Les arbitres prêts pour la saison 2019/20

Les arbitres d’élite européens, hommes et femmes, se sont préparés pour la saison 2019/20 à l’occasion de leur cours annuel d’avant-saison en Croatie. Ils ont été encouragés à maintenir leurs standards constamment élevés.

Séance d'entraînement des arbitres à Zagreb
Séance d'entraînement des arbitres à Zagreb ©HNS


C’est une saison exigeante qui attend les arbitres d’élite européens, hommes et femmes, dans les compétitions interclubs et pour équipes nationales de l’UEFA, et le message que cette dernière leur adresse en vue des prochains mois est simple : « Travaillez dur, soyez courageux...et aimez ce que vous faites. »

Au total, 123 officiels – 72 arbitres d’élite et de première catégorie, 31 femmes arbitres d’élite et de première catégorie, ainsi que 20 arbitres assistants vidéo – se sont préparés pour la saison 2019/20 lors du cours d’été annuel de l’UEFA à Zagreb, en Croatie.

Pendant la saison à venir, les arbitres dirigeront les matches de l’UEFA Champions League, de l’UEFA Europa League et de l’UEFA Women's Champions League, ainsi que les matches de qualification pour l’UEFA EURO 2020 et pour l’EURO féminin de l’UEFA 2021. L’été prochain, des équipes arbitrales seront également désignées pour l’UEFA EURO 2020, qui se tiendra dans douze pays à travers l’Europe.

Les arbitres ont testé leur condition physique pour la nouvelle saison
Les arbitres ont testé leur condition physique pour la nouvelle saison©HNS
Le développement du football féminin nécessite une condition physique optimale pour les femmes arbitres
Le développement du football féminin nécessite une condition physique optimale pour les femmes arbitres©HNS

Le cours de trois jours, qui a compris une rétrospective de la deuxième moitié de la saison 2018/19, a donné aux arbitres l’occasion d’échanger leurs points de vue et de soumettre leurs idées et leurs propositions à la Commission des arbitres de l’UEFA. Dans le cadre de leur préparation à leurs futures désignations, les arbitres ont également effectué des tests rigoureux de condition physique.

Les arbitres d'élite européens
Les arbitres d'élite européens©HNS

Le cours a également été consacré à l’analyse et aux discussions concernant le système d'assistance vidéo à l'arbitrage, qui a été introduit dans les Lois du Jeu la saison dernière et que l’UEFA a commencé à mettre en œuvre dans ses compétitions au cours de la deuxième moitié de la saison écoulée. Des amendements aux Lois du Jeu étant entrés en vigueur cet été, le cours à Zagreb a aussi servi de session de perfectionnement, et les arbitres ont effectué un test sur les Lois du Jeu afin de consolider et de confirmer leurs connaissances.

« C’est une saison très importante pour nos arbitres, en particulier les hommes en vue de la phase menant à l’EURO 2020 », a déclaré le président de la Commission des arbitres de l’UEFA, Roberto Rosetti. « Il est donc important que nous les ayons réunis pour qu’ils se préparent à cette saison. Comme d’habitude, le cours s’est en grande partie concentré sur le maintien de la cohérence et de l’uniformité des décisions arbitrales dans les compétitions de l’UEFA. »

Les femmes arbitres européennes ont suivi une séance technique lors du dernier jour du cours
Les femmes arbitres européennes ont suivi une séance technique lors du dernier jour du cours©HNS

Le président suppléant de la Commission des arbitres, Hugh Dallas, et les responsables de l’arbitrage de l’UEFA, Vlado Sajn et Dagmar Damková, se sont joints à Roberto Rosetti pour donner les présentations à Zagreb, qui ont inclus des analyses à l’aide de séquences vidéo d’incidents lors de matches de l’UEFA de la saison dernière. L’équipe d’experts de l’UEFA, menée par Werner Helsen, s’est chargée de l’entraînement physique des arbitres, qui a compris le test fractionné de haute intensité (Single Double Single High Intensity Interval Test), introduit par l’UEFA afin d’améliorer l’entraînement des arbitres et de mieux reproduire l’effort de l’arbitre sur le terrain.

Pendant le cours, les arbitres ont reçu des directives et des instructions à appliquer lors de la nouvelle saison, en particulier en ce qui concerne l’assistance vidéo à l’arbitrage, qui sera déployée cette saison à partir des matches de barrage de l’UEFA Champions League, ainsi que lors de l’UEFA EURO 2020 l’été prochain. « Lors d’une intervention du VAR (arbitre assistant vidéo), la décision finale revient toujours à l’arbitre, a indiqué Rosetti. L’arbitre reste le leader sur le terrain et est au centre du processus décisionnel. »

La protection des joueurs et de l’image du football reste essentielle. « Nous avons le devoir de protéger les joueurs de tacles dangereux, de fautes grossières et de comportements violents qui mettent leur intégrité physique en péril, a ajouté Rosetti, et nous avons rappelé aux arbitres leur devoir à cet égard ».

Roberto Rosetti, président de la Commission des arbitres de l'UEFA
Roberto Rosetti, président de la Commission des arbitres de l'UEFA©HNS

Rosetti a expliqué les avantages de l’assistance vidéo à l’arbitrage, tout en soulignant que l‘optimisation du système se poursuivra. « Nous voulons seulement voir des interventions du VAR lorsque ce dernier dispose d’images vidéo claires qui montrent une erreur nette et évidente de l’arbitre », a-t-il précisé.

« L’objectif est d’avoir une situation avec un maximum d’avantages et un minimum d’interférences. Nous nous emploierons également à réduire le temps pris par l’arbitre pour visionner un incident sur l’écran au bord du terrain. Bien sûr, nous voulons que la décision soit correcte, mais nous voulons aussi réduire au minimum le temps d’interruption du match.

» Un exemple du résultat auquel nous aspirons avec le VAR s’est produit lors des demi-finales et de la finale de l’UEFA Champions League et de l’UEFA Europa League de la saison dernière, dans lesquelles il n’y a eu aucune intervention du VAR, et c’est exactement ce que nous voulons atteindre. »

Les arbitres ont participé à des sessions de discussions en groupes à Zagreb
Les arbitres ont participé à des sessions de discussions en groupes à Zagreb©HNS

Un dialogue honnête et ouvert est un élément clé des relations entre l’UEFA et ses arbitres. Les arbitres étaient enthousiastes de donner leurs avis, et les membres de la Commission des arbitres ont bien accueilli les retours des arbitres, fortement engagés à atteindre les standards les plus élevés. « C’est un exemple du travail d’équipe que nous voulons sur le terrain et en dehors », a précisé Rosetti.

Ce dernier a encouragé les arbitres à viser des performances du plus haut niveau en 2019/20. « Ce sont les meilleurs arbitres en Europe et au-delà, a-t-il souligné. Je leur demande de travailler dur, de faire preuve de courage lorsqu’ils prennent des décisions, et d’apprécier ce moment important et épanouissant dans leur vie. »

 

 

 

 

 

 

Haut