Un tournoi de l’UEFA offre une précieuse expérience à des jeunes Tadjiks

Dans le cadre de sa mission de contribuer à promouvoir le football en Europe et au-delà, l’UEFA a invité l’équipe nationale des M15 du Tadjikistan à participer à un tournoi de développement en Albanie.

L'équipe nationale des M15 du Tadjikistan a vécu une magnifique expérience sportive et humaine en Albanie. (Photo: Afrim Peposhi)
L'équipe nationale des M15 du Tadjikistan a vécu une magnifique expérience sportive et humaine en Albanie. (Photo: Afrim Peposhi) ©FShF

L’UEFA ne se limite pas à promouvoir le football à tous les niveaux en Europe. Sa mission inclut également le développement du jeu en dehors du continent, dans l’intérêt global du football.

L’UEFA a donc invité l’équipe nationale des M15 du Tadjikistan à participer à un tournoi de développement en Albanie, offrant ainsi à de jeunes footballeurs de ce pays d’Asie centrale une magnifique occasion d’apprendre et de progresser.

Le Tadjikistan (en blanc) en action face au Kosovo. (Photo: Afrim Peposhi)
Le Tadjikistan (en blanc) en action face au Kosovo. (Photo: Afrim Peposhi)©FShF

Les jeunes Tadjiks ont beaucoup apprécié cette expérience fascinante de se rendre en Albanie et de jouer contre le pays hôte, l’Estonie et le Kosovo lors du tournoi organisé à Kamez. 

Cette invitation s’inscrit dans le cadre du programme ASSIST de l'UEFA, qui souhaite accroître la solidarité et favoriser le développement du football afin de répondre aux besoins des associations nationales et des confédérations hors d’Europe.

Les joueurs représentaient la Fédération de football du Tadjikistan (TFF), l’association nationale de cette république d’Asie centrale sans accès à la mer de quelque 9 millions d’habitants.

Le Tadjikistan est devenu un État souverain indépendant en septembre 1991, suite à l’éclatement de l’Union soviétique. L’association de football est membre de la Confédération Asiatique de Football (AFC), et est affiliée à la FIFA depuis 1994.

La présence du Tadjikistan reflète l’esprit des nouveaux tournois de développement des M15 de l’UEFA, qui n’offrent pas seulement une expérience sportive à de jeunes footballeurs en herbe, mais leur permettent également de vivre une expérience éducative et humaine.

L'Albanie, pays hôte, a rencontré l'Estonie lors du tournoi. (Photo: Afrim Peposhi)
L'Albanie, pays hôte, a rencontré l'Estonie lors du tournoi. (Photo: Afrim Peposhi)©FShF

Les tournois de développement des M15 ont été lancés à travers l’Europe cette saison afin de répondre au souhait des associations membres de l’UEFA. Ils ont pour but d’aider les jeunes joueurs à acquérir une expérience internationale au niveau junior, de les préparer aux catégories d’âge supérieures, et d’améliorer la qualité du développement du football national au niveau des M15. 

Pour de nombreux jeunes, ces tournois constituent leur première chance de se rendre dans un pays étranger, de voyager en avion, de séjourner dans un hôtel et de vivre l’ambiance d’une équipe hors de leurs foyers. Les joueurs bénéficient énormément de cette expérience, notamment en se mesurant à des joueurs du même âge en provenance d’autres pays.

« Ce voyage était le premier à l’étranger pour de nombreux joueurs », a indiqué le secrétaire général de la TFF, Davlatmand Islomov. « Ils ont vraiment apprécié de se rendre en Albanie pour voir ce magnifique pays, en savoir plus sur son histoire, ses habitants et sa culture, et se faire de nouveaux amis d’autres pays. »

« [Les joueurs] ont pu voir comment jouent des jeunes de leur âge venant d’autres pays, ils ont fait l’expérience de nouvelles tactiques et ont testé leurs aptitudes de jeu face à des équipes européennes. »

La TFF travaille avec soin pour promouvoir ses jeunes joueurs. Elle organise notamment une compétition régionale pour jeunes footballeurs de cette catégorie d’âge comprenant plus de 60 équipes et environ 1570 joueurs, lors de laquelle dix équipes se qualifient pour le tournoi final.

« Le département technique [de la fédération] est très impliqué dans le championnat [junior], créant les meilleures conditions pour le développement des joueurs », a ajouté Islomov.

Les entraîneurs juniors tadjiks ont également de bonnes occasions de se former, notamment lors de rencontres d’entraîneurs organisées à l’échelle nationale et internationale.

L’entraîneur principal Safarali Rahmonov a souligné l’aspect éducatif du voyage en Albanie non seulement pour les joueurs, mais également pour les entraîneurs, qui ont pu discuter des dernières tendances tactiques et techniques avec leurs collègues d’Albanie, d’Estonie et du Kosovo.

Les joueurs du Tadjikistan serrent la main des arbitres et de leurs adversaires, le Kosovo. (Photo: Afrim Peposhi)
Les joueurs du Tadjikistan serrent la main des arbitres et de leurs adversaires, le Kosovo. (Photo: Afrim Peposhi)©FShF

« Nous avons fait des progrès en football, mais avons également découvert la culture d'autres pays en nouant des liens d'amitié et de fraternité, a détaillé Rahmonov. De tels tournois stimulent fortement le développement des joueurs : ils favorisent leur croissance, les aident à progresser et leur procurent une magnifique expérience. » 

Rahmonov a ajouté que des tournois tels que celui qui a eu lieu en Albanie constitue également une occasion idéale d’observer et d’évaluer les jeunes talents tadjiks dans une optique particulière. « Il n’y a pas un grand choix de joueurs à cet âge, explique-t-il. Mais nous essayons de remédier à la situation en participant à plusieurs tournois, notamment ce tournoi de développement organisé par l’UEFA. » 

« Nous observons les joueurs dans les districts, les villes et lors des tournois [nationaux], et sélectionnons ceux qui sont à même de franchir le pas. »

Les joueurs du Tadjikistan ont rencontré des adversaires de qualité sur le terrain, mais le principal objectif de leur participation, à savoir aider les joueurs à progresser à un stade précoce de leur parcours footballistique, a été entièrement atteint. « Je pense que les enfants bénéficient de ce tournoi à tous points de vue », a précisé Rahmonov.

Les jeunes Tadjiks alignés pour l'hymne national. (Photo; Afrim Peposhi)
Les jeunes Tadjiks alignés pour l'hymne national. (Photo; Afrim Peposhi)©FShF

« L’invitation de l‘UEFA nous a fait grand plaisir, et j’espère que ce ne sera pas notre dernière expérience dans un tournoi européen de ce type, a-t-il ajouté. Nous espérons revenir ici plus souvent, et améliorer à chaque fois notre niveau et nos résultats. »  

En plus du Tadjikistan, des équipes de M15 d’autres parties du monde sont invitées par l’UEFA à faire l’expérience d’un tournoi sur le continent européen : la Chine participera à un tournoi en Croatie, et les États-Unis se rendront en Pologne.

Quant à l’UEFA, elle est très satisfaite de son initiative d’introduire des tournois de développement dans cette catégorie d’âge. Ces tournois représentent une plateforme essentielle permettant à des centaines de footballeurs en herbe de progresser sur les plans sportif et personnel, comme l’explique Eva Pasquier, cheffe Relations internationales avec les associations nationales pour l’UEFA : « Ce tournoi a offert à des jeunes de talent une occasion supplémentaire de se mesurer à d’autres équipes, d’apprendre et d’échanger, a-t-elle indiqué. Leurs milieux, leurs cultures et leurs langues n’auraient pas pu être plus différents, mais le football les a tous réunis. »

 

 

Haut