Le rapport d’activité de la Fondation souligne de nombreux succès

Dans son rapport d’activité 2017/18, la Fondation UEFA pour l’enfance se concentre sur le travail pionnier qu’elle accomplit pour contribuer à améliorer la vie des enfants vivant dans des conditions difficiles.

©Education for the Children

Ces trois dernières années, la Fondation UEFA pour l’enfance a déployé des efforts sans relâche pour faire sourire les enfants, réaliser leurs rêves et leur donner la perspective d’un bel avenir.

Le rapport d’activité de la Fondation UEFA pour l’enfance pour la saison 2017/18 revient sur une année de travail accompli par la Fondation en Europe, mais aussi dans le reste du monde. La Fondation a rempli sa mission, à savoir aider les enfants par le sport, particulièrement le football, en leur offrant son soutien, principalement, dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’accès au sport, du développement personnel, de l’intégration et de la défense des droits de l’enfant.

Inauguration d'un terrain « Field in a Box » à Mragowo, en Pologne, un projet financé par Fedex
Inauguration d'un terrain « Field in a Box » à Mragowo, en Pologne, un projet financé par Fedex©Fedex

À l’aide de faits et de chiffres ainsi que de photos et de graphiques, le rapport montre comment 400 000 enfants ont déjà bénéficié des 74 projets en cours soutenus par la Fondation en 2017/18. Il explique aussi comment cette dernière a adopté de nouvelles stratégies de développement, renforcé les partenariats existants et élargi son réseau de partenaires, en particulier au sein de la communauté footballistique.

Des changements ont été opérés à la tête de la Fondation, le président de l’UEFA, Aleksander Čeferin, succédant à José Manuel Durão Barroso. « Continuité » et « renforcement » ont été les maîtres mots en 2017/18, la Fondation réalisant ses objectifs de façon impressionnante.

« Je me réjouis de relever le défi d’apporter un appui concerté et efficace aux enfants dans le monde », a confié Aleksander Čeferin dans l’éditorial du rapport. « Nous jouissons d’une situation privilégiée, et nous devons en profiter pour aider les enfants qui vivent dans des conditions difficiles. »

Inauguration d'un terrain « Field in a Box » à São Paulo, au Brésil, un projet financé par Konami
Inauguration d'un terrain « Field in a Box » à São Paulo, au Brésil, un projet financé par Konami©Konami

Un soutien a été apporté à un certain nombre de nouveaux projets en faveur des enfants par le biais du financement d’activités de treize organisations œuvrant dans différents domaines, notamment l’intégration des enfants réfugiés et la pratique du sport par des enfants défavorisés ou en situation de handicap. Hors de l'Europe, la Fondation a financé quatorze organisations en Océanie, en Afrique, en Amérique et en Asie.

Concernant le Prix de la Fondation UEFA pour l'enfance 2018, les 55 associations membres de l'UEFA ont été invitées pour la deuxième année consécutive à nominer des organisations locales ayant mis en place des projets pour les enfants. Le Conseil de Fondation a ensuite décidé de soutenir vingt projets menés par des organisations européennes.

Le rapport explique aussi comment les partenariats avec des entreprises ont été renforcés dans le cadre de projets communs et le réseau de partenaires élargi. Dans le cadre de collaborations avec FedEx, Lay’s et Konami, des infrastructures sportives ont été créées en Pologne, en Afrique du Sud, au Brésil et en Jordanie. La Fondation collabore aussi avec Nissan dans le cadre d’un projet pilote sur l’employabilité des jeunes en Europe.

Les légendes du football signent des autographes pour les jeunes après le Match pour la Solidarité.
Les légendes du football signent des autographes pour les jeunes après le Match pour la Solidarité.©UEFA

En avril dernier, la Fondation a franchi une étape importante en organisant le tout premier Match pour la Solidarité, fruit d’une collaboration entre l’UEFA et l’Office des Nations Unies à Genève. De nombreuses légendes du football ont participé à cette rencontre mémorable. Avec le soutien des autorités municipales et cantonales genevoises, plus de 23 000 spectateurs ont assisté au match au Stade de Genève et ont contribué à lever des fonds qui permettront à la Fondation de financer des projets humanitaires et de développement dans le monde entier.

Le Match pour la Solidarité a été disputé par un nombre impressionnant de stars.
Le Match pour la Solidarité a été disputé par un nombre impressionnant de stars.©UEFA

Outre la rencontre, qui a mis en scène Ronaldinho, Luís Figo et de nombreuses autres légendes du ballon rond, le Match pour la Solidarité a inclus une vente aux enchères en ligne à l’intention des supporters, ainsi qu’une vente aux enchères traditionnelle à l’occasion d’un dîner de gala organisé après la rencontre. 

Les joueurs du Real Madrid rencontrent de jeunes déficients auditifs à Skopje et apprennent la langue des signes.
Les joueurs du Real Madrid rencontrent de jeunes déficients auditifs à Skopje et apprennent la langue des signes.©UEFA

Le rapport analyse aussi comment l’UEFA a mis en avant la Fondation dans ses différentes compétitions. Par exemple, un groupe de 19 jeunes déficients auditifs de la région de Skopje, la capitale de l’ARY de Macédoine, ont interprété en langue des signes une chanson de Coldplay aux côtés d’un chœur, à l’occasion de la Super Coupe de l’UEFA 2017, à Skopje.

En outre, 22 enfants de la région lyonnaise âgés de 7 à 9 ans ont accompagné les joueurs de l’Atlético de Madrid et de l’Olympique de Marseille sur le terrain, juste avant le coup d’envoi de la finale 2018 de l'UEFA Europa League, à Lyon. Par ailleurs, les 64 équipes ayant disputé l’UEFA Youth League 2017/18 ont participé à un défi de partage de vidéos, les vidéos les plus populaires ayant permis de lever des fonds pour les enfants défavorisés à travers le monde. Les spectateurs de la phase finale, qui s’est disputée à Nyon en avril dernier, ont en outre été invités par la Fondation à découvrir le cécifoot, leur défi ayant consisté à inscrire un but les yeux bandés avec un ballon sonore.

Autisme Genève a participé au dîner de gala du Match pour la Solidarité, où les jeunes ont pu rencontrer Cafu, Christian Karembeu et Youri Djorkaeff.
Autisme Genève a participé au dîner de gala du Match pour la Solidarité, où les jeunes ont pu rencontrer Cafu, Christian Karembeu et Youri Djorkaeff.©UEFA

« Tous ces projets et activités montrent comment le football peut être un moteur de changement et d’amélioration sociaux, et comment il peut aider à faire naître un sourire sur de jeunes visages, a déclaré Aleksander Čeferin.

» La Fondation UEFA pour l'enfance continuera à consolider ses activités au cours de la période à venir, en cherchant à réaliser davantage de rêves et en donnant de l’espoir et des perspectives d’avenir aux jeunes. »

Haut