Message d'alerte de l'AMA

L'AMA a diffusé un message d'alerte au GW501516 à l'intention des athlètes, organisations sportives et instances de lutte contre le dopage.

L'Agence mondiale antidopage (AMA) a diffusé un message d'alerte
L'Agence mondiale antidopage (AMA) a diffusé un message d'alerte ©UEFA.com

L'Agence mondiale antidopage (AMA) a émis un message d'alerte, qui a été transmis aux 53 associations membres de l'UEFA ainsi qu'aux clubs masculins et féminins engagés sans les compétitions de l'UEFA cette saison.

“L’AMA a été informée que la substance interdite GW501516 était vendue sur le marché noir et utilisée par certains sportifs. Les effets secondaires de ce composé chimique sont d'une gravité telle que l’AMA a décidé exceptionnellement d’alerter les 'tricheurs', afin de s’assurer que ceux qui succombent à la tentation d’utiliser le GW501516 pour améliorer leurs performances soient pleinement sensibilisés à ses dangers pour la santé.

Le GW501516 était une substance en développement dont les travaux de recherche ont été suspendus par la compagnie pharmaceutique, puis arrêtés lorsque de graves signes de toxicité ont été observés au cours d'études précliniques (en anglais seulement).

Cette substance n’a jamais été – et ne sera jamais – homologuée.

Le GW501516 est disponible depuis quelques mois sur le marché noir, sur internet et ailleurs. Les autorités antidopage en ont déjà constaté l’usage chez des sportifs, à la suite de cas positifs rapportés.”

L'AMA a été fondée en 1999 à titre d'organisation internationale indépendante dans le but de promouvoir, coordonner et superviser la lutte antidopage. Elle est composée et financée à parts égales par le Mouvement sportif et les gouvernements. Ses activités principales comprennent la recherche scientifique, l'éducation, le développement antidopage et la supervision de la conformité au Code mondial antidopage (le Code) –  le document harmonisant les règles liées au dopage dans tous les sports et tous les pays.

Haut