UEFA.com fonctionne mieux avec d'autres navigateurs
Pour profiter au mieux du site, nous recommandons d'utiliser Chrome, Firefox ou Microsoft Edge.

Comment les financements HatTrick contribuent à développer le football européen

Aperçu du soutien financier complet que l’UEFA apporte à la pyramide du football par l’intermédiaire des 55 associations nationales européennes.

How UEFA HatTrick funding helps to develop European football

Le succès des compétitions interclubs et pour équipes nationales de l’UEFA génère un soutien financier sans précédent à tous les niveaux de la pyramide du football en Europe. En maintenant les frais administratifs à leur niveau minimal, nous parvenons à réinjecter 97 % de nos recettes nettes dans le football.

Tous les acteurs qui participent au jeu, à l’organisation ou à l’encadrement du football en bénéficient, des clubs d’élite aux clubs de football de base. Chaque saison, le rapport annuel et le rapport financier de l’UEFA soulignent dans quelle mesure cet investissement permet de construire de nouveaux stades et académies, de développer le football féminin, de former des entraîneurs et des arbitres, de renforcer la gouvernance, d’éduquer les jeunes talents, de lutter contre la discrimination, de lancer des initiatives en matière de durabilité sociale et environnementale, et d’aider d’anciens joueurs à réussir leur transition vers une nouvelle carrière.

Un engagement renforcé, de près d’un milliard d’euros

Tous les quatre ans, les recettes de l’EURO masculin viennent financer l’une des initiatives de solidarité dans le sport les plus étendues au monde, à savoir le programme HatTrick de l’UEFA, qui aide les associations européennes à investir dans le développement stratégique et les projets d’infrastructures.

L’UEFA s’est engagée à relever de 21 % les financements HatTrick pour le cycle financier 2024-28, ce qui signifie que près de EUR 1 milliard sera mis à disposition pour la croissance du football européen.

©PZPN

Financer les compétitions

Les compétitions d’élite de l’UEFA rendent possible l’organisation d’autres compétitions qui contribuent à l’évolution du football masculin et féminin : l’EURO féminin, la Women’s Champions League, le Championnat d’Europe des moins de 21 ans, les EURO de futsal masculin et féminin, la Futsal Champions League, la Youth League, les Championnats d’Europe des moins de 17 ans et des moins de 19 ans masculins et féminins, le Championnat d’Europe de futsal des moins de 19 ans et la Coupe des régions, destinée aux amateurs.

Chaque saison, les versements HatTrick aident les associations à couvrir les frais encourus par la participation de leurs équipes nationales aux compétitions juniors, féminines, de futsal et amateurs de l’UEFA.

Tournois des M16 : une valeur ajoutés sur le terrain et en dehors

Notre programme de développement des joueurs juniors offre jusqu’à EUR 56 000 aux associations pour organiser des tournois de développement masculins et féminins des moins de 16 ans, afin de préparer les jeunes footballeurs aux prochaines étapes de leur carrière naissante.

C’est une occasion unique pour ces jeunes talents de se frotter à différents styles de football et, élément tout aussi important, de découvrir d’autres cultures. Les avantages peuvent s’étendre au-delà des frontières européennes, avec l’invitation occasionnelle d’équipes d’autres confédérations de football à participer.

Football des filles et football féminin

Les investissements de l’UEFA dans le football féminin ont augmenté de 50 % depuis 2019, ce qui met notre stratégie en matière de football féminin sur cinq ans « Time For Action » sur les bons rails pour qu’elle atteigne ses objectifs.

Les répercussions positives sont l’augmentation des possibilités et des structures disponibles pour que les femmes et les filles puissent profiter du football, à un niveau encore jamais atteint à ce jour, et le soutien apporté aux associations européennes pour qu’elles relèvent leurs standards. Par exemple, le Programme de développement des entraîneures de football de l’UEFA offre à ces dernières des bourses d’un montant maximum de EUR 12 000 pour suivre des cours de diplôme d’entraîneurs de l’UEFA, ainsi qu’un cours pour les formatrices d’entraîneurs et un soutien technique pour les cours et les workshops destinés aux entraîneures.

©UEFA

Reprise après la pandémie

Lorsque le COVID-19 a mis un frein au jeu en 2020, les associations, les ligues et les clubs d’Europe ont lutté pour survivre aux répercussions de la pandémie sur les recettes de billetterie et de diffusion. Pour les aider, l’UEFA a anticipé les paiements de développement HatTrick aux associations et adapté les règles du fair-play financier pour atténuer la pression financière qui s’exerçait sur les clubs d’élite.

Versements de solidarité aux clubs

Chaque saison, l’UEFA affecte un pourcentage des recettes générées par ses compétitions interclubs d’élite masculines et féminine en vue d’une distribution aux clubs non participants.

S’agissant des clubs masculins, ces versements de solidarité sont destinés exclusivement à des investissements dans des programmes de développement du football junior et/ou dans des projets en faveur de la collectivité locale. Depuis la saison 2021/22, les associations qui sont représentées par au moins un club dans la Women’s Champions League ont droit à des versements de solidarité à distribuer à parts égales entre leurs clubs non participants, en vue d’un investissement dans le développement de leurs équipes féminines.

Paiements incitatifs

Chaque année, les associations européennes peuvent solliciter un paiement incitatif HatTrick pour mettre en œuvre des projets en lien avec des activités de lutte contre le trucage de matches, les entraîneurs, l’octroi de licence aux clubs, le développement des joueurs juniors, le football de base et le football féminin, la bonne gouvernance, l’arbitrage et la responsabilité sociale et environnementale.

Par exemple, en 2021/22, le département d’arbitrage de la Fédération de football de Lituanie a reçu EUR 100 000 de fonds HatTrick pour organiser un cours de formation pour arbitres, tandis que l’Union bulgare de football a bénéficié d’un versement de EUR 10 000 pour soutenir ses activités de lutte contre le dopage.

Autres programmes de développement visant à soutenir le jeu

Outre les versements HatTrick et les versements de solidarité aux clubs, l’UEFA soutient trois autres programmes de développement :

  • Grow, qui vise à s’assurer que les projets de développement du football menés par les associations génèrent de réels retours sur investissement ;
  • Assist, qui contribue au partage d’expériences et de savoir-faire entre le football européen et nos cinq confédérations sœurs, y compris leurs associations régionales et leurs associations membres ; et
  • l’UEFA Academy, qui mène des programmes de formation et de recherche afin d’aider les managers, les joueurs et les spécialistes à construire leur carrière dans un large éventail d’activités liées au football.