Faire la différence

Les jeunes joueurs participant à l’UEFA Youth League 2018/19 se sont investis dans des projets communautaires tout au long de la saison.

©FC Porto

Les répercussions de l’UEFA Youth League ont été ressenties bien au-delà des matches, les joueurs du continent ayant adopté la philosophie de solidarité inspirée par la compétition.

Depuis le début de la saison, les équipes ont été encouragées à participer à des projets communautaires locaux, et elles se sont montrées à la hauteur de ce défi, avec un large éventail d’initiatives allant du football handisport aux projets environnementaux.

les joueurs du GNK Dinamo Zagreb ont rendu visite aux pensionnaires d’une maison de retraite afin de promouvoir la solidarité entre les générations
les joueurs du GNK Dinamo Zagreb ont rendu visite aux pensionnaires d’une maison de retraite afin de promouvoir la solidarité entre les générations©GNK Dinamo Zagreb

Le FC Porto, par exemple, a soutenu des enfants en situation de handicap lourd qui ont recours à des chiens en guise de traitement thérapeutique, et les joueurs du GNK Dinamo Zagreb ont rendu visite aux pensionnaires d’une maison de retraite afin de promouvoir la solidarité entre les générations. Par ailleurs, le SSC Naples a fait don de ballons et d’équipements de football à l’occasion de la visite d’une prison pour mineurs, et le Montpellier Hérault SC a répondu à l’appel de l’organisation Project Rescue Ocean et a montré l’exemple en ramassant des déchets.

Ces expériences positives ainsi que celles d’autres clubs participant au tournoi ont eu un grand impact auprès des différentes communautés locales, et les bénéfices de ces actions ne se sont pas arrêtés là. Dans chaque cas, l’UEFA Youth League a versé des dons aux projets locaux choisis par les clubs.

Le mouvement de solidarité se poursuivra jusqu’à la phase finale, pendant laquelle la Fondation UEFA pour l’enfance sensibilisera les spectateurs au cécifoot dans le cadre d’une initiative de PluSport, l’organisation faîtière du sport-handicap suisse. Créée en 2015, la Fondation UEFA pour l’enfance défend les droits des enfants défavorisés en utilisant le pouvoir du football pour améliorer leur vie. À ce jour, elle est déjà venue en aide à plus de 800 000 enfants.

Les supporters auront eux aussi la possibilité de pratiquer le cécifoot sur un terrain d’entraînement gonflable situé sur la Youth Plaza. En outre, l’UEFA Youth League fera un don à la communauté suisse de cécifoot par l’intermédiaire de la Fondation UEFA pour l’enfance.

Vous pouvez également lire cet article dans le programme des demi-finales et de la finale 2019 de l’UEFA Youth League

 

Haut