Des tests sanguins dans les compétitions UEFA

L'UEFA a décidé de mettre en place des tests sanguins dans l'ensemble de ses compétitions dès le coup d'envoi de la saison 2013/14.

L'UEFA effectue des contrôles antidopage dans toutes ses compétitions
L'UEFA effectue des contrôles antidopage dans toutes ses compétitions ©Sportsfile

Comme cela avait été annoncé en mai suite à une réunion du Comité exécutif de l'UEFA, l'instance dirigeante du football européen mettra en place des tests sanguins dans toutes ses compétitions dès le coup d'envoi de la saison 2013/14.

Jusque-là, l'UEFA n'avait recouru à ce type de contrôle que lors des phases finales de l'UEFA EURO 2008 et de l'UEFA EURO 2012. Les tests sanguins pourront être réalisés également en dehors du cadre des compétitions. Lors des contrôles antidopage, les joueurs pourront être soumis à un contrôle d'urine, de sang ou devoir remettre un échantillon de chaque. Les associations membres de l'UEFA ainsi que les clubs participant aux compétitions UEFA ont été informés de cette mesure via la lettre circulaire 2013/027 et ont été chargés de faire passer le message auprès des joueurs et des staffs techinques.

Règlements contre le dopage
L'édition 2013 des Réglements UEFA contre le dopage est entrée en vigueur de la 1er juillet 2013. Les règlements ont été mis à jour en vue de la saison 2013-2014. Le principal changement concerne l'ajout d'une clause détaillant la procédure en cas de contrôle d'un joueur en dehors du cadre des compétitions et des activités en club. Cette clause entrera en vigueur en cas d'infractions répétées des joueurs et/ou de leurs équipes concernant le suivi des déplacements des joueurs.

La procédure de collecte des échantillons est la même que celle figurant des les Règlements FIFA contre le dopage. Des changements mineurs ont également été apportés : certains passages ont été reformulés afin de les rendre plus clairs et d'autres ont été restructurés afin d'harmoniser les règlements de l'UEFA avec ceux de la FIFA. La partie Infractions et celle concernant la responsabilité des fédérations nationales et des clubs n'ont pas été modifiées.

Test effectués en 2012/13
Lors de la saison 2012/13, 1374 contrôles antidopage ont été effectués dans les principales compétitions européennes de clubs telles que l'UEFA Champions League et l'UEFA Europa League. Aucun joueur n'a été contrôlé positif lors de ces tests. Dans les autres compétitions, l'UEFA a mis en place 407 tests jusque-là. Un programme complet de contrôle antidopage sera effectué lors de la phase finale du Championnat d'Europe féminin de l'UEFA en Suède, ainsi que lors des phases finales des tournois M19 masculin et féminin ainsi que chez les M17 féminines lors des tournois qui se dérouleront cet été.

UEFA Champions League 2012/13
L'UEFA a mis en place des contrôles lors de l'UEFA Champions League et en dehors des matches. Un total de 813 échantillons a été recueilli au cours de l'exercice 2012/13 et 67 % de ces échantillons a été soumis à un test de détection de l'EPO, la substance utilisée afin d'augmenter l'endurance et la force physique. Certains joueurs ont été contrôlés à six reprises au cours de la saison.

Contrôles lors des compétitions
Le programme antidopage de l'UEFA est basé sur une évaluation approfondie des risques et sur un plan détaillé de distribution des contrôles. Des tests ont été effectués lors de l'ensemble des barrages pour l'UEFA Champions League et toutes les équipes ont passé au moins un contrôle. Trente joueurs présents lors de la finale ont été testés minimum à trois reprises au cours de la saison.

Contrôles en dehors de compétitions
Environ 60 % des contrôles antidopage concernant les joueurs engagés en UEFA Champions League ont été effectués en dehors du cadre de la compétition, dans les structures des clubs concernés. Plus de 80 % des échantillons recueillis ont été soumis à un test de détection de l'EPO. Les deux finalistes ont été contrôlés à cinq reprises en dehors des compétitions au cours de la saison.

UEFA Europa League 2012/13
Au total, 560 échantillons ont été recueillis dans le cadre de l'édition 2012/13 de l'UEFA Europa League. Comme en UEFA Champions League, les contrôles sont planifiés en prenant en compte les risques. Toutes les équipes ayant disputé les barrages ont été contrôlées. Par la suite, des tests étaient réalisés sur plus de 50 % des matches. À partir des 8es de finale, des contrôles ont été effectués à chaque match.

Études des profils stéroïdiens
En collaboration avec un laboratoire agréé par l'Agence mondiale antidopage (AMA) situé à Lausanne, l'UEFA met en place des tests afin d'analyser les profils stéroïdiens de près de 900 joueurs contrôlés au moins trois fois en compétition UEFA depuis 2008. Le but de cette étude sera d'identifier la fréquence potentielle d'utilisation des stéroïdes en utilisant les données des précédents contrôles. Il s'agira d'une étude anonyme et les résultats ne pourront entraîner des répercussions pour violation de la loi antidopage.

 

Haut