Séminaire des Agents d'intégrité régionaux

Les Agents d'intégrité régionaux réunis à Skopje se pencheront sur les travaux entrepris au sein de différents pays pour lutter contre les matches truqués.

Un séminaire des agents d'intégrité de l'UEFA à Nyon
Un séminaire des agents d'intégrité de l'UEFA à Nyon ©UEFA

La campagne de l'UEFA pour lutter contre les matches truqués dans le football inclut le déploiement d'agents d'intégrité dans ses 53 associations membres. Un groupe de ces agents d'intégrité se réunit cette semaine à l'occasion d'un séminaire de l'UEFA dans l'ancienne République yougoslave de Macédoine.

En 2011, le Comité exécutif de l'UEFA a approuvé un rapport de son groupe de travail sur les matches truqués/paris proposant des mesures que le football européen devrait prendre pour contrer la menace des matches truqués - y compris la mise en place d'un réseau d'agents d'intégrité au niveau européen.

Ils agissent comme agents de liaison pour la coopération entre les autorités du football et les organismes d'application de la loi des différents pays par rapport à des soupçons concernant des matches truqués. Les agents d'intégrité échangent également des informations et expériences avec l'administration de l'UEFA en ce qui concerne la poursuite des pratiques de corruption ou de criminalité qui touchent le football. Ils surveillent les procédures disciplinaires et coordonnent des actions pertinentes, et sont en charge de l'organisation de programmes éducatifs pour les joueurs, les arbitres et les entraîneurs dans le cadre d'une stratégie de prévention efficace.

Chaque année, l'UEFA permet à chaque association nationale membre de financer le poste d'agent d'intégrité. Un agent d'intégrité propre à l'UEFA travaille en collaboration avec la contrepartie nationale, en soutenant le développement du réseau et la supervision de la collecte de renseignements et de l'échange d'informations et d'expériences.

L'instance dirigeante du football européen a adopté une politique de tolérance zéro envers le trucage de matchs, et punira quiconque jugé coupable. Elle souligne également l'importance de la coopération entre les organisations sportives et les organisations nationales dans la lutte pour éliminer les matches truqués et la corruption du monde du ballon rond.

"Si les résultats des matches sont connus avant que les matchs n'aient lieu, il n'y a aucun intérêt à les jouer", a déclaré le Président de l'UEFA Michel Platini pour accueillir une récente résolution du Parlement européen contre les matches truqués. "Les enfants arrêteraient de jouer au football, les gens cesseraient d'aller au stade. Nous sommes déterminés à combattre ceux qui truquent les matches et trichent, et rendront des peines sévères pour toute personne jugée coupable de manipulation du résultat d'un match."

Les associations nationales d'Albanie, Bulgarie, Croatie, Hongrie, ancienne République yougoslave de Macédoine, Monténégro, Roumanie, Serbie et Slovénie prendront part au séminaire de Skopje. Des agents d'intégrité nationaux se réuniront avec l'UEFA pour examiner les progrès du travail des agents régionaux, discuter des stratégies adoptées dans les pays présents, examiner les outils qui existent pour aider les agents d'intégrité à faire leur travail, et échanger des idées et propositions pour l'avenir.

En outre, la réunion examinera les mesures d'éducation et de prévention prises dans les pays présents. Les associations nationales donneront une série de présentations sur le travail spécifique entrepris contre les matches truqués et des groupes de discussion permettront aux participants d'échanger leurs meilleures pratiques avec l'UEFA et leurs homologues d'autres associations.

Haut