Éradiquons la pandémie de COVID-19 en suivant les cinq gestes barrières de l'Organisation mondiale de la santé et de la FIFA pour contribuer à freiner la diffusion de la maladie.
 

1. Lavez-vous fréquemment les mains 2. Toussez ou éternuez dans votre coude 3. Ne vous touchez pas le visage 4. Évitez les contacts proches 5. Restez chez vous si vous ne vous sentez pas bien.

Tous les détails >

Les Agents d'intégrité reçoivent le message

Un groupe d'Agents d'intégrité s'est réuni cette semaine à l'occasion d'un séminaire de l'UEFA à Skopje pour combattre le trucage de matches.

Les participants au séminaire de Skopje
Les participants au séminaire de Skopje ©FFM

La détermination de l'UEFA de protéger le football contre le fléau du trucage de match et de punir les coupables a été soulignée lors du séminaire des Agents d'intégrité de l'instance dirigeante du football européen qui s'est tenu à Skopje.

Des Agents d'intégrité des associations nationales d'Albanie, de Bulgarie, de Croatie, de Hongrie, d'Ancienne République yougoslave de Macédoine, de Monténégro, de Roumanie, de Serbie et de Slovénie se sont joints à l'UEFA dans la capitale de l'Ancienne République yougoslave de Macédoine pour faire le point sur l'avancée de la campagne de lutte contre le trucage de matches et passer en revue les travaux en cours dans les différents pays ainsi que les stratégies à mettre en place à l'avenir.

Il y a deux ans, le Comité exécutif de l'UEFA a approuvé un rapport de son groupe de travail sur les matches truqués et paris proposant des mesures que le football européen devrait prendre pour contrer la menace des matches truqués - y compris la mise en place d'un réseau d'agents d'intégrité au niveau européen. Ils agissent comme agents de liaison pour la coopération entre les autorités du football et les organes d'État. Les agents d'intégrité échangent également des informations et expériences avec l'administration de l'UEFA en ce qui concerne la poursuite des pratiques de corruption ou de criminalité qui touchent le football. Ils surveillent les procédures disciplinaires et coordonnent des actions pertinentes, et sont en charge de l'organisation de programmes éducatifs pour les joueurs, les arbitres et les entraîneurs dans le cadre d'une stratégie de prévention efficace.

Graham Peaker, le responsable du renseignement à l'UEFA, a fait passer le message à l'assistance. "L'UEFA doit protéger le football des matches truqués", a-t-il dit. "Il y a une tolérance zéro. Tous les matches de football doivent être joués dans un esprit d'équité et de respect. Le résultat doit être déterminé uniquement sur les mérites des équipes en compétition. Le résultat du match est tenu de rester incertain jusqu'à la fin."

Peaker a ajouté que les fraudeurs étaient issus du monde du crime organisé, et que la rémunération était leur seul moteur. Il a expliqué que l'UEFA a enquêté sur des affaires de matches truqués. Des joueurs et des officiels de match sont aujourd'hui suspendus dans le cadre de ces enquêtes. Peaker a souligné que l'UEFA avait suspendu à vie des arbitres et des joueurs de football européen et exclu clubs de compétitions de l'UEFA par le passé pour ces motifs.

À Skopje, il a été rappelé aux Agents d'intégrité que l'UEFA sensibilise régulièrement joueurs, arbitres, entraîneurs et dirigeants sur les risques potentiels que représentent les matches truqués. L'UEFA travaille également en étroite collaboration avec les autorités des États, et a ouvert une plate-forme téléphonique et d'information pour permettre aux gens de contacter l'UEFA s'ils avaient des renseignements sur d'éventuels trucages de matches. "Si les joueurs, les entraîneurs ou officiels de match sont reconnus coupables par l'UEFA d'avoir truqué des matches, ou d'une tentative de trucage de match", a déclaré Peaker, "ce sera carton rouge à vie." Le message tenait par ailleurs en "Trois R" pour les joueurs et arbitres : "Reconnaître ce qu'il se passe ; Rejeter en disant non, et Rapporter toute approche".

L'Agent d'intégrité de l'UEFA Urs Kluser a insisté : "Nous ne pouvons pas laisser les gens qui truquent impunis". Il a félicité les Agents d'intégrité pour la qualité de leur travail, et pour avoir établi des relations solides avec les autorités des États. "Nous (les autorités) devons nous engager", a rappelé Kluser, encourageant également les Agents d'intégrité à préparer des dossiers complets à l'attention des policiers et des procureurs pour leur permettre d'agir. Au cours du séminaire, plusieurs associations nationales présentes ont décrit leur travail contre le trucage de matches, et le séminaire a été d'une aide précieuse et fructueuse pour échanger des idées ainsi que des conseils pour le présent et l'avenir.

Kluser transmis le message du président de l'UEFA Michel Platini pour qui le trucage de match représente la plus grande menace pour le football. Il a souligné que le football ne pouvait pas se permettre d'ignorer le problème, et que tous les efforts seraient faits pour sensibiliser le public à tous les niveaux : associations, clubs, joueurs et supporters. "Nous pouvons aussi avoir un effet dissuasif pour ceux qui peuvent déjà être impliqués", a-t-il dit.

L'UEFA débloque des fonds chaque année auprès de chaque association membre pour aider à financer les postes d'Agent d'intégrité. L'Agent d'intégrité de l'UEFA travaille en collaboration ses homologues de l'association nationale pour exploiter et entretenir un réseau de collecte et d'échange de renseignements.

Haut