L'UEFA engage trois start-ups

Pour donner suite à sa volonté de faire appel à l’innovation et à la technologie afin d’avoir une longueur d’avance dans le football, l'UEFA a engagé trois start-ups et lancé sa propre plateforme Open Innovation pour l’aider à façonner l’avenir du football.

Le Centre d’innovation
Le Centre d’innovation ©UEFA.com

Le monde connaît un changement sans précédent porteur de grandes perspectives pour le football, et l'UEFA est déterminée à rester une organisation visionnaire en matière d'innovation.

Les start-ups ont eu l'occasion de présenter leurs technologies respectives à l'UEFA.
Les start-ups ont eu l'occasion de présenter leurs technologies respectives à l'UEFA.

Dans la foulée du récent Défi des start-ups, lancé en janvier 2019 par le Centre d’innovation de l’UEFA, trois start-ups ont pu réfléchir à la façon d’aider l’instance dirigeante du football européen à bâtir le futur du football. 

WSC Sport, qui génère des paquets automatisés de temps forts, Formalytics, qui a développé une app permettant aux joueurs de tous niveaux et de tous âges de suivre et d’améliorer leurs compétences footballistiques, et LiveLike, qui propose aux supporters une plateforme permettant de renforcer la participation liée aux matches de football, sont les trois start-ups qui se sont vu offrir la possibilité de travailler avec l'UEFA.

Le public des matches de l'UEFA varie selon les points du globe et s'intéresse à différents éléments d’un match donné. WSC Sport fournit à l'UEFA une technologie idéale qui adapte les séquences aux différentes régions par le biais d’une solution automatisée de création de temps forts. Cette technologie répond également à l’évolution de la consommation de médias numériques par le jeune public.

WSC Sport aidera l'UEFA à adapter son contenu vidéo aux différents publics dans différentes régions.
WSC Sport aidera l'UEFA à adapter son contenu vidéo aux différents publics dans différentes régions.©Sportsfile

« En collaboration avec l'UEFA, nous avons commencé à intégrer les rencontres de l'UEFA Champions League et de l'UEFA Europa League dans notre système, a expliqué Barak Jacob (WSC Sport). Les images ont ensuite été analysées afin de créer automatiquement des temps forts adaptés aux différents marchés. » 

« Nous créons des temps forts de joueurs brésiliens pour le marché brésilien, ou de joueurs français pour le marché français, et ce en temps réel. Nous offrons ainsi aux supporters la possibilité de voir ce dont ils ont envie, quand ils en ont envie, et pour la durée qui leur convient. »

Une organisation visionnaire

Le Centre d’innovation de l’UEFA a été créé pour soutenir la stratégie de l’UEFA.
Le Centre d’innovation de l’UEFA a été créé pour soutenir la stratégie de l’UEFA.©UEFA.com

L’objectif de ce centre est donc de créer une culture de l’innovation pour veiller à ce que l’UEFA puisse s'adapter à l'évolution des supporters et aux nouvelles technologies tout en restant une organisation novatrice. Cherchant à mettre sur pied une plateforme qui permette l'émergence d'idées et le partage des connaissances, l'UEFA invite des start-ups et d'autres sociétés à la contacter afin de voir comment elles peuvent collaborer avec l’instance dirigeante du football européen. 

Selon Andrea Traverso, directeur Viabilité financière et recherche de l’UEFA, « c'est la première fois que [l'UEFA] permet à des start-ups de trouver une place en son sein et de l’aider à explorer de nouvelles voies.

Nous sommes ravis d'avoir signé des accords avec trois start-ups, et cela pourrait bien n'être qu'un début. À l'UEFA, nous devons créer des plateformes d'innovation, de recherche et de développement, et soutenir le recours aux technologies modernes ainsi que l’utilisation de données afin d'améliorer notre modèle commercial et de renforcer notre engagement auprès des supporters. Ainsi, nous pourrons veiller à ce que l’avenir du football reste sain pour notre organisation et ses 55 associations membres. »

Barış Telli teste l'app de MyKicks lors du Champions Festival à Madrid.
Barış Telli teste l'app de MyKicks lors du Champions Festival à Madrid.

Le football de base et la participation sont les fondements du football, car si les gens ne jouent pas activement, le football disparaîtra. Formalytics cherche à utiliser la prochaine génération de logiciels et de technologies de suivi du mouvement pour aider les joueurs du football de base à mesurer leurs compétences footballistiques simplement via une app sur leur téléphone portable. 

Durant la phase pilote réalisée auprès de l'UEFA avant la signature d'un contrat permanent, Formalytics a pu montrer sa technologie lors du Champions Festival à Madrid : quelques légendes du football ont testé l'app de tirs au but MyKicks, qui calcule la précision et la vitesse d'un penalty afin de donner aux joueurs une note sur 1000. Pour l’avenir, Andrew Hall, CEO et cofondateur de Formalytics, nourrit de grandes ambitions dans sa collaboration avec l'UEFA :

« Avec l'UEFA, nous partageons la même vision que l’UEFA quant à la création d’une carte de joueur pour la vie réelle, et c'est ce que nous allons faire ensuite.

Il s'agit d'une combinaison entre un suivi du ballon et un suivi des personnes, et n'importe quel joueur du football de base disposant d’un téléphone portable peut obtenir un score. Le partenariat conclu avec l'UEFA a accéléré la mise au point de notre produit et de notre technologie et en a fait une référence mondiale en matière de développement des joueurs et d'engagement des supporters. »

Les compétitions de l'UEFA sont regardées par des centaines de millions de personnes de par le monde, mais comme les habitudes de visionnage par les consommateurs évoluent, il est capital de rester en position de force sur ce plan. Il convient notamment de satisfaire la génération du millénaire, qui demande une expérience de visionnage différente de celle des babyboomers et de la génération X, par exemple regarder des matches sur leur téléphone portable tout en ayant la possibilité d'interagir simultanément avec des amis et d'autres supporters.

L'UEFA invite les start-ups et les autres organisations à la contacter via sa plateforme Open Innovation.
L'UEFA invite les start-ups et les autres organisations à la contacter via sa plateforme Open Innovation.©UEFA.com

LiveLike permet justement la création d'une expérience de visionnage interactive et participative en direct grâce à sa plateforme technologique. En intégrant LiveLike SDX à leurs offres numériques, les diffuseurs et les organisations peuvent augmenter l'engagement avec les supporters par le biais d'expériences à la fois ludiques et axées sur la communauté. 

Les spectateurs peuvent ainsi créer leur propre interface adaptable selon leurs souhaits et choisir ce qu'ils veulent voir et ne pas voir. Ils ont également la possibilité de créer des chats publics, privés ou de groupe tout en regardant le match.

Pour Miheer Walavalkar, CEO de LiveLike, « faire partie du programme d'innovation de l'UEFA a permis à LiveLike de voir de l'intérieur les défis et les ambitions futures d'une organisation mondiale de la taille de l'UEFA.

Des collaborations entre des associations internationales telles que l'UEFA et des sociétés telles que LiveLike nous permettent de travailler en vue de bâtir le plus bel avenir possible pour les supporters et pour le secteur sportif dans son ensemble. »

Le Centre d’innovation de l’UEFA est en permanence à la recherche de nouveaux partenaires susceptibles de l'aider à détecter les tendances footballistiques avec un temps d'avance, c’est pourquoi l'UEFA invite les start-ups et les autres organisations à la contacter à tout moment et à faire acte de candidature en vue d'une collaboration avec elle via sa plateforme Open Innovation.

 

Haut