UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Étude sur les blessures dans les clubs d'élite

Le rapport Étude de l'UEFA sur les blessures dans les clubs d'élite 2012/13 aide à traiter et prévenir les blessures.

La nouvelle Étude sur les blessures est disponible
La nouvelle Étude sur les blessures est disponible ©AFP

L'UEFA a publié son rapport Étude sur les blessures dans les clubs d'élite pour la saison 2012/13. Le rapport est une précieuse source d'informations sur les blessures spécifiques au football, et fournit aux clubs des données essentielles qui les aideront dans leur travail pour traiter et prévenir les blessures.

L'étude, lancée en 2001 et coordonnée par le vice-président de la Commission médicale de l'UEFA, le professeur Jan Ekstrand, offre des informations importantes aux clubs, aux associations et à la communauté scientifique dans son ensemble. Cet innovant projet de recherche initié par l'UEFA a un objectif principal : réduire la fréquence et la sévérité des dommages corporels ayant lieu lors d'entraînements ou de matches de football, et entraînant l'incapacité pour un joueur de participer pleinement à l'entraînement ou au match. Par conséquent, l'étude vise également à contribuer à la sécurité et à l'intégrité physique des footballeurs.

Le rapport 2012/13 comprend les résultats de toute la campagne, c'est-à-dire de juillet 2012 à mai 2013, et inclut des données de 22 clubs, dont la plupart participent régulièrement à l'UEFA Champions League, ayant livré des détails complets pendant la saison.

Le rapport est divisé en neuf parties, chacune d'entre elles comprenant des données sur les tendances générales en matière de blessures, les blessures à l'entraînement, les blessures lors des matches, les blessures graves, la participation/disponibilité de l'effectif et l'absence de l'effectif, les claquages musculaires/tendineux, les entorses articulaires/ligamentaires et les blessures à répétition.

Chacune des neuf parties est divisée en quatre sous-parties. "Tendances en matière de blessures" rapporte le nombre de blessures sur la saison et leur répartition notamment en termes de partie touchée, type, mécanisme, surutilisation/traumatisme, contact/absence de contact, gravité et taux de blessures à répétition. "Incidence des blessures" analyse le nombre de blessures liées à l'entraînement et aux matches, permettant ainsi d'évaluer le taux de blessures.

"Coût des blessures" se penche sur la fréquence et la gravité (en jours d'absence) des blessures, montrant le fardeau des blessures pour un joueur et les conséquences pour une équipe. "Jours d'absence" fournit des données comme que nombre total de jours perdus en conséquence de blessures spécifiques et l'absence minimale, maximale et moyenne pour cette blessure.

Le rapport vise à comparer les risques de blessures et tendances en matière de blessures avec les années précédentes de l'étude, et le rapport 2012/13 ajoutera des données précieuses à la base de données existante de l'Étude de l'UEFA sur les blessures, permettant le contrôle et l'analyse des tendances en termes de blessures et risques de blessures sur des périodes de temps données.

Sur une période de 11 ans, l'Étude sur les blessures a couvert un large éventail de problèmes, dont les effets du terrain artificiel par rapport à la pelouse, la survenue de blessures spécifiques à un moment déterminé des matches et l'augmentation des risques de blessures à certains moments de la saison. Lors du récent sixième Symposium médical de l'UEFA à Madrid, le professeur Ekstrand a souligné les conclusions de l'étude, notamment l'évidence que les blessures des joueurs ont un impact significatif sur le succès de l'équipe, les résultats étant affectés par l'absence de joueurs clés d'une équipe en raison de blessures.

Un bénéfice tangible de l'étude paneuropéenne est que les clubs ont là une référence par rapport à laquelle ils peuvent mesurer leur propre performance en termes de service médical.

"Ce que les clubs n'ont pas, ce sont des informations sur leur performance par rapport à d'autres équipes dans d'autres pays", a confié le professeur Ekstrand dans un entretien avec UEFA.com. "Nos rapports décortiquent les statistiques dans des domaines spécifiques, comme les blessures musculaires, ligamentaires, etc. afin que les clubs puissent mettre le doigt sur leurs propres forces et faiblesses, et décider des domaines dans lesquels ils doivent travailler."

L'Étude 2012 de l'UEFA sur les blessures dans les clubs d'élite est disponible en anglais, français et allemand