Échanges entre les entraîneurs des clubs et l’UEFA

Les compétitions interclubs et le développement du football européens étaient à l’ordre du jour de la rencontre entre l’UEFA et des entraîneurs de clubs européens de premier plan à l’occasion du Forum annuel des entraîneurs des clubs d’élite de l’UEFA, à Nyon.

Photo de groupe des participants au forum
Photo de groupe des participants au forum ©UEFA

L’UEFA et les entraîneurs de clubs d’élite européens se sont réunis à Nyon pour échanger des avis et des idées sur les compétitions interclubs européennes et sur le développement du football.

Le dernier Forum annuel des entraîneurs des clubs d’élite de l’UEFA, qui s'est déroulé lundi à la Maison du football européen, a de nouveau constitué une occasion idéale pour les entraîneurs de clubs prestigieux de rencontrer l’UEFA afin de parler et de débattre de différentes questions relatives au football.

Le forum a lieu chaque année au siège de l'UEFA
Le forum a lieu chaque année au siège de l'UEFA©UEFA

Les échanges ont notamment porté sur le système d’assistance vidéo à l’arbitrage, que l’UEFA a mis en œuvre pour la première fois la saison passée à partir de la phase à élimination directe de l’UEFA Champions League avant d’élargir son utilisation à d’autres compétitions interclubs et à des compétitions pour équipes nationales européennes ces derniers mois. 

Le calendrier international des matches figurait aussi au programme du forum, tout comme un examen des tendances tactiques et techniques de l’UEFA Champions League de la saison dernière.

Une rencontre importante pour l’UEFA

« Cette rencontre est importante pour l’UEFA, car c'est la seule occasion que nous avons de discuter avec les entraîneurs de haut niveau », a déclaré Giorgio Marchetti, secrétaire général adjoint de l'UEFA. « Il est essentiel de les écouter, car ils font partie des acteurs incontournables du football ».

Les entraîneurs assistent à une présentation – de gauche à droite : Erik ten Hag, Jürgen Klopp, Thomas Tuchel, Zinédine Zidane et Rudi Garcia
Les entraîneurs assistent à une présentation – de gauche à droite : Erik ten Hag, Jürgen Klopp, Thomas Tuchel, Zinédine Zidane et Rudi Garcia©UEFA

Les entraîneurs suivants étaient présents à Nyon : Massimiliano Allegri (entraîneur italien expérimenté), Carlo Ancelotti (Naples), Unai Emery (Arsenal), Paulo Fonseca (Rome), Rudi Garcia (Olympique Lyonnais), Josep Guardiola (Manchester City), Erik ten Hag (Ajax), Jürgen Klopp (Liverpool), Mircea Lucescu (entraîneur roumain expérimenté), Maurizio Sarri (Juventus), Thomas Tuchel (Paris Saint-Germain) et Zinédine Zidane (Real Madrid).

« Je pense que les entraîneurs apprécient cette occasion unique de se réunir autour d’une table et de discuter avec des collègues sur des sujets importants qui font partie de leur quotidien professionnel », a ajouté Giorgio Marchetti.

Discussions sur l’assistance vidéo à l'arbitrage

Josep Guardiola, Maurizio Sarri et Paulo Fonseca en pleine conversation
Josep Guardiola, Maurizio Sarri et Paulo Fonseca en pleine conversation©UEFA

Giorgio Marchetti a encore expliqué que les discussions relatives à l’assistance vidéo à l’arbitrage avaient donné une précieuse possibilité aux entraîneurs d’aborder ce sujet directement avec le président de la Commission des arbitres de l’UEFA, Roberto Rosetti, présent lors de la rencontre à Nyon.

« Il est utile que les entraîneurs et le principal représentant des arbitres puissent en discuter, car cela aide à éclaircir certaines situations, a-t-il expliqué. N’oublions pas que l’assistance vidéo à l’arbitrage en est encore à ses premiers pas. Elle transforme le jeu et permet d’éviter des erreurs qui changent le cours d’un match. Des ajustements sont encore nécessaires, mais je pense qu’il faut considérer les points positifs de ce système. »

Les entraîneurs qui ont fait le déplacement à Nyon ont salué cette occasion de discuter avec l’UEFA, d’écouter leurs collègues et d’apprendre les uns des autres, loin des pressions et des exigences de leur travail quotidien.

« J'ai le plaisir de participer à ce forum depuis plusieurs années, aux côtés de différents entraîneurs, plus ou moins expérimentés », a indiqué Unai Emery. « Lorsque nous sommes en compétition les uns contre les autres, la rivalité est plus grande, a-t-il ajouté. Mais lorsque nous nous retrouvons ici, nous passons du temps ensemble, nous discutons et nous apprenons à mieux nous connaître. » 

Haut