Football féminin : Bilan 2015/16

L'UEFA a publié son rapport statistique annuel concernant le football féminin et sa situation dans les 54 associations membres.

Le bilan 2015/16 est paru
Le bilan 2015/16 est paru ©UEFA.com

La cinquième édition du Programme de développement du football féminin s'intègre à la volonté de l'UEFA de s'engager à promouvoir le football féminin en tant que sport à part entière.

L'édition 2015/16 couvre six sujets principaux : les championnats nationaux, les équipes nationales, le coaching et l'arbitrage, les médias, la télévision et les spectateurs, ainsi que le financement et l'administration. De l'Albanie à l'Ukraine, la situation des 54 associations membres de l'UEFA a été analysée dans l'ordre alphabétique.

Les points clés qui découlent de l'enquête 2015/16 sont :

  • le nombre de licenciées : près d'1,2 million
  • le nombre de joueuses professionnelles : 2200 réparties dans 145 clubs, dans 23 pays
  • les cinq pays comptant le plus de licenciées sont l'Angleterre, la France, l'Allemagne, les Pays-Bas et la Suède
  • 49 pays présentent un championnat national féminin
  • le nombre de femmes arbitres : plus de 8750
  • le nombre d'entraîneures : plus de 13000
  • l'estimation du budget 2015/16 pour les 54 associations : 96,7 M €
  • 29 % des employés des associations nationales sont des femmes

Quelques statistiques sont intéressantes. Par exemple, dans le chapitre championnat national, dans 36 pays, les femmes et les jeunes filles sont prêtes à faire plus de 15 km pour aller s'entraîner. Sept des 54 pays disposent d'une couverture numérique des matches de l'UEFA Women's Champions League. Enfin, 35 pays disposent d'un programme de football destiné aux personnes en situation de handicap, et 11 % des participants sont des femmes.

Depuis l'édition 2014/15, le nombre de licenciées est resté sensiblement le même, tandis que le nombre de femmes arbitres a augmenté de 17 %.

Les chiffres montrent que, sur les sept dernières années, les cinq pays ayant connu la plus forte augmentation du nombre de licenciées sont l'Ukraine, le Kazakhstan, la Pologne, la Hongrie, et le Belarus.

Les données de l'édition 2015/16 découlent d'une enquête annuelle réalisée auprès des associations nationales, dont les résultats ont été recoupés à l'été 2015. La première partie du document présente les chiffres clés via six graphiques, tandis que la deuxième partie présente les données respectives des 54 associations membres.

Haut