Les arbitres encouragés à atteindre des standards élevés

Les arbitres européens (hommes et femmes) ont été encouragés à viser l’excellence au moment d’entamer la nouvelle saison des compétitions interclubs et pour équipes nationales de l’UEFA.

Les femmes arbitres lors de leur séance de condition physique à Nyon
Les femmes arbitres lors de leur séance de condition physique à Nyon ©UEFA

Les meilleurs arbitres d’Europe (hommes et femmes) sont prêts pour la nouvelle saison des compétitions interclubs et pour équipes nationales de l’UEFA, et ont reçu des instructions très claires de l’UEFA : « Nous voulons ce qu’il y a de mieux ».

Au total, 94 arbitres d’élite et de première catégorie de l’UEFA – 73 hommes et 21 femmes – se sont réunis à Nyon pour le Cours d’été annuel pour arbitres de l’UEFA.

Les arbitres ont effectué des tests de condition physique.
Les arbitres ont effectué des tests de condition physique.©UEFA

Au cours de ces trois jours, un bilan de la phase à élimination directe des compétitions interclubs de la saison écoulée a été effectué, et des membres la Commission des arbitres de l’UEFA étaient présents pour donner des conseils aux arbitres pour les mois à venir.

Les arbitres – considérés maintenant comme des athlètes à part entière dans le football d’élite moderne rapide – ont également effectué des tests rigoureux de condition physique.

Un groupe de discussion d'arbitres
Un groupe de discussion d'arbitres©UEFA

« Notre message aux arbitres est que nous aspirons à ce qu’il y a de mieux », a déclaré Hugh Dallas, responsable en chef de l'arbitrage suppléant de l’UEFA. « Nous avons toujours été fiers de la qualité élevée des performances des arbitres européens. Nous acceptons que les arbitres fassent des erreurs, car comme les joueurs et les entraîneurs, ils sont humains, a-t-ajouté,
mais notre mission en tant qu’instructeurs est de leur apprendre à faire le moins d’erreurs possible, et de veiller à ce qu’elles aient peu, voire pas d’impact sur le résultat final des matches. Un dialogue franc et ouvert est une caractéristique de nos discussions avec les arbitres. Ils s’engagent à atteindre des standards élevés, et notre rôle est de les préparer et de les aider à y parvenir. » 

Dallas a ajouté qu’une grande source de motivation pour les arbitres européens au cours de la prochaine saison devrait être le net développement de l’arbitrage dans d’autres confédérations, comme on a pu le voir lors de la récente Coupe du monde de la FIFA en Russie. « Nous avons constaté au fil des ans que les arbitres européens étaient toujours en première place au niveau mondial. Mais maintenant, vous voyons clairement que la qualité de l’arbitrage dans les autres parties du monde continue d’augmenter. D’autres confédérations ont appris de l’UEFA et ont suivi nos programmes de formation ; de nouvelles références sont fixées, et c’est maintenant à nos arbitres de se maintenir en haut de l’échelle. »

Il a aussi été rappelé aux arbitres qu’ils ont le devoir de protéger les joueurs et de préserver l’image du football.

Hugh Dallas, responsable en chef de l'arbitrage suppléant de l'UEFA
Hugh Dallas, responsable en chef de l'arbitrage suppléant de l'UEFA©UEFA

« Une des tâches de l’arbitre est de guider, de gérer et garder les 22 joueurs sur le terrain, a poursuivi Dallas. C’est là que ses aptitudes en matière de gestion des joueurs entrent en jeu – leur parler, établir une relation avec eux et essayer de leur faire comprendre le rôle de l’arbitre. Nous ne voulons pas créer de barrière entre eux et nous, car notre objectif est de travailler ensemble avec les joueurs dans le but de livrer un bon produit. » 

« Les arbitres doivent en outre protéger les joueurs afin qu’ils ne subissent pas de graves blessures sur le terrain, a-t-il ajouté. Nous ne voulons pas voir des joueurs seulement dans la première partie de nos compétitions, nous voulons les voir tout au long de celles-ci. Il a également été rappelé aux arbitres qu’ils doivent intervenir fermement pour préserver l’image du football, et gérer correctement les joueurs qui les harcèlent et qui protestent contre leurs décisions. »

 

 

Haut