UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

L’été 2025 en Suisse !

L’UEFA a choisi l’Association Suisse de Football (ASF) pour organiser l’EURO féminin 2025.

Looking ahead to UEFA Women's EURO 2025 in Switzerland

L’EURO féminin de l’UEFA 2025 aura lieu au cœur de l’Europe, après la désignation de la Suisse comme pays organisateur par le Comité exécutif de l’UEFA.

Le tournoi, qui a établi de nouveaux standards en 2022 avec une affluence record de 574 875 supporters et 374 millions de téléspectateurs dans le monde, sera organisé en Suisse pour la première fois en 2025.

Pour donner suite au vote qui a eu lieu mardi avant le Congrès de l’UEFA à Lisbonne, nous passons en revue les détails de la candidature suisse et décrivons comment le football féminin s’est développé dans le pays.

Stades

L’EURO féminin 2025 se déroulera dans huit stades existants, d’une capacité cumulée de plus de 175 000 places :

  • le Parc Saint-Jacques (Bâle) ;
  • le Stade du Wankdorf (Berne) ;
  • le Stade de Genève (Genève) ;
  • le Stade du Letzigrund (Zurich) ;
  • le Stade de Saint-Gall (Saint-Gall) ;
  • la Luzern Arena (Lucerne) ;
  • la Stockhorn Arena (Thoune) ; et
  • le Stade de Tourbillon (Sion).

L’ASF entend vendre la totalité des plus de 700 000 billets disponibles pour les 31 matches du tournoi.

Comment se déroulera la phase de qualification pour l’EURO féminin de l’UEFA 2025 ?

Vision et héritage de la candidature

Nadine Kessler, sous-directrice Football féminin à l’UEFA, entourée de jeunes Suissesses dans le cadre d’un programme PlayMakers de l’UEFA en Suisse.
Nadine Kessler, sous-directrice Football féminin à l’UEFA, entourée de jeunes Suissesses dans le cadre d’un programme PlayMakers de l’UEFA en Suisse. UEFA via Getty Images

L’ASF, qui a coorganisé l’EURO masculin en 2008 avec l’Autriche, s’engage à utiliser l’EURO féminin 2025 pour accélérer le développement du football féminin, tant en Europe que sur les autres continents.

Elle souhaite faire du football le sport le plus populaire pour les femmes et les filles dans le pays, renforcer et professionnaliser encore sa Women’s Super League et son équipe nationale, et promouvoir la diversité dans le jeu.

La candidature suisse, qui était en concurrence avec celles de la Fédération Française de Football, de la Fédération polonaise de football et une candidature conjointe des associations du Danemark, de la Finlande, de la Norvège et de la Suède, promet un tournoi de grande qualité et respectueux de l’environnement. Par exemple, les billets des matches incluront 24 heures de transports publics gratuits dans tout le pays.

Conformément aux directives récemment introduites par l’UEFA, la stratégie suisse intègre également les modèles de l’économie circulaire (réduction, réutilisation, recyclage et récupération) afin de réduire les déchets au minimum. D’autres initiatives en matière de responsabilité sociale sont prévues en ce qui concerne les droits humains, l’inclusion et l’égalité.

L’organisation de l’EURO féminin de l’UEFA devrait dynamiser l’économie suisse de manière significative et générer de la valeur ajoutée pour les restaurants, les hôtels et les magasins. Les villes hôtes programmeront des événements culturels et de divertissement pour les nombreux supporters étrangers attendus pour le tournoi.

Les répercussions impressionnantes de l’EURO féminin 2022

Le football féminin en Suisse

 La Suisse fête un but lors de l’EURO féminin de l’UEFA 2022.
La Suisse fête un but lors de l’EURO féminin de l’UEFA 2022.UEFA via Getty Images

La Suisse a été l’une des pionnières dans le football féminin en Europe, avec le lancement d’un championnat national en 1970. En 2020, pour marquer son 50e anniversaire, l’ASF a relancé la compétition sous sa forme actuelle, la Women's Super League, inaugurant une nouvelle ère qui s’est traduite par un soutien commercial sans précédent et un premier contrat de diffusion en direct.

Les efforts déployés par l’association pour promouvoir le football féminin se sont traduits par une augmentation du nombre de joueuses licenciées, qui est passé de 20 000 en 2016 à 25 000 en 2020.

L’équipe nationale féminine suisse, l’une des premières équipes européennes à être formée, est l’un des principaux moteurs de cette progression impressionnante, puisqu’elle s’est qualifiée ces dernières années pour deux EURO féminins de l’UEFA et une Coupe du monde féminine de la FIFA. La décision d’organiser l’EURO féminin 2025 en Suisse rendra le football féminin encore plus populaire.

Le développement du football en Suisse