UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Rétrospective de 2023 : l’engagement de l’UEFA en faveur du développement du jeu

Au cours des douze derniers mois, de nouvelles initiatives ont été lancées et des investissements continus ont été consentis afin de maintenir la croissance du football dans nos 55 associations membres.

Plus de 90 enfants ont célébré la Semaine du football de base à Chypre, où ils ont pu se mesurer à plusieurs légendes du football.
Plus de 90 enfants ont célébré la Semaine du football de base à Chypre, où ils ont pu se mesurer à plusieurs légendes du football. UEFA via Getty Images

Tout au long de l’année, le développement du football en Europe a été au cœur de la mission de l’UEFA.

L’UEFA aide ses 55 associations nationales à renforcer tous les aspects du football : construire des stades et des infrastructures d’entraînement, développer le football féminin, organiser des formations pour entraîneurs et arbitres, encourager les jeunes talents, renforcer la gouvernance, lutter contre la discrimination, lancer des initiatives de responsabilité sociale et, par-dessus tout, donner la possibilité à tout le monde en Europe de jouer au football.

En 2023, le financement, le partage de connaissances et l’expertise de l’UEFA ont permis de nombreuses réalisations sur le continent. Ci-dessous, nous détaillons les temps forts d’une nouvelle année bien remplie en matière de développement du football.

Développement du football de base

L’engagement de l’UEFA en faveur du football de base a été évident. En septembre, nous avons annoncé l’extension de notre Programme de football scolaire, qui reconnaît le rôle central des écoles dans la découverte du football par les jeunes enfants. Lancé en 2020, ce programme devrait permettre à trois millions d’élèves de jouer au football dans plus de 80 000 écoles à travers le continent d’ici à 2024.

Pour célébrer l’engagement en faveur du Programme de football scolaire à hauteur de EUR 11 millions, Aleksander Čeferin, président de l’UEFA, a rejoint 80 enfants chypriotes aux côtés des légendes du football Zvonimir Boban, Aljoša Asanović, Nadine Kessler et Luís Figo pour une matinée de jeux amusants et de matches amicaux.

Des légendes du ballon rond rencontrent des enfants lors d’un événement de football scolaire à Chypre

Aleksander Čeferin, président de l’UEFA

« J’insiste souvent sur le fait que le football ne se limite pas à l’élite. Bien sûr, le football de première division est formidable et génère des recettes qui permettent de soutenir des initiatives comme celle-ci, mais il ne faut pas pour autant en oublier les valeurs essentielles de notre sport. Les enfants peuvent partager ces valeurs dès leur plus jeune âge en participant à ce beau jeu. »

L’événement à Chypre a constitué le point fort de la Semaine annuelle du football de base de l’UEFA, qui braque les projecteurs sur le football non élite et met à l’honneur ceux qui jouent pour la passion du ballon rond.

En avril, nos Distinctions du football de base nous ont permis de rendre hommage à des personnes, des projets, des associations et des clubs qui donnent vie au football.

Qu’il s’agisse d’entraîneurs d’enfants du centre-ville, de programmes pour les plus de 60 ans, de joueuses amputées qui viennent en aide aux réfugiés ukrainiens, nous avons eu le plaisir de présenter six vainqueurs méritants.

Les lauréats des Distinctions du football de base 2022/23

Meilleur club de football professionnel : Olympique de Marseille (France)

Meilleur club amateur : Ilves (Finlande)

Meilleure initiative sociale : Camp de préparation physique au football (Danemark)

Meilleure initiative dans le domaine du handicap : Football pour amputées (Pologne)

Meilleure initiative en matière de participation : Association de football de Chypre (CFA)

Distinction spéciale : Association de football de Moldavie (FMF)

En octobre, nous nous sommes rendus à Stockholm, la capitale suédoise, pour lancer un nouveau partenariat innovant en matière de football de base avec EA SPORTS FC, qui associe des technologies de jeu numériques et des conseils d’entraînement concrets pour les jeunes joueurs.

L’annonce a été faite avec le lancement d’une bibliothèque en ligne gratuite d’exercices d’entraînement à l’intention des entraîneurs, des enseignants et des joueurs, à utiliser lors de séances pratiques. Combinée aux conseils et aux consignes d’entraîneurs experts, cette bibliothèque est conçue pour améliorer les compétences footballistiques de base telles que les dribbles, les passes, la défense et la finition.

Cette initiative, à laquelle participent onze légendes et entraîneurs, a été présentée lors d’un événement spécial auquel ont assisté l’ailier de Tottenham Hotspur et de l’équipe nationale suédoise Dejan Kulusevski.

EA Sports x Football de base de l’UEFA

Saviez-vous que 97 % des recettes de l’UEFA sont réinvesties dans le football ? Entre 2020 et 2024, l’UEFA aura investi plus de EUR 1 milliard dans des projets de développement du football à travers l’Europe.

Football féminin : établir des standards et comprendre les blessures

Cet automne, l’UEFA a franchi une étape importante en vue d’égaliser les conditions dans lesquelles évoluent les joueuses de football européennes en introduisant le tout premier Cadre de standards minimums pour les équipes nationales féminines.

Ce cadre établit une référence européenne en matière de bonne gouvernance, d’entraînement, de soins médicaux, de formation, de bien-être des joueuses, d’hébergement et de rémunération. Ces standards ont nécessité une large consultation menée auprès des joueuses, des entraîneurs et de la FIFPRO, division Europe.

Les standards minimums de l’UEFA pour les équipes nationales féminines comprennent notamment les éléments ci-dessous.

• L’entraîneur·e principal·e doit être titulaire de la licence Pro de l’UEFA (ou d’une qualification équivalente) existant au sein de l’association nationale.

• Au minimum, un·e médecin d’équipe et deux kinésithérapeutes doivent être présents lors de tous les matches et séances d’entraînement.

• Les déplacements sur les sites des matches doivent emprunter l’axe le plus direct.

• Un hébergement de grande qualité doit être proposé près des sites des entraînements ou des matches.

• Les périodes internationales doivent être utilisées dans toute la mesure du possible.

• L’accès aux installations nationales d’entraînement doit leur être ouvert, y compris les équipements d’élite et les terrains entretenus de façon professionnelle.

L’approbation de ce cadre a constitué une nouvelle étape importante dans la mise en œuvre de « Time for Action », la stratégie de l’UEFA en matière de football féminin 2019-24.

En décembre, l’UEFA a introduit une nouvelle initiative pour mieux comprendre les lésions du ligament croisé antérieur (LCA) dans le football féminin.

Dans le football féminin, ces blessures sont au centre de l’attention depuis longtemps déjà. L’objectif à long terme d’un panel de l’UEFA composé d’experts de la santé des femmes est de publier un consensus sur la prévention et la gestion des lésions du LCA d’ici à l’été 2024 ainsi qu’un programme actualisé de prévention de ces blessures.

Former les entraîneurs vers la réussite

La Conférence de l’UEFA sur la formation des entraîneurs, qui s’est tenue en septembre, a été l’occasion idéale de se pencher sur l’évolution du paysage en matière d’entraînement dans le football européen.

Outre les discussions sur la formation des entraîneurs, l’événement s’est concentré sur les compétences spécialisées requises pour entraîner les gardiens de but et améliorer la condition physique, ainsi que sur le nouveau Cadre de compétences du football féminin de l’UEFA.

Lancé cette année, ce cadre a pour objectif principal d’offrir aux candidats qui suivent des cours pour entraîneurs de l’UEFA une meilleure compréhension des exigences et des besoins des joueuses.

En 2023 également, la troisième édition du Programme de mentorat des entraîneures de l’UEFA a été lancée. Dix entraîneures prometteuses ont été associées à des partenaires expérimentés, qui partagent avec elles leurs conseils et leur point de vue au plus haut niveau du football.

Sarina Wiegman, Entraîneure d’équipe féminine de l’année de l’UEFA

« Il est très important que l’UEFA organise ces événements, car nous voulons plus de femmes dans le football et plus d’entraîneures. Je pense que nous avons la responsabilité de partager des connaissances, et également d’encourager les femmes qui veulent progresser dans le football. Je pense qu’un coup de pouce et un soutien supplémentaires sont nécessaires, et c’est exactement ce que ce programme apporte. »

Programme de mentorat des entraîneures de l’UEFA 2023/24

Début novembre, l’UEFA a organisé son premier Forum du football junior en Slovénie, qui a réuni des directeurs techniques et d’académies ainsi que des entraîneurs d’équipes juniors de clubs et d’équipes nationales.

Cinq associations nationales européennes – l’Autriche, la Croatie, la Hongrie, la Serbie et la Slovénie – ont pris part à cette initiative, conçue pour encourager une culture d’échange d’informations, d’apprentissage et de développement continus dans le domaine de l’entraînement des juniors dans le football.

Des experts reconnus ont animé une série de sessions et d’ateliers consacrés aux méthodologies de développement des joueurs, à la psychologie du sport et aux techniques pour une communication efficace.

PlayMakers : inciter les filles à jouer grâce à la magie de Disney

En novembre, nous avons annoncé la prolongation de quatre ans du programme PlayMakers de l’UEFA, qui connaît un énorme succès et utilise la magie de Disney pour initier 73 000 jeunes filles en Europe au football depuis 2020.

Le programme Playmakers est désormais déployé dans 47 des 55 associations membres de l’UEFA. Il offre aux enfants une voie sûre, amusante et attrayante pour s’initier au football dès leur plus jeune âge.

Programme Playmakers de l’UEFA : Quatre années supplémentaires de magie du football !

« Ce programme a tellement d’atouts », a déclaré Nadine Kessler, sous-directrice Football féminin à l’UEFA. « Le plus important, c’est que les filles apprécient vraiment les séances. Plus elles s’amusent et plus il est probable qu’elles voudront continuer à jouer.

» Les personnages de Disney si facilement reconnaissables, de même que la puissance du marketing Disney en Europe, nous ont permis de créer le contact avec des familles et des filles sans lien avec le football. Nous sommes très fiers de ce que nous avons réalisé depuis 2020, et c’est avec intérêt et passion que nous abordons les quatre années à venir. »

Deviens arbitre : trouver la prochaine génération d’arbitres

Cet été, les arbitres d’élite Stéphanie Frappart et Michael Oliver ont participé au lancement de la campagne « Deviens arbitre », qui vise à recruter 40 000 nouveaux arbitres.

En soulignant l’importance des arbitres dans le jeu et en montrant quelle est leur fonction, la campagne espère motiver davantage de jeunes à commencer une carrière d’arbitre.

« Compte tenu de l’augmentation du nombre de matches, nous aurions actuellement besoin de 277 000 arbitres dans le football européen », a déclaré Roberto Rosetti, responsable en chef de l’arbitrage de l’UEFA. « Il nous en manque environ 40 000 pour pouvoir assurer le bon fonctionnement du jeu au niveau du football de base. L’UEFA a donc décidé d’investir dans un programme de soutien aux associations nationales, l’objectif étant d’aider ces dernières à recruter de jeunes arbitres et à les fidéliser. »

« Deviens arbitre »

Les arbitres de l’UEFA Champions League ont manifesté leur soutien à l’initiative lors de la quatrième journée de matches de la phase de groupe, en portant des maillots spéciaux de la campagne et en lançant des appels dans les retransmissions TV.

Sélectionné pour vous