L’UEFA met les écoles au centre de ses projets pour le football de base

Aleksander Čeferin, le président de l’UEFA, lance le Programme de football scolaire de l’UEFA en Slovénie, pour un montant de 11 millions d’euros.

Des délégués de l'UEFA rejoignent des enfants lors du lancement du Programme de football scolaire à Ljubljana.
Des délégués de l'UEFA rejoignent des enfants lors du lancement du Programme de football scolaire à Ljubljana. ©UEFA.com

Inciter les enfants à jouer au football tout en s’amusant est l’un des éléments au cœur de la vision de l’UEFA, et son nouveau Programme de football scolaire fera fortement progresser cet objectif.

Au cours des quatre prochaines années, l’UEFA investira 44 millions d’euros dans le football de base en Europe grâce à son programme d'assistance HatTrick, dont 11 millions seront consacrés à développer et à améliorer le football dans le cadre scolaire.

Aleksander Čeferin, le président de l'UEFA, a lancé ce programme de football de base ambitieux mardi à l’occasion d’un festival spécial organisé à Ljubljana, la capitale slovène, expliquant que tant l’UEFA que les écoles jouent un rôle essentiel quand il s’agit d’inciter les enfants à exercer une activité physique.

« Quand j’étais enfant et que j’allais jouer au football à l'extérieur, nos parents devaient crier pour qu’on rentre à la maison, a-t-il raconté. Aujourd’hui, nous devons chasser nos enfants de la maison pour qu’ils aillent jouent dehors ! C’est problématique, car ils passent beaucoup de temps devant leur écran de téléphone ou d’ordinateur. Certes, on ne peut pas complètement renverser la tendance, mais nous devons essayer de trouver des solutions. »

À l’occasion de l’événement de lancement, six équipes scolaires mixtes étaient en compétition sur la Trg republike (place de la République) de Ljubljana : deux équipes de Slovénie et une équipe par pays voisin, à savoir l’Autriche, la Croatie, la Hongrie et l’Italie. Chaque équipe était composée de joueurs de différentes nationalités. Les enseignants ne sont pas intervenus, personne ne faisait office d'entraîneur, et aucun arbitrage n’était prévu, ce qui a permis de conférer au festival une atmosphère authentique d’amitié internationale, de diversité, de respect et d’esprit d’équipe.

Luís Figo, Nadine Kessler, Aleksander Čeferin, Milenko Ačimovič et Florent Malouda
Luís Figo, Nadine Kessler, Aleksander Čeferin, Milenko Ačimovič et Florent Malouda©UEFA.com

De retour dans sa ville natale, M. Čeferin a inauguré le festival en jouant avec les enfants lors du match d’ouverture avec Luís Figo, Nadine Kessler, Milenko Ačimovič et Florent Malouda, tandis que les membres du Comité exécutif de l’UEFA, en ville pour leur séance, s'immergeaient aussi dans l’atmosphère du festival.

Le Programme de football scolaire de l’UEFA

Le programme de football scolaire de l’UEFA s’étendra de 2020 à 2024, après l’approbation du Comité exécutif de l'UEFA, et sera ouvert aux 55 associations membres de l'UEFA. Il fait suite à un projet pilote réussi mené depuis 2017 par six associations, à savoir celles d’Albanie, d’Azerbaïdjan, de Géorgie, d’Irlande du Nord, de Macédoine du Nord et de Russie.

Le programme vient compléter la Charte du football de base de l'UEFA, qui souligne l’importance de développer des programmes de football de base avec les écoles. Il relève de la responsabilité sociale de l’UEFA, en tant qu’instance dirigeante du football, de s’assurer que chacun, où qu’il soit, a la possibilité de jouer au football dans un environnement sûr et dont la qualité est contrôlée.

Les écoles sont considérées comme des partenaires idéaux pour donner à tous les enfants, indépendamment de leurs aptitudes, de leur sexe, de leur provenance ethnique et de leur religion, la possibilité de jouer au football dans un environnement sûr. Les écoles sont considérées comme des acteurs importants aussi parce que c’est là que nombre d’enfants jouent au football pour la première fois. Il est important que cette première expérience de football soit positive et qu’elle leur permette de jouer au sein d’un club s’ils le souhaitent.

Le président de l'UEFA foule la pelouse à Ljubljana.
Le président de l'UEFA foule la pelouse à Ljubljana.©UEFA.com

En conséquence, le projet cherche à instaurer une collaboration efficace entre les associations nationales européennes et les autorités nationales compétentes en matière d’éducation dans chaque pays dont l'association est membre de l'UEFA.

Le programme a de nombreux objectifs : il vise notamment à promouvoir le football en tant qu’outil social et éducatif, à augmenter le nombre de joueurs inscrits en créant des liens entre les clubs et les écoles locales et à intégrer les activités de football dans l’éducation physique des enfants. Il entend aussi former des enseignants et des bénévoles pour donner des leçons de football de qualité et augmenter le nombre d’entraîneurs, en particulier le nombre de femmes occupant cette fonction.

Les associations européennes sont encouragées à rejoindre le Programme de football scolaire de l’UEFA, et celles qui confirment leur intérêt seront invitées à concevoir un projet sur quatre ans rejoignant le but et la philosophie du programme.

De son côté, l’UEFA fournira un soutien sur mesure de la part d’experts désignés et partagera les bonnes pratiques à travers l’Europe. Elle mettra chaque année jusqu’à 50 000 euros à la disposition des associations participantes, par le biais de son programme d’assistance HatTrick.

Autres contenus

Haut