D’anciens joueurs aident l’UEFA à guider le football européen

D’anciens joueurs parmi les plus titrés du football se sont réunis au Siège de l'UEFA, à Nyon, le lundi 17 décembre, pour discuter un certain nombre de questions clés relatives au football européen.

©UEFA.com

D’anciens joueurs parmi les plus titrés du football se sont réunis au Siège de l'UEFA, à Nyon, le lundi 17 décembre, pour discuter un certain nombre de questions clés relatives au football européen.

Une foule de grands noms, parmi lesquels Esteban Cambiasso, Michael Essien, Célia Šašić, Florent Malouda, Ricardo Carvalho, Christian Karembeu, Steve McManaman, Laura Georges, Luis García et Jerzy Dudek, ont assisté à la Table ronde des ambassadeurs. L’événement a pour objectif de stimuler les discussions et d’obtenir des commentaires permettant à l’UEFA d’ajuster et d’améliorer le football européen, dans tous les domaines.

Célia Šašić a aussi participé au tirage au sort des seizièmes de finale de l'UEFA Europa League.
Célia Šašić a aussi participé au tirage au sort des seizièmes de finale de l'UEFA Europa League.©UEFA via Getty Images

Les anciens joueurs présents ont porté les couleurs des plus grands clubs du monde et remporté les titres les plus prestigieux du football, ce qui leur a permis de vivre des expériences incomparables et d’acquérir de nombreuses connaissances. Présidée par Giorgio Marchetti, secrétaire général adjoint de l’UEFA, et par Luís Figo, conseiller en football de l’UEFA, la réunion a couvert une large palette de sujets, comme la règle des buts inscrits à l’extérieur, la simulation, l’assistance vidéo à l’arbitrage, les formules des compétitions et le calendrier des matches.

Célia Šašić, qui a remporté l’EURO féminin de l’UEFA à deux reprises avec l’Allemagne, considère les contributions des joueurs professionnels actuels et anciens comme capitales. « Il est très important d’avoir ces discussions. Qui de mieux placé les joueurs pour savoir ce que ces derniers ressentent ? Donc, si nous voulons améliorer le football, nous devons écouter leurs idées.

Michael Essien était aussi à la Table ronde des ambassadeurs de l'UEFA.
Michael Essien était aussi à la Table ronde des ambassadeurs de l'UEFA.©UEFA.com

» Tous les sujets étaient intéressants, et ce n’est jamais tout noir ou tout blanc, a ajouté Célia Šašić. Les opinions différaient selon les joueurs, parfois en raison du pays d’origine ou du pays dans lequel ils ont joué. »

Giorgio Marchetti a décrit cette table ronde comme « essentielle » et estime qu’on peut toujours développer le programme : « Nous avons engagé les discussions avec des joueurs il y a un an, et je pense que cet exercice est aujourd’hui bien établi. Nous pouvons ainsi profiter d’échanges et de commentaires en permanence. Les discussions ont été très animées, et tout le monde a participé et des avis intéressants ont été exprimés. »

Autres contenus

Haut