques cérébraux, la Fédération internationale des sports pour aveugles, la Fédération européenne de football pour amputés et l’Association européenne de foot-fauteuil – sont toutes des partenaires officiels de responsabilité sociale de l’UEFA.

Roberto Carlos tire, perché sur des béquilles.
Roberto Carlos tire, perché sur des béquilles.©UEFA

Les visiteurs ont ainsi pu assister à des matches de football pour amputés, de cécifoot, de football pour paralytiques cérébraux, de football Special Olympics et de football dans le cadre de la Coupe du monde des sans-abri. L’objectif était de montrer que, malgré leurs différences, tous les joueurs partagent une même passion pour le football.

Luís Figo tire les yeux bandés.
Luís Figo tire les yeux bandés.©UEFA

Les trois légendes ont également pris part à une séance de tirs au but les yeux bandés pour simuler l’expérience d’un joueur de cécifoot. Figo a notamment admis que l’exercice était bien plus compliqué qu’il ne se l’était imaginé : « Participer à ce genre d’activités fait naître le respect pour les joueurs de cécifoot, a-t-il rapporté.

» Je regarde ces footballeurs et je suis admiratif : de leurs capacités, de leur jugement : quel talent ! C’est toujours un honneur pour nous d’avoir la possibilité de promouvoir une discipline telle que le cécifoot. »

Rendez-vous sur le site Web #EqualGame pour en savoir plus.

Haut