Signature d’un accord de lutte contre le dopage avec la Serbie

L’UEFA a signé un accord de collaboration avec l’organisation nationale antidopage en Serbie, renforçant ainsi sa campagne de lutte contre le dopage à travers le continent.

Milica Vukašinović Vesić (ADAS) et Marc Vouillamoz (UEFA)
Milica Vukašinović Vesić (ADAS) et Marc Vouillamoz (UEFA) ©FSS

L'UEFA continue de renforcer sa campagne contre le dopage dans le football en signant des accords de collaboration avec les organisations nationales antidopage (ONAD) à travers l'Europe.

Le 33e accord de ce type a été conclu avec l'Agence antidopage de la République de Serbie (ADAS).

La réunion a été organisée par la Fédération serbe de football (FSS) à Belgrade. En présence de représentants du département médical de la FSS, le Dr Miljko Ristić et le Dr Miodrag Mladenović, ainsi que de Nebojsa Ivković, président du comité antidopage de l'ADAS et conseiller de la FSS, l'accord a été signé par Marc Vouillamoz, chef de l’unité Questions médicales et antidopage de l'UEFA, et par Milica Vukašinović Vesić, directrice de l’ADAS.

En vertu de ces accords, l’instance dirigeante du football européen et les ONAD coordonnent les programmes de lutte contre le dopage et les activités de contrôle, et échangent des informations et des renseignements utiles pour la planification des contrôles antidopage. La collaboration inclut également la constitution de passeports biologiques des joueurs dans le cadre d’un programme de l’UEFA dédié.

L’UEFA collabore avec les ONAD européennes afin de mettre en œuvre un programme de contrôles vaste et dissuasif dans les compétitions de l’UEFA et les compétitions nationales.

Cette collaboration donne à l’UEFA un aperçu détaillé des contrôles antidopage subis par les joueurs aux niveaux international et national.

 

 

Haut